Le futur à portée de main ? Les taxis volants

Si la semaine dernière, nous avons déçu Marty McFly, sachez que sa déception sera bientôt chose passée. En effet, même si ce n’est pas encore au point de “voler” au sens propre du terme, ces engins pourront se déplacer sans toucher le sol ! Amis ennuyés par les embouteillages et la circulation, réjouissez-vous, grâce à ce nouveau moyen de locomotion, vous pourrez narguer tous les conducteurs lambdas !

Vous avez lu le titre, alors vous savez qu’ils s’agira de taxis, dont voici une photo permettant de voir un design épuré ressemblant à une capsule. On peut aussi voir le CEO (l’équivalent de PDG en France) de la compagnie SkyTran, la compagnie qui est à l’origine de ce projet. Cela fait 5 ans que la compagnie travaille sur ce projet depuis son siège basé aux États-Unis, en Californie.

taxi du futur

Le projet commencera à la fin du mois d’octobre dans la ville de Tel Aviv en Israël (qui est la capitale économique du pays). Ce système de transport devrait couvrir le campus de l’Israel Aerospace Industries qui est le partenaire de la société pour ce projet.

Ce système se compose donc de “navettes” (bien qu’au début, l’entreprise veut jouer la sécurité et ne mettre que quelques navettes) qui glisseront à quelques mètres au-dessus du sol grâce à des rails. Ces navettes ne peuvent transporter que quatre personnes et ne peuvent dépasser les 60km/h.

Si tout se passe bien, le projet s’étendra à d’autres villes israëliennes et même des villes américaines en 2018. Un moyen de transport étant au-dessus de nos têtes est bien moins cher que des trains ou des métros. De plus c’est plus écologique dit Jerry Sanders, le CEO de la compagnie.
“C’est pourquoi nous pensons que c’est important pour le système de transport public” dit-il, en ajoutant que les voies souterraines – entendons par là le métro – peuvent coûter qu’importe le lieu entre $100 millions et $2 billions (environ 1,8 milliard d’euros) le kilomètre.
“Ces systèmes sont chers et énergivores avec leurs grosses infrastructures et l’empreinte écologique” avoue-t-il.

SkyTran, lui, ne coûte que $8 millions par kilomètre et les navettes entre $25 000 et $30 000 chacune. “Elle n’use qu’un tiers de la consommation d’une voiture hybride” révèle Sanders à la CNN. Comparé aux coûts d’entretiens et aux coûts d’expansions des sytèmes de transport en commun déjà existants, Sanders dit que SkyTran est une occasion en or pour les villes. Il ajoute que SkyTran est fait juste avec de l’aluminium et de l’acier, de ce fait, l’ensemble du système peut être installé en quelques jours seulement !

Ce système utilise une technologie basée sur la lévitation magnétique (aussi appelée sustentation électromagnétique pour les plus scientifiques d’entre nous) pour faire avancer la navette. En plus simple, des électro-aimants produisent la poussée et la force pour propulser la navette en avant, ce qui rend ce système énergetique efficace. Cette technologie est particulèrement bénéfique dans les pays où l’on ne peut pas compter sur l’électricité.

L’avenir nous réserve encore beaucoup de bonnes choses ! Reviens dans quelques années Marty ! On saura te recevoir cette fois.

20 ans, féru de jeux-vidéos ainsi que de la pop culture japonaise

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.