CultureJeux vidéoTest

Les 3 jeux vidéo de la semaine, F1 2020, Beyond a Steel Sky, Death Stranding

Dans les méandres de la production des jeux vidéo, Le Café du Geek sélectionne pour vous les 3 sorties les plus marquantes de la semaine. En ce dimanche, soyez en harmonie avec la reprise de la plus prestigieuse des compétitions automobiles, la Formule 1 avec F1 2020, puis plongeons dans la suite d’un titre historique du jeu d’aventure PC, Beyond a Steel Sky. Enfin, dans la série vis ma vie, découvrez les joies de l’activité de coursiers dans un univers post-apocalyptique dans Death Stranding.

F1 2020

Les passionnés de Formule 1 ont déjà tous craqué pour F1 2019. Normale, ce titre est simplement un bijou vidéoludique et un paradis pour les aficionados de ce sport. Comment donc réussir à les convaincre et de nouveaux joueurs avec, de basculer à F1 2020. Codemaster à trouvé la réponse, offrir toujours plus de contenus et une profondeur encore accrue dans l’immersion. Pour une fois nous commençons par la technique, rigoureusement identique à celle de la version de l’année dernière. Cela n’est pas une tare, la modélisation des voitures, des circuits sont bluffants et la physique des véhicules comme les sensation ébouriffante. En fait, seul les phases avec des visages humains sont moins réussies. Bref un sans faute… Si on excepte un mode online que nous trouvons un brin minimaliste, mais qui devrait être enrichi de contenus dans l’avenir.

Le contenu classique est là, contre la montre, championnat, grands prix et carrière, mais la belle nouveauté est dans le mode Mon Écurie. À partir de là, vous allez tout gérer, des choix mécaniques, aux séminaires de motivations des équipes, en passant par le recrutement, les investissements, les relations avec les sponsors. De la microgestion précise et complète qui entre chaque course nous permet de maîtriser chaque aspect de son écurie. Même les néophytes seront pris au jeu, car nous appréhendons alors la F1 dans toute sa complexité.

Avis sur F1 2020, 4,5/5

Simplement une nouvelle référence ! Codemaster nous sert ici un jeu de F1 techniquement abouti, offrant de réelles sensations et autant de plaisir. Nos sens sont séduits, mais notre intellect aussi par le réalisme de la conduite et celle des phases de gestion. Enfin, la cerise sur le gâteau, jouez à deux sur le même écran en splittant l’affichage en deux. Jouissif avec les potes !

PS4, Xbox One, PC

En partenariat avec

F1 2020 - Seventy Edition (PS4)

Amazon.frNeuf59.3 € Voir l'offre
CdiscountNeuf69.99 € Voir l'offre
Cdiscount MarketplaceNeuf74.18 € Voir l'offre
Fnac MarketplaceNeuf76.84 € Voir l'offre
Darty MarketplaceNeuf89.21 € Voir l'offre
Produit disponible sur

F1 2020 - Seventy Edition

57,85 €
Voir l'offre

Beyond a Steel Sky

L’auteur de ces lignes est assez ancien dans le gaming pour avoir joué au premier opus, Beneath a Steel Sky sur Amiga en 32 couleurs, avant de le redeguster en version 256 couleurs sur PC et y replongez encore sur iOS. Derrière cette légende du jeu d’aventure, l’auteur de Comics Dave Gibbons, connus du grand public pour son travail sur The Watchmen. Avec Beyond a Steel Sky, nous retrouvons l’ambiance Cyberpunk léchée au possible, avec une direction artistique hors pair. Mais oubliez les graphismes en bitmaps, nous entrons dans l’ère de la 3D temps réelle. Le charme et l’histoire en souffrent-ils ?

Nous retrouvons le héros du premier opus, Rober Foster. Sans trop en dévoiler, il part à la recherche d’un enfant kidnappé sous ses yeux. Il va donc replonger dans Union City. Cette cité est contrôlée de main de maître par un conseil de cinq membres, qui maîtrisent chaque fait et geste des citoyens condamné au bonheur. Ils y sont aidés par une IA omnipotente, aussi bien palpable sous la forme des robots qui sont Légion dans la cité que par hologramme. Nous n’en dirons pas plus, sauf que vous devrez vraiment faire preuve d’astuce et vous attendre à utiliser des objets vraiment incongrus pour débloquer vos quêtes.

Le scénario est vraiment plaisant, redécouvrir Union City et son ambiance cyberpunk est rafraîchissant avec l’esthétique BD assumée. Il y’a même quelques phases avec Joey, votre ancien compagnon robotique. Les énigmes sont assez logiques, mais il nous manque la petite dose d’humour en plus. Il est présent, mais cela reste en retrait et certains le regretteront. D’autre trouveront simplement que cela respecte l’ambiance « sérieuse » des univers cyberpunks. Techniquement c’est soigné, pas une merveille esthétique, mais très honnête. La modélisation des personnages est honorable, celle de la ville plus réussie. Les effets de lumière sont très joliment travaillés, comme les explosions. Mais on sent que nous ne sommes pas face à un jeu AAA.

Notre avis sur Beyond a Steel Sky, 3,5 /5

Les bons jeux d’aventure se font trop rares pour passer à côté. Nous sommes dans la droite lignée du premier opus, avec une ambiance vraiment travaillée, tout comme le scénario. Il est en retrait techniquement, mais cela ne gâche en rien l’expérience et permet au contraire de profiter encore plus d’une direction artistique chavirante.

PC

Death Stranding PC

Sorti en 2016 sur PC, le premier titre du nouveau studio d’Hideo Kojima a marqué les esprits en partant d’un concept qui semble tout sauf excitant et en faire un jeu passionnant. Nous voici dans un monde post-apocalyptique, devenu invivable pour les humains. Ils vivent cachés dans des bunkers ultras sécurisés et leur seul lien avec l’extérieur est représenté par la profession des coursiers. Ce sont eux qui assurent le transport de colis, de marchandise entre les îlots d’humanité. Oubliez l’image du postier en voiturette électrique, ici nous avons des coursiers véritables survivalistes et dotés d’une armure qui décuple leur force physique et donc leur capacité de transport.

L’univers est soigné au possible, il y’a une cohérence, une scénarisation, une intrigue qui respire le sérieux, nous ne sommes pas là pour rigoler. Chaque livraison sera l’occasion d’une cinématique, aux qualités techniques et esthétiques de très haut niveau. Elles ont deux rôles, faire avancer l’intrigue et renforcer nos liens émotionnels avec les différents protagonistes du jeu. Les livraisons peuvent être longues et fastidieuses, mais si vous jouez en ligne il y’a une sorte de travail collaboratif entre les gamers. Cela simplifie certaines missions et surtout apporte une dimension plus profonde.

Notre avis sur Death Stranding, 4/5

L’adoption PC de Death Stranding est excellente. Elle apporte quelques missions en plus, mais surtout une bien meilleure maîtrise technique. La 4 K en 60 fps est disponibles et l’upscaling des textures 2K en 4K si vous disposez d’une GeForce RTX. Attention, ce jeu est long, très long, prend du temps à poser son intrigue et encore plus à se finir. Prévoyez plus de 50 heures de jeux pour le finir rapidement mais en passant à côté des nombreuses quêtes annexes.

Sur Steam pour PC

Tags
Beyond a steel Sky Death Stranding f1 2020 xbox one

Yazid Amer

Geek, gamer, esthète et bon vivant, un principe tout se Bench ! Si en plus je m’amuse que demander de plus ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer