ActuDossiersStartup

Interview | Henri Tillinac : « L’importance de l’e-reputation pour une entreprise »

À cause de la crise sanitaire induite par le coronavirus, de nombreuses entreprises ont vu leur base de clients se réduire de manière draconienne. Face à ce bouleversement économique dans le monde du travail, le temps est compté. Les établissements sont dans l’obligation de réussir leur sortie de confinement pour espérer continuer leur activité. Dans ce contexte, les enjeux de l’e-réputation se retrouvent renforcés. On retrouve notamment les stratégies de contenus visant à communiquer directement via le Web des informations stratégiques à ses clients. C’est ce que nous explique Henri Tillinac, avec qui nous avons pu échanger pour réaliser cette Interview. Responsable de l’agence de stratégie de contenus Nativiz basée à Bordeaux, il nous expose toute l’importance de maîtriser son e-reputation et sa communication sur Internet.

L’e-reputation : Un challenge face à un modèle informationnel en pleine mutation

Le confinement l’aura montré, la société de 2020 ne peut plus se passer du numérique. Face à un monde de plus en plus connecté, les plateformes de diffusion de l’information sont devenues primordiales. Cependant, ces plateformes sont de plus en plus nombreuses et il devient aujourd’hui de plus en plus difficile pour une entreprise de gérer cette communication à la perfection sur chaque canal d’information… Un problème, lorsque l’on sait que le « snacking d’informations » est en passe de devenir une « norme » de la communication.

À travers cette notion de « snacking d’information », Henri Tillinac évoque cette capacité qu’ont les populations à venir « grignoter » de l’information. Cette information qu’ils trouvent, un peu partout, sur les différentes plateformes. En effet, aujourd’hui, lorsque des clients cherchent des renseignements sur une marque ou un produit, ces derniers ont tendance à se renseigner autant que possible à l’aide des différents supports disponibles. Ainsi, les articles de presse, la page Facebook, le site Internet et toutes les autres plateformes de communication deviennent de potentielles vitrines de l’entreprise.

De plus, le « snacking » sous-entend également que les utilisateurs restent très superficiels lors de cette phase de collecte d’informations. En effet, aujourd’hui, une entreprise ne possède que quelques minutes, sinon secondes, pour attirer l’attention d’un prospect.

De fait, ce nouveau modèle informationnel oblige une entreprise à construire un écosystème de communication maîtrisé autour de son image. Sans quoi, une présence lacunaire sur Internet deviendrait pénalisante et engendrerait une image mentale négative chez les clients. La gestion de l’e-reputation d’entreprise s’impose donc comme un enjeu majeur.

Gérer la sortie de crise et son image de marque pour une entreprise

Nous venons de le voir, aujourd’hui, la prise d’information se fait sur toutes les plateformes disponibles. De ce fait, il est impératif d’appréhender l’écosystème communicationnel gravitant autour d’une entreprise comme un ensemble cohérent et interconnecté. Dès lors, comme le fait comprendre Henri Tillinac, la mise en place d’une e-reputation efficace passe par la connaissance profonde de l’univers numérique. Il est alors nécessaire de contrôler et orienter chaque émetteur de l’information pour toujours être maître de son image…

Face à la crise du coronavirus, de nombreuses entreprises ne savent pas comment aborder « l’après Covid-19 ». En effet, elles restent dans l’attente, ne voulant pas prendre de risque dans un écosystème économique déjà fragilisé.

Cependant, au regard des possibilités offertes par le numérique, le directeur de Nativiz explique que l’attrait pour ce domaine n’a fait que croître au cours du confinement. Amazon par exemple, le géant de l’e-commerce mondial s’est renforcé comme aucune entreprise avant lui. Ainsi, les sociétés doivent saisir cette opportunité et surfer sur la vague du numérique qui attire chaque jour de plus en plus d’actifs

Évidemment, cette présence en ligne doit être contrôlée et anticipée… Il n’existe aucune recette magique pour booster sa e-reputation. Bien au contraire, il faut construire cette e-reputation sur des bases solides. Cela passe évidemment par un site Internet optimisé et une présence positive sur Internet et dans la presse.

Les outils pour gérer l’e-reputation

Pour mettre en place ces bases qui constitueront le socle de l’écosystème communicationnel de l’entreprise, cette dernière doit voir à long terme. Cela doit donc passer pas un site Internet bien référencé et optimisé selon une certaine « architecture technologique ». Ainsi, il faut orienter son site autour de certains mots-clés. Cela permet d’être visible lorsqu’une personne cherche ces occurrences sur un moteur de recherche.

Cependant, cela n’est pas suffisant et il faut ajouter des stratégies de « backlinking ». Cette pratique consiste à créer de nombreux liens vers une page web depuis des sites externes. Très utilisées dans les articles de presse, les stratégies de backlinking sont d’excellents moyens pour augmenter la visibilité d’une page web.

Enfin, la qualité du contenu sera primordiale pour la réussite de cette stratégie d’e-reputation. En effet, un contenu original sera toujours privilégié par les moteurs de recherche. De fait, il est impératif de bien préparer les occurrences et les mots-clés sur lesquels une entreprise souhaite ressortir. Cela permettra ensuite d’orienter des articles insolites sur certains mots-clés prédéfinis.

Dès lors, à l’aide de tous ces outils et d’une présence sur les réseaux sociaux, une entreprise doit pouvoir gérer son e-reputation de manière efficace. Avec une bonne visibilité, elle ressortira plus souvent dans les résultats des moteurs de recherche. Elle touchera alors un public plus large qui constituera autant de potentiels clients. Un atout non négligeable qui devrait permettre à de nombreuses entreprises de sortir rapidement de cette phase de flottement liée à la fin de la crise…

Tags
Communication e-reputation entreprise Start-up

Clément

Rédacteur & Testeur Produits santé et sports connectés. Étudiant en Master Humanités Digitales, je suis passionné de sport et de nouvelles technologies.
Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer