TEST – LG Hom-Bot Turbo+ : Le fleuron des aspirateurs robot

Les robots envahissent le monde. Cette phrase fait peur, si l’on est fan des films de science fiction mais à ce jour, nous voyons ça comme une aide. En effet, que ce soit dans nos voitures ou à la maison, la technologie nous aide au quotidien et améliore nos conditions de vie. Elles nous permettent de gagner du temps ou de se passer des actions contraignantes. S’il y a bien une chose qui doit se faire quasi quotidiennement et qui est chiante à faire, pour la plupart d’entre nous, c’est passer l’aspirateur. Pour cela, la solution, c’est le robot aspirateur. Il existe plusieurs modèles chez les différents fabricants mais celui qui a retenu mon attention pour la fin d’année 2017, c’est le LG Hom-Bot Turbo+.

Ce modèle est le top du top de la marque LG, une sorte de haut de gamme de l’aspiration. Grâce au savoir faire de la marque, on retrouve des éléments qui étaient sur d’autres appareils, pas seulement sur des aspirateurs. Ce condensé de technologie m’a surpris.

Un contenu qui ne trahit pas

Il faut l’avouer, le packaging des produits LG n’est pas le point fort de la marque. Celui-ci ne nous fait pas de l’oeil mais décrit parfaitement toutes les caractéristiques du Hom-Bot Turbo+. Juste après le déballage, on découvre l’aspirateur qui est déjà monté avec les hélices qui servent de brosses et le rouleau sous l’appareil. À ma grande surprise, dans le pack sont compris de nouvelles hélices, un autre rouleau mais également un support pour y ajouter des chiffons qui serviront à lustrer le sol, un autre filtre d’aspiration et un peigne pour nettoyer l’aspirateur. De plus, l’appareil peut se contrôler avec une télécommande qui est fournie.

Un Hom-Bot Turbo+ conçu pour les détails

Cette version n’a pas vraiment changé depuis le dernier modèle Hom-Bot, on garde la forme carré de 35cm qui épouse quasi parfaitement les coins de la maison. Il ne pèse pas plus lourd que le modèle précédent avec 3kg seulement. Pareil pour le dessus, LG a remis les boutons digitales pour l’utilisation de l’appareil. C’est le premier modèle de la marque que je teste et je dois avouer que j’ai été convaincu par la finition du produit. Ce gris très foncé trouve sa place dans ma salle à manger, même si celle-ci est plutôt très boisé. Le socle de recharge a su trouver sa place et le Hom-Bot revient vers lui une fois qu’il n’a presque plus de batterie. J’ai eu la chance d’essayer les premiers robots aspirateur et je dois avouer que la technologie a bien évoluée. En effet, ce Hom-Bot Turbo+ revient comme un grand et trouve facilement le socle. Quand je rentre chez moi, j’ai la chance de ne pas le retrouver en plein milieu de la pièce suite à une défaillance du retour.

La télécommande permet d’ajouter des fonctions supplémentaires à l’appareil, tout comme l’application. Elle est simple et permet de prendre le contrôle de l’appareil, tout ce que l’on demande. Ce que j’aime moins sur l’appareil, c’est ce bip incessant lorsque l’on appuie sur un bouton. S’il y a une option à décocher, je suis preneur !

En tout cas, c’est un vrai plaisir de le voir se balader au quotidien dans la maison. J’apprécie les diverses fonctions de l’appareil et les accessoires qui mettent le Hom-Bot Turbo+ bien au dessus des concurrents. Après un mois d’utilisation, aucune rayure sur la coque supérieur, les chocs sont minimes autour de l’appareil et il est toujours aussi puissant.

