Actu

Smartphones reconditionnés : la taxe copie privée dénoncée par l’UFC Que Choisir

La redevance sur les produits reconditionnés n’a pas fini de créer des tensions entre les acteurs du secteur. Nous vous en parlions il y a quelques jours dans cet article. Maintenant, c’est au tour de l’UFC Que Choisir de s’intéresser à l’histoire.

Redevance copie privée : l’association UFC-Que Choisir saisit le conseil d’État

L’Association de consommateurs UFC-Que Choisir rejoint les rangs des opposants à l’application de la redevance copie privée (RCP) sur les smartphones reconditionnés.

L’UFC-Que Choisir est inquiète. L’association de consommateurs monte au front cette semaine pour essayer d’alerter l’opinion, mais aussi et surtout les députés français. L’UFC Que Choisir est contre l’application des smartphones reconditionnées à cette loi. Elle estime qu’une telle insertion dans la loi serait comparable à un « coup de canif au développement de l’économie circulaire et au pouvoir d’achat des consommateurs les plus défavorisés ». Elle a aussi engagé une action devant le Conseil d’État.

Smartphones reconditionnés : la Commission Copie Privée veut instaurer une taxe de 8 euros

Bien décidée à faire barrage à la mise en place de cette redevance, l’association appelle en outre les députés à se mobiliser. Jeudi 10 juin doit être votée à l’Assemblée Nationale la loi pour réduire l’empreinte carbone du numérique.

L’UFC Que Choisir dénonce un « Lobbying effréné »

L’association de consommateurs dénonce aussi le «lobbying effréné des organismes de gestion collective pour taxer les téléphones portables et les tablettes reconditionnés, au titre de la rémunération pour copie privée«. La semaine dernière, 1661 artistes avaient signé une tribune pour défendre cette redevance. Ils estiment que leurs droits sont menacés. Or, l’année dernière la RCP a rapporté 273 millions d’euros aux ayants droit.

Les acteurs du reconditionné répercuteraient forcément le coût de cette redevance sur le prix final du produit issu du reconditionnement. Ce qui porterait ainsi un coup terrible au secteur de l’économie circulaire. En effet, cela défavoriserait un peu plus les consommateurs désireux de ne pas payer de smartphone au prix fort, les poussant au passage vers le marché du neuf. Enfin, cela serait purement et simplement contre-productif par rapport à l’esprit initial de la loi.

Enfin, ce week-end, les acteurs du reconditionné ont eux aussi publié une tribune. Dans celle-ci, ils estiment que 2500 emplois seraient menacés.


Envie d’en savoir plus sur Copie Privée ? Découvrez la taxe sur les smartphones et tablettes reconditionnés !

Tags
copie privée smartphone reconditionné UFC Que-Choisir

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page