News – Des failles importantes découvertes sur tous les processeurs !

Intel est le leader mondial sur les microprocesseurs mais est suivi de près par AMD ainsi que ARM. Ces trois concurrents produisent donc les puces de milliards de smartphones et d’ordinateurs. Panique générale quand mercredi les fabricants ont reconnu que leurs processeurs étaient exposés à des failles de sécurité ! La réaction est instantanée de la part des créateurs de systèmes d’exploitation qui cherchent une solution. Ils ont donc annoncé être en production d’un logiciel visant à corriger le problème.

Une faille arrivée à la conception

Le défaut des puces du géant Intel vient apparemment d’un erreur de conception. C’est donc une faille présente qui permettrait de prendre le contrôle de l’appareil et de s’emparer de ses données. Les mots de passe seraient donc susceptibles d’être hackés au même titre que les numéros de cartes bancaires… Rien de bien rassurant sachant que la grande majorité des appareils ont des microprocesseurs Intel. Pour les autres constructeurs l’information est arrivée un peu plus tard mais il semblerait que les fuites confirment les suppositions. C’est donc Google qui a confirmé sur son site qu’Intel n’est pas la seule marque de processeur ayant une faille ! ARM ainsi qu’AMD sont victimes de deux failles de sécurité appelées Spectre et Meltdown. La première fut découverte par Google tandis que la seconde a été découverte par 3 groupes de chercheurs. Elles ont été qualifiées de “graves failles” par Google et permet aux pirates d’accéder aux informations sensibles en passant par le noyau du système d’exploitation.

Selon Google, les trois constructeurs étaient informés de ces failles depuis le 1er juin 2017, pourquoi n’ont ils pas réagi ?

Les trois entreprises seraient en collaboration pour trouver une solution. Malgré tout selon ARM il sera quand même possible aux hackers d’accéder à vos information dans certains cas.  Et même si AMD avait annoncé qu’il serait impossible que ses processeurs soient touchés, c’est le cas malheureusement. Ils se sont donc ravisés en disant que “quasi aucun processeur ne sera affecté”.

Une solution trouvée pour les OS qui ralentirait les PC

Selon le site The Register, les mises à jour système mises en place par les différentes plateformes de systèmes d’exploitation ralentiraient les ordinateurs. Ce fameux ralentissement irait de 5 % jusqu’à 30 %, rien de très rassurant même si selon Intel, un ordinateur moyen ne serait pas réellement affecté.

Etudiant en dernière année de BTS informatique, passionné par la musique, les séries/films et les jeux vidéos et le hardware. Je suis souvent en déplacement pour LCDG.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.