Prise en main du ROG Phone : le challenger gaming

Asus est au top sur bien des domaines, principalement gaming mais l’informatique quasi-exclusivement. C’est désormais chose faite avec leur dernier né, le ROG Phone. Se plaçant comme le rival principal du Razer Phone, c’est un modèle très haut de gamme à la hauteur de ses concurrents.

Nous voyons défiler un lot impressionnant de smartphones gaming et plus particulièrement lors de ces dernières années. Les applications permettant l’utilité d’un smartphone spécialement conçu pour les jeux se multiplient. C’est pourquoi Republic of Gamers, un acteur majeur de la scène gaming sort le ROG Phone. L’objectif est de se placer, non pas comme certains constructeurs en entrée de gamme mais tout en haut de l’échelle.

Des caractéristiques qui le font passer pour un ordinateur gaming

Le logo à l’arrière de l’appareil s’éclaire et le design aiguisé le démarque du smartphone basique au notch tant repris. L‘écran AMOLED est donc concentré sur ces capacités plus que sur un aspect agréable. Basiquement neutre sur sa forme, le format 18:9 a une résolution de 1080 x 2160 pixels. Le verre en lui même est un Gorilla Glass 6, résistant et performant c’est un monstre de capacités. Le taux de rafraîchissement de 90 Hz (90 images par seconde au maximum) est couplé au temps de réponse de 1 ms. La couleur se voit modifiée aussi, le taux de rafraîchissement couplé à la technologie HDR permettent de longues sessions de jeu.

Les caractéristiques d’un écran gamer se retrouvent sur un smartphone, mais l’écran n’est pas le seul. Le Snapdragon 845 est overclockable à 2,96 GHz, pour faire tourner tous les jeux, un GPU Adreno fonctionne aux côtés de 8 Go de RAM ainsi que 512 Go de stockage sur la version qui nous est prêtée. Il faudra noter qu’il n’est pas possible d’ajouter une carte SD, selon moi c’est une fonction retirée qui est quelque peu handicapante. Il faudra donc passer par le cloud pour transférer ses contacts ou ses photos. Le slot SD est remplacé par une seconde carte SIM, administrable depuis le smartphone.

Un mode X pour booster les performances

Le smartphone n’est pas la seule innovation de chez ROG, le smartphone embarque un logiciel de monitoring. La température est donc facile à surveiller et éviter la surchauffe l’est tout autant.  Dans cette application de surveillance il est possible d’activer le ”mode X”.

Ce mode est donc fait pour booster le ROG Phone, accélérer ses capacités. Pour ceci il faudra sacrifier la température modérée de l’appareil qui montera rapidement dans les tours. Le watercooling intégré ne suffira pas et il faudra donc ajouter l’accessoire fourni avec le ROG Phone appellé 3D Gamecool. Cet accessoire fait partie de la myriade d’accessoires disponibles quelques jours après la sortie du ROG Phone. Parmi eux nous retrouverons :

  • Une manette équipée d’un deuxième écran qui contient une batterie (une DS pour faire simple). Disponible à 250 €.
  • Deux contrôleurs (sous forme d’un seul conrôleur) fonctionnant comme ceux de la Switch coûtant 99 €
  • Un dock servant de base pour jouer sur un écran avec clavier et souris à 150 €.
  • Un adaptateur multi-usages servant à brancher différents périphériques à 100 €.
  • Pour finir un boîtier de connexion sans fil à un téléviseur (le ROG Phone contient une antenne wifi dédiée à cet accessoire), celui-ci coûtant 270 €.

Le ROG Phone sera disponible le 8 novembre dans les magasins partenaires et sur le site.

Rédacteur (Spécialiste Audio) - Étudiant en dernière année de Bachelor Communication, passionné par la musique, les séries/films, les jeux vidéo et le hardware. Très souvent en déplacement sur Paris et en Europe pour Le Café du Geek.

One Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.