Une aspiration silencieuse et efficace

L’un des points les plus étonnant sur cette machine, c’est le silence. L’appareil, une fois démarré, fait beaucoup moins de bruit qu’un aspirateur normal. Un petit décibel en plus lorsqu’il est en mode turbo mais rien de bien violent. Il ne fait peur à aucun animal et on peut parfaitement continuer une discussion lorsqu’il nettoie. D’ailleurs, parlons de l’aspiration. Le nettoyage est quasiment parfait. Pour ma part, je pense que ce robot fait 90% du ménage. Evidemment, je passe un vrai coup d’aspirateur chaque semaine pour nettoyer le restant, les coins où celui-ci ne peut pas aller car pas la place de passer ou encore sous le canapé. Mais pour ce qui est du reste de la maison, tout est aspiré. Le bon point, ce sont ces petites ailettes qui dépassent de l’aspirateur pour nettoyer plus en profondeur. De ce fait, en accouplant cela avec la forme carré, on se retrouve avec l’aspirateur parfait pour les angles. Information importante, je n’ai pas eu l’occasion d’essayer ce Hom-Bot Turbo+ sur un tapis, je ne sais donc pas comment il réagit sur cette surface. 

Pour aspirer correctement, le robot aspirateur de LG a besoin d’une technologie de pointe et c’est le cas ici. Il n’y a pas moins de 3 capteurs ultrasons à l’avant pour détecter les murs, les objets ou encore le vide. De plus, 2 caméras sont ajoutés pour cartographier la maison et pour le système de surveillance que nous aborderons ensuite. Au cas où, pour les plus frileux du tout connecté, ces caméras peuvent être désactivés.

Une batterie de longue haleine

Le Hom-Bot Turbo+ se recharge une fois qu’il est sur son socle. Tout dépend du mode utilisé, du sol et de la distance à parcourir pour atteindre sa cible, mais l’autonomie du robot est de 1h30 environ. Il se recharge complètement en 3h. Ce qui est sympathique, c’est qu’il retourne à son point de tâche non terminée s’il avait besoin de se recharger. Ainsi, le travail est bien fini.

Tiens donc ! Il faut encore vider le bac  ?

Malheureusement, LG n’a toujours pas trouvé de système pour que le robot vide le bac à poussière automatiquement. Mais ce n’est pas très grave puisque c’est un jeu d’enfant. Le Hom-Bot cache sa poussière dans son antre que l’on retrouve en soulevant le capot. Une capacité de 0,6L qui se vide en un claquement de doigts (ou de plusieurs). Il faudra, par contre, penser à nettoyer la brosse roulante sous l’appareil, car elle garde les cheveux des dames et les poils de nos animaux (ou de notre barbe messieurs).

Une application complète mais…

Avec l’application, ou la télécommande, il est possible de programmer l’appareil pour une aspiration. Cependant, cette programmation est faite pour chaque jour de la semaine et non un jour en particulier en répétition. Ça ne m’a pas dérangé car j’aime bien quand ma maison est aspirée chaque jour. Mais cela peut en énerver plus d’un…

L’application est comment dire… un peu trop simple. Sur celle-ci, il est possible de programmer donc, mais aussi de démarrer un nettoyage même si nous ne sommes pas à la maison. C’est pratique, d’autant plus que la caméra permet de savoir où le Hom-Bot Turbo+ en est dans la maison. L’avantage d’avoir l’application, c’est la possibilité de se servir du service Home Guard.

Un sytème de surveillance gadget

Le système Home Guard permet, grâce à la caméra, de surveiller la maison quand vous n’êtes pas là. Ainsi, en se baladant pendant l’aspiration, le Hom-Bot Turbo+ permet de visualiser en quasi simultané la maison. S’il détecte des mouvements anormaux ou une présence, l’aspirateur envoie une notification grâce à sa connexion WiFi, directement sur le téléphone. Une fois la notification activée, on retrouve la photo du phénomène anormal. Cependant, la qualité n’est pas parfaite. Si la personne bouge trop, c’est flou. S’il n’y a pas assez de lumière, c’est sombre. Et surtout, si la personne avance vers le robot, vous aurez une magnifique photo de jambes. L’appareil vise trop bas, malheureusement. Pour moi, c’est plus une fonction gadget qu’une vraie innovation. Rien ne vaut mieux qu’une caméra de surveillance.

 

Rédacteur en chef - 22 ans et diplômé en marketing, management et communication. La technologie est une passion, le marketing est mon métier. Je passe mon temps à lancer des projets. Sur le site, je dédie des heures aux rédacteurs pour apporter le nécessaire à la rédaction. Retrouvez moi sur LinkedIn ou Twitter.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.