Actu

Mighty : Google Chrome dans le cloud pour de meilleures performances

La startup Mighty propose une solution originale à ceux qui rencontrent des problèmes avec Google Chrome : faire tourner le navigateur dans le Cloud. Le contenu du navigateur est streamé sur votre machine et ne monopolise ainsi pas ses ressources.

Gain de performances et de vitesse dans Chrome

Chrome n’est pas seulement le navigateur web le plus populaire au monde, il est aussi régulièrement considéré comme le plus gourmand, en termes de ressources utilisées par l’ordinateur. Le géant de la recherche a toutefois pris conscience du problème et propose depuis quelques mois des mises à jour chargées de réduire les besoins en ressources de son app.

C’est une bonne nouvelle, mais ce n’est pas suffisant pour les créateurs de Mighty, qui promettent un Chrome rapide et léger.  L’idée est d’apporter une réponse simple et immédiate à ceux qui ont des problèmes de performances liés à la fiche technique de leur ordinateur et à leur connexion internet. Au lieu de faire tourner le navigateur de Google sur les ordinateurs de leurs utilisateurs, ils proposent de l’installer sur un serveur distant. Leur app n’est qu’un client léger qui affiche l’image produite par ce serveur.

Mighty : Google Chrome dans le cloud pour réduire les lenteurs

Le concept est semblable aux plateformes de jeux en streaming comme Stadia, xCloud ou GeForce Now : votre ordinateur ne fait qu’afficher le flux vidéo en provenance du datacenter, qui exécute un navigateur Chromium tout en lui transmettant le signal de votre souris et de votre clavier. Le navigateur Mighty sur votre PC peut alors profiter d’une infrastructure distante dotée de processeurs et GPU puissants et d’une connexion internet qui est localement de 1 Gbps.

On devrait pouvoir ouvrir « des centaines » d’onglets en parallèle, sans problème, ce qui devrait intéresser les plus gros utilisateurs de navigateurs.

Un service facturé 30$ par mois

Par rapport à un Chrome local, le service revendique d’utiliser dix fois moins de mémoire vive et d’augmenter l’autonomie de l’ordinateur de deux heures. L’entreprise met aussi en avant les bénéfices de faire tourner un navigateur dans un data-center, avec une bande-passante et une latence incomparables par rapport aux connexions domestiques.

Autant de promesses alléchantes, mais est-ce que Mighty est une bonne idée pour autant ? L’instance de Chrome que vous utilisez doit tourner sur un serveur puissant, avec 16 CPU virtuels, 16 Go de RAM et même une carte graphique Nvidia, indispensable pour certains services en ligne. Tout cela a un coût et même si le service n’affiche pas encore de tarifs pendant sa phase de bêta privée, on parle de 30 $ par mois pour les premiers clients.

Mighty : Google Chrome dans le cloud pour réduire les lenteurs

C’est un tarif élevé, mais c’est logique quand on pense qu’on mobilise un serveur puissant. Cependant, ce service de cloud n’est disponible que pour Chrome. En comparaison, Shadow propose un ordinateur dans le cloud complet pour 13 € par mois.

Si Mighty vous intéresse, vous pouvez demander un accès à la bêta en remplissant un formulaire et en répondant à quelques questions sur votre usage du navigateur et votre ordinateur. Ses concepteurs indiquent qu’il faut une connexion de 100 Mbps au minimum pour profiter pleinement du service, c’est à dire que posséder la fibre sera quasiment indispensable.


Encore un peu de temps ? Découvrez la nouvelle façon de partager du contenu via Google Chrome !

Tags
cloud google Google Chrome

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page