[Test] Age of Mythology Extended Edition ou Extended Arnaque ?

Print

Quand j’étais petit, mon frère m’a initié au jeu-vidéo avec divers titres comme « GTA2 », » Age of Empire »,  « Counter-Strike 1.6 », etc. Et parmi ces jeux, il y en avait également un qui restera dans mon cœur, je veux bien sûr parler de « Age of Mythology ». Un « Age of Empire » en plus jolie avec le côté mythologique, il n’en fallait vraiment pas plus pour me faire rêver et pour me laisser coller à l’ordinateur, sans parler des multiples LAN dessus organisé avec des amis et mon frangin. Le bon temps en soi.

Alors quand j’ai appris qu’ils avaient sorti une version remastérisée « Extended Edition » il y a peu, en Mai 2014 plus précisément, je n’ai pas pu m’empêcher de sauter dessus. Mais que vaut-il vraiment ?

Un jolie menu qui nous montre... A peu près tout ce qu'il y a de plus dans l'Extended Edition.

Un jolie menu qui nous montre… A peu près tout ce qu’il y a de plus dans l’Extended Edition.

Pour faire un petit rappel, le premier « Age of Mythology » , ou AoM, est jeu de Stratégie en temps réel (ou RTS) sorti en 2002 sur PC (Et uniquement sur PC), développé par Ensemble Studio et édité par Microsoft, puis la suite « Age of Mythology : The Titans » – incluant de nouvelles campagnes, une nouvelle civilisation, de nouvelles unités, de nouveaux bâtiments, etc, mais surtout les gargantuesques Titans – en 2003 par les mêmes studios. En 2009, le studio Griptonite Games développe une version DS appelé « Age of Empire : Mythologies » (Qui selon moi n’est pas terrible, étant très attaché aux jeux de stratégie sur PC. Mais qui s’en sort pas trop mal). C’est donc plus de 10 ans après l’original que Microsoft nous « offre » une version remastérisée et améliorée.

On commence à se développer.

On commence à se développer.

Pourquoi le verbe « offrir » entre guillemets ? Vous imaginez bien que Microsoft ne va pas nous en faire cadeau. Le prix, pardonnez mon langage, fait vraiment mal au cul : pas moins de 27,99euros. De quoi calmer pas mal de bourses.

A ce prix-là, on s’attend à une bonne dose d’amélioration. Mais quoi ?

Niveau visuel, le jeu est effectivement plus joli mais reste tout de même en retrait face à, par exemple, « Anno 2070 » sorti en 2012. Des ombres plus présentent, un cycle jour/nuit, un meilleur éclairage, une eau améliorée et quelques autres petites choses. C’est léger, TRÈS léger !

C’est là que Steam fait son entrée. Pour pousser à l’achat, le jeu intègre le Steamwork avec son multi en ligne, ces succès, ces cartes à échanger, son workshop, et ses sauvegardes en ligne. Wow !

Oups ! J’ai oublié de parler de l’intégration Twitch pour les féru de broadcasting, tout cela est vraiment transcendant.

On va finir par dire que je suis mauvaise langue, que je donne mon avis et non un avis objectif. Je vous rappelle que le jeu est vendu 28 euros. Vous vous imaginez payer 28 euros pour chaque mise à jour ? C’est tout bonnement du vol.

Choisir un dieu peut parfois être difficile.

Choisir un dieu peut parfois être difficile.

Après, le jeu reste très bon et agréable à jouer, malgré ce petit détail qui m’embêtera toujours : la touche Echap ne fait pas apparaître le menu et ne met pas le jeu en pause, pour cela il faut cliquer sur un bouton du menu apparent, déstabilisant. Le fait de pouvoir revisiter un jeu qui a bercé plusieurs années de ma vie est un réel plaisir si je fais abstraction du prix. Il est possible que le soft soit plus accessible aux plus jeunes qui sont habitués aux jeux récents.

La bande-son est un plaisir pour les oreilles même si on finit tout de même par s’en lasser au vue des nombreuses répétitions de celles-ci. Les voix des personnages et autres créatures quant à elles… Eh bien, elles ressemblent à celles des jeux du même genre : assez chiantes