[SOUVENIR] Ragnarök Online – Retour sur un jeu incontournable

Sorti en 2002, Ragnarök Online est un MMORPG Coréen complet avec un univers riche et un sacré charme. Développé par Gravity Corp., il s’agit en réalité de l’adaptation du Manhwa (Bande dessinée en Corée) de Lee Myung-jin.
Ce jeu au départ payant, forçant certains joueurs à se rabattre sur des serveurs privés (Tristesse éternelle de certaines fermetures…), est gratuit depuis 2008. Il est toujours en ligne avec quelque 500-1000 joueurs connectés par serveur en permanence. Il continue à vivre avec certaines mises à jour, renouvelant ainsi le contenu, bien sûr, on s’y jette à corps perdu sans soucis, tant de souvenirs.

2 Ragnarok

La création de personnages n’a rien d’extraordinaire, malheureusement, elle pourrait être plus riche (*Tousse* comme l’on fait certains serveurs privés *Tousse*). Mais bon, on va lui pardonner, au moins le système de distribution de point de compétence est simple, bien qu’il faille que l’on sache exactement quel type de personnage on va jouer et avec quelles attentes, le schmilblick pour un novice quoi. Les personnages sont représentés sous sprites 2D dans un environnement 3D.

4 Ragnarok

Le jeu propose un tutoriel en début, aidant dans les premiers niveaux et fournissant un équipement approprié, tutoriel non présent au commencement du jeu. Pour résumer : il y a deux niveaux, celui de notre personnage et de ses compétences. Le premier peut aller du niveau 1 au 99, quand au second il dépend de la classe en cour.
Tout le monde commence avec la classe novice, du niveau 1 à 10, une fois atteint, nous avons le choix entre un grand nombre de classes (voir image ci-dessous résumant toutes les classes jouables, spéciales ou non, ajoutées au fur et à mesure du temps). Vraiment très riche de ce côté-là.

3 Ragnarok

Maintenant, passons à l’histoire. Comment ça il n’y a pas d’histoire à proprement parler ? Oui, c’est vrai … Mais une histoire ne fait pas tout bien heureusement, des quêtes sont présentes en quantités assez faibles, permettant d’avoir beaucoup d’expérience selon le niveau. Mais pourquoi jouer à ça si ce n’est pas pour l’histoire ou les quêtes ? Pour les donjons, les RAID, les WOE ! Avec ce jeu, si vous voulez monter, vous devez pactiser avec d’autres personnes, et c’est ce que j’y trouve de plus beau. Rejoindre des groupes, des guildes et tout donner en PVP c’est tout ce qui compte, de plus je trouve la phase de «level upping » assez sympa.

Les décors sont jolis, variés et il y en a surtout pour tous les goûts, de la ville complètement détruite à la citée magique, en passant par la redoutable plage où des phoques violents massacrent les pauvres joueurs qui passent par là.

5 Ragnarok

Il y a tant de choses à raconter par rapport à ce jeu, la possibilité de se marier, de faire de la forge, de monter à dos de PECO PECO… C’est un souvenir d’enfance, que je continue de porter dans mon cœur, vraiment bon, malgré son âge, il n’a pas pris une ride. Si vous ne connaissez pas, allez-y les yeux fermés, vous n’en serez pas déçus. Promis !

Rédacteur qui n'est plus présent sur le site depuis un certains temps, son compte a donc été supprimé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.