Actu

Internet payant : 75% des européens sont contres et veulent conserver la publicité ciblée

Internet payant, les Européens ne sont pas prêts à payer pour accéder aux contenus et services sur Internet. C’est ce qui découle de la recherche menée par l’organisation regroupant les acteurs de la publicité sur Internet.

« À quoi ressemblerait Internet sans la publicité ciblée ? »

Cette nouvelle enquête a été menée dans le cadre des discussions politiques et les critiques de l’UE sur l’avenir de l’économie numérique en Europe. Cette nouvelle recherche a révélé que les Européens se montraient réticents à devoir payer pour accéder à Internet. 75% des Européens seraient favorables à la publicité ciblée.

L’étude portait sur une question fondamentale, « à quoi ressemblerait Internet sans la publicité ciblée ? ». Le panel de personnes interrogé regroupe 6 nationalités. Le Royaume-Uni, la France, l’Allemagne, l’Espagne, la Suède, et enfin, la Pologne. Au travers de ces 6 pays, 400 adultes ont été sélectionnées dans chaque pays. Ces 2439 sujets représentant une équitable répartition des genres et des nationalités.

nternet payant 75% des européens sont contres et veulent conserver la publicité ciblée LCDG 1

IAB Europe a proposé aux personnes interrogées différents modèles de monétisation des contenus sur Internet. Ils avaient le choix entre des sites payants ou des sites monétisés par la publicité. Ainsi que des publicités ciblées ou des publicités non ciblées.

Cette étude critique « le modèle commercial pour Internet et si les utilisateurs préfèrent que le contenu et les services soient financés par la publicité ou préfèrent payer avec de l’argent pour ce qu’ils consomment en ligne, et qui dicte les choix qu’ils ont. »

3 abonnements maximum

Ainsi, cette étude fait ressortir plusieurs données. Elle met à jour un système bien rodé.

Apple a récemment sorti sa nouvelle mise à jour iOS 14.5. Celle-ci donne le choix à son utilisateur d’activer ou non les publicités ciblées.

Internet-payant-75-des-europeens-sont-contres-et-veulent-conserver-la-publicite-ciblee-LCDG-4

L’interdiction de la publicité ciblée est souvent remise à jour. Pourtant, c’est bien « la forme la plus efficace et la plus utile de publicité numérique ». Mais éliminer cette publicité comme source de revenus pour une grande partie des sites WEB obligerait à « facturer leurs utilisateurs pour le contenu qu’ils consomment » ou à fermer leurs portes.

IAB Europe a posé une question simple à ce panel. Pour combien de services seraient-ils prêt de payer pour y avoir accès et comment leur utilisateur d’Internet changerait si le libre accès n’était plus une option.

Les résultats sont sans appel. « En l’absence de financement des annonceurs, la majorité des Européens interrogés s’attendraient à payer moins de 4 euros par mois pour la plupart des services Web qu’ils utilisent actuellement. » Seulement 49% des Européens sont prêts à payer pour plus de 3 abonnements par an.

Pour moitié, les Européens sont prêts à payer pour consulter leur mail et écouter de la musique en streaming.

Internet payant 75% des européens sont contres et veulent conserver la publicité ciblée LCDG 2 music and mail
Internet payant 75% des européens sont contres et veulent conserver la publicité ciblée LCDG 3

Et plusieurs sites feraient face à des problèmes financiers, puisque seulement 32% des Européens seraient prêts à payer pour les services météo, 31% pour du contenu financier, 28% pour les informations et 26% pour les sports.

Les Européens préfèrent la publicité aux abonnements

Ce sondage conclut que le « modèle Internet fondé sur l’abonnement réduirait considérablement l’activité Internet dans l’ensemble ».

Dans le cadre de ces discussions politiques sur l’économie numérique en Europe, IAB Europe révèle une forte appréciation des Européens quant à la façon dont la publicité permet d’accéder à Internet.

Envisager un système d’abonnement pour accéder à Internet est le résultat de la lutte contre les publicités ciblées. L’utilisation des données limitée réduit la rentabilité des publicités. Ainsi, un tiers des Européens se disent favorables aux publicités ciblées, et considèrent même qu’elles les aident à trouver des produits et améliorent leur recherche.

Tags
internet publicite publicité ciblée Union Européenne

Alexandre B

Etudiant en droit de 21 ans, je souhaite me spécialiser dans les nouvelles technologies. Quoi de mieux pour cela qu'incorporer la rédaction du Café Du Geek

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page