Actu

L’évolution du comportement des Français dans l’immobilier

Pour la 8e année consécutive, Optimhome a diligenté une enquête sur le comportement des Français face à l’immobilier. Le réseau immobilier a décrypté de faon minutieusement les Français sur le marché immobilier. Que peut-on retenir de cette étude menée de bout en bout par  l’IFOP ? Quels sont les résultats obtenus ? 

Qui sont les acquéreurs et les vendeurs d’immeubles ? 

La majorité des enquêtes françaises soulignent que l’achat d’une résidence principale est un objectif d’une vie. A 72 %, ils estiment que l’acquisition d’un immeuble doit se faire avant la retraite. Pour 43%, celui qui n’a pas acquis un bien immobilier est loin de réussir sa vie. 32 ans constitue l’âge moyen pour acquérir une 1ère résidence principale. En 2015-2016, c’était en moyenne entre 36-38 ans. Les séniors sont beaucoup plus exigeants en matière de recherches immobilières. Les plus jeunes principalement pour le premier achat sont moins exigeants. On note en moyenne 7 immeubles visités avant la conclusion d’un compromis. 

Quels sont les déterminants de sélection d’un professionnel du monde immobilier ?

Le choix du logement  serait motivé selon l’étude par plusieurs critères. Le critère principal de choix en matière de qualité de vie est  taille du logement pour les uns et la proximité de la nature pour les autres. Le deuxième critère de sélection évoqué est la sécurité. Le dernier  critère selon le sondage est le coût de la vie. 

Face  à l’acquisition immobilière, on retrouve plusieurs profils.  Il s’agit de l’achat immobilier difficile, de l’achat aboutissement, de l’achat horizon, de l’achat projet familial et de l’achat  investissement raisonnable. Les propriétaires de cette dernière catégorie sont beaucoup plus angoissés de leurs choix immobiliers.

Quel est l’impact du contexte politique et économique ?

 La crise sanitaire actuelle continue de dicter sa loi aux acteurs du monde immobilier français. Elle est l’un des vecteurs des différents comportements immobiliers. Elle engendre non seulement la prudence, mais aussi une certaine attitude volontariste. Il s’agit de l’accélération de la transaction ou du déménagement.

Quels sont les enjeux réels du développement durable dans l’immobilier ? 

Cette année différents enjeux immobiliers se sont démarqués en raison du contexte économique et sanitaire singulier. Le climat économique, sanitaire et politique est très favorable à l’acquisition  d’un bien immobilier. On note un certain succès au niveau des zones périurbaines ainsi que des communes rurales. Il est vrai que les acquéreurs  visitent plus d’immeubles en agglomération,  qu’en campagne. Mais, ils finissent par acheter des biens en campagne. 

L’évolution des modes de vie et impact sur la mobilité géographique

Selon le sondage, les Français arrivent à changer au moins 5 fois d’habitation  dans leur vie. Les familles préfèrent au fil du temps un lieu d’habitation un peu éloigné du centre-ville pour avoir plus de pièces.  Les célibataires et les couples sans enfants préfèrent vivre en ville dans un appartement. Ils privilégient en réalité la proximité des lieux publics locaux. Leurs critères de choix de logement sont la rapidité, la praticité et la proximité.

Tags
immobilier news

Léo

Geek depuis toujours, Master en Informatique de Tsinghua University à Pékin en Chine et fan des nouvelles technologies. Journaliste et reporter pour Le Café Du Geek, Je suis ici pour vous faire découvrir des accessoires innovants. Je m’occupe de faire évoluer le site, de gérer l’équipe de rédacteurs mais surtout je suis présent sur un maximum d'événement INTERNATIONAUX pour découvrir toujours plus de choses ! J'adore également rencontrer et juger des startups, vous retrouverez souvent ce genre de contenu avec moi !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page