[TEST] Roomba 980 de iRobot, le haut de gamme des robots aspirateurs

Robopolis, entreprise lyonnaise, 1er société de distribution de robots de service en Europe, nous a donné le privilège de pouvoir tester le nec plus ultra des robots aspirateurs, j’ai nommé le Roomba 980 de iRobot. iRobot a été fondé en 1990 par les experts en robotique du Massachusetts Institute of Technology (MIT) qui souhaitaient transformer les robots utilitaires en réalité. Les robots ménagers d’iRobot révolutionnent le ménage, à l’intérieur comme à l’extérieur. Plus de 10 millions de robots ménagers ont été vendus dans le monde. Parmi eux figure le robot aspirateur Roomba, maintes fois récompensé.

Roomba

Avec le Roomba 980 nous avons droit à l’aspirateur robot le plus haut de gamme de la marque et le seul à proposer le système CarpetBoost, en adaptant sa puissance sur les moquettes et à être connecté en wifi sur le réseau domestique. Il est également le seul modèle pouvant être configuré et géré avec l’application iRobot sur iOS et Android.

J’ai pu le mettre à rude épreuve car mes différentes pièces ne sont pas forcément au même niveau et il a du cohabiter avec 5 Bouledogues Français qui laissent des poils partout. De plus le Roomba avait de la concurrence avec mon aspirateur robot de milieu de gamme de chez H.Koenig, que nous appelons à la maison, Wall-E. Premier bon point, le Roomba a un joli design et il est bardé de plusieurs capteurs pour l’empêcher de tomber dans les escaliers et de se cogner sur les meubles mais pas de lampe UV pour détruire les bactéries.

Roomba

Mais quoi de mieux qu’une petite vidéo Unboxing pour vous présenter le Romba 980.

L’installation et le paramétrage.

Dans un premier temps il faut trouver un emplacement où garer la bête avec une prise à proximité. Ensuite, une fois l’application iRobot téléchargée (iOS et Android), je n’avais plus qu’a suivre le tutoriel pour l’appairer au réseau wifi de la maison et accéder au divers paramètres de l’aspirateur. Pas de panique, l’appli est épurée, bien expliquée et sans complexité. Elle m’a permis bien sûr de lancer le cycle de nettoyage, depuis chez moi ou en extérieur, de régler les préférences, de programmer le Roomba 980 suivant les jours de la semaine et à partir d’une heure choisie. Je pouvais aussi consulter les besoins d’entretiens, commander les accessoires qui finissent pas s’user avec le temps et suivre l’historique de ces balades dans la maison.

La puissance et l’intelligence.

Ce qui frappe au premier démarrage avec le Roomba 980, en appuyant sur le bouton CLEAN, c’est le bruit assez impressionnant. J’ai cru mettre en marche un avion de chasse qui chante parfois des mélodies de flipper qui amusent beaucoup mes chiens et moi aussi d’ailleurs. Les décibels sont là pour nous faire preuve de la puissance de cet aspirateur et cela se confirme d’autant plus lors que son capteur détecte un tapis et fait passer celui-ci à Mach 2 pour aspirer les saletés incrustés dans les fibres même épaisses sur une autonomie d’environ 2 heures suivant les paramètres choisis. L’autre point marquant est son intelligence. J’ai pu en effet comparer avec Wall-E que le Roomba adopte un trajet méthodique (Navigation iAdapt 2.0), linéaire et sans trop se cogner sur les murs, les gamelles ou les meubles grâce à la localisation visuelle de sa petite caméra sur le dessus et avec les deux petits blocs qui font office de barrière virtuelle soit en ligne droite ou en cercle. À contrario, mon aspirateur robot part souvent dans tout les sens et repasse plusieurs fois au même endroit, alors que le Roomba cartographie l’environnement et donc se souvient de son trajet pour les prochains cycles. Il peut également sans problème passer dans plusieurs pièces sans se perdre et malgré les différence de niveau (pas de porte, bosses…). Il longe très bien les murs avec sa petite brosse latérale pour déloger la poussière dans les moindre recoins. On retrouve des fonctions communes comme le retour à la base pour se recharger puis repartir ou bien pour y rester quand le bac à poussière est plein mais il manque au Roomba une fonction de pilotage, soit avec une télécommande comme le H.Koenig ou soit depuis l’application, afin de l’orienter pour un nettoyage express sur une zone bien spécifique. Il propose tout de même une fonction pour ce genre de cas mais il faut le déposer vers les saletés et appuyer sur le bouton dédié.

Prix et accessoires

Mais attention car ce robot n’est pas donné. Comptez 1 000 € pour le robot aspirateur Roomba 980 avec deux filtres HEPA, deux brosses latérales, deux murs virtuels et la base de rechargement. Sur une année, une aide ménagère peut vous coûter moins chère mais assurément moins Geek.

L'un des vieux Geek de l'équipe et Conseiller en publicité TV, digital et radios pour un grand groupe français, je suis un passionné de High-Tech en général. J'affectionne tout de même plus les nouveautés smartphones et les accessoires, les objets connectés, la domotique, les robots et les drones. J'aime découvrir de tout dans l'univers High-Tech et les présenter dans un article et/ou une vidéo YouTube. Je m'éclate aussi avec la photo et la vidéo, ainsi qu'avec ma tribu de Bouledogues Français, parfois testeurs et mannequins.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *