ActuJeux vidéo

Google veut révolutionner le jeu vidéo en créant « la plus grande plateforme du monde »

Après avoir lancé Stadia, Google ambitionne de créer une plateforme de jeu accessible à tous. Vous pourriez alors jouer aussi bien sur un téléviseur, qu’un ordinateur ou un smartphone.

Google veut réinventer le jeu vidéo

Les ambitions de Google dans le domaine du jeu vidéo sont connues depuis mars 2019, au moment de l’annonce de Stadia, son service jeu vidéo par abonnement. Néanmoins, il semble que les aspirations de la firme dans le domaine des jeux soit encore plus grandes que Stadia seul.

En effet, selon des documents obtenus par The Verge, Google aurait prévu d’apporter des jeux natifs sur Mac, PC et Android pour créer « la plus grande plate-forme de jeu au monde.

Ces plans font partie des nombreux e-mails et documents internes et confidentiels dévoilés lors de la phase de découverte du procès Apple vs Epic. La présentation de Games Futures est datée d’octobre 2020 – bien après le lancement du service de streaming de jeux Stadia de Google – et elle comprenait des plans pour transformer « chaque appareil en une console » afin que vous puissiez avoir une expérience de jeu native sur n’importe quel appareil que vous aviez à portée de main, de les meilleurs téléphones Android aux MacBooks aux PC, et même Nintendo Switch si l’on en croit certaines diapositives.

Datant d’octobre 2020, ce document de 70 pages présente le projet de Google autour de cette grande plateforme qui couvrirait la plupart des appareils dotés d’un écran, des smartphones Android aux Mac d’Apple en passant par les PC Windows, les téléviseurs ou les smart displays comme le Google Nest Hub.

Une plateforme accessible sur tous vos appareils

Le principe est de donner aux utilisateurs d’appareils en tout genre l’accès aux jeux publiés par cet écosystème.

L’idée de Google semble ainsi être d’inviter les principaux développeurs à proposer leurs jeux sur cette nouvelle plateforme et de permettre aux joueurs de profiter de leurs œuvres, que ce soit directement sur la machine pour les jeux natifs, à l’aide d’un émulateur quand c’est nécessaire, ou en streaming pour les appareils plus limités. Une offre qui ressemble donc à un mélange de Google Stadia, de smartphones Android et de jeux Android portés sur Windows grâce à de l’émulation.

Alors certes, Stadia existe et coche pas mal de cases de ce projet. Mais Google parle aussi d’une bibliothèque universelle de jeux natifs pour Windows et Mac, et pour Android (pour des jeux mobiles et émulés), avec des outils de développement maison sans oublier des systèmes pour rentabiliser les jeux.

google-projet-jeu-video

Le document pose le principe que n’importe quel appareil peut devenir une console, en déroulant une feuille de route jusqu’en 2025 : dans un premier temps, offrir « le meilleur des jeux mobiles Android sur PC », puis par la suite s’étendre aux plateformes de bureau dont macOS. Le document étant lourdement censuré, il est impossible de savoir si ce projet est toujours dans les tuyaux de Google ou pas.


Encore un peu de temps ? Découvrez le Pixel 5a : Google présente son smartphone abordable, et il a tout pour plaire !

Tags
Android google jeux vidéo Mac news Pc Stadia

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page