Actu

Les commandes en ligne de l’étranger vont vous couter plus cher

Les commandes en ligne ont explosé avec la crise sanitaire. Dès le 1er juillet 2021, le gouvernement appliquera la TVA sur les commandes réalisées sur les plateformes de vente en ligne étrangère (hors Union européenne). Les livraisons seront taxées à hauteur de 20%, et ce, quel que soit le montant.

Les commandes en ligne de l'étranger coûteront plus chères LCDG

Cette nouvelle réglementation bouleversera les achats en ligne, et surtout sur les sites étrangers comme Aliexpress ou Gearbest.

L’acheteur devra payer lors du paiement ou à la livraison

Depuis la crise du Covid et les confinements successifs, les commandes en ligne sont devenues très répandues. Le e-commerce a vu ses profits augmentés, ainsi que les litiges. Cependant, certains sites de vente en ligne tirent leur épingle du jeu, en proposant des prix très concurrentiels. En addition à cela, la politique douanière est avantageuse, puisque les commandes ayant un prix de livraison inférieur à 22 € évitent les taxes.

Néanmoins, c’était sans compter la politique de l’Etat. À partir du 1er juillet 2021, tous les achats en ligne en provenance des pays hors de l’Union européenne seront assujettis à la TVA. Ainsi, le prix de votre commande n’aura plus d’importance, vous payerez systématiquement la TVA.

« En France, on va ainsi passer de 15 millions de déclarations électroniques en douane à 450 millions« , a estimé le ministre délégué aux Comptes publics, Olivier Dussopt. Cette évolution en matière de TVA sur le commerce électronique transfrontalier permet de lutter contre la concurrence déloyale pratiquée sur Internet. La taxation permettra de renflouer les caisses de l’Etat de plusieurs milliards d’euros.

Cette taxation, à hauteur de 20%, se fixera sur le prix d’achat. Par exemple, pour un achat de 10 euros, vous payerez au total 12 euros, soit 2 euros de taxe. Cette augmentation est relative forte, surtout lorsque votre colis dépasse les 100 euros. Pour une telle commande, vous payerez 20 euros de TVA. Le marché de l’électronique risque de durement subir cette nouvelle mesure. Alors, avant d’acheter un nouvel ordinateur ou un nouveau smartphone, il faudra rajouter 20% au prix de la commande. Les achats en ligne sur les plateformes étrangères devront prendre en compte cette augmentation de 20% sur le prix final.

Les-commandes-en-ligne-de-letranger-couteront-plus-cheres-LCDG-2
Crédit photo : Loth Arnaud

« Pas de démarches administratives supplémentaires »

Les plateformes de vente à l’étranger, telles que Alibaba ou Aliexpress, profitaient du manque de précision de la législation pour éviter les taxes et les frais de douane. Les plateformes proposaient donc des prix très agressifs. En appliquant la TVA dès le premier centime d’une commande, le gouvernement compte récupérer plusieurs milliards d’euros.

Le ministre Olivier Dussopt assure que la TVA sera appliquée uniquement sur le prix d’achat. « La TVA sera facturée par les plateformes de vente en ligne, et si ce n’est pas le cas, par les transporteurs ». Il n’y aura pas de démarches administratives supplémentaires.

Cdiscount s’inquiète des répercussions avec des « retards de livraison dès cet été en raison de la multiplication des contrôles de colis ».

Tags
achat en ligne douane e-commerce TVA

Alexandre B

Etudiant en droit de 21 ans, je souhaite me spécialiser dans les nouvelles technologies. Quoi de mieux pour cela qu'incorporer la rédaction du Café Du Geek

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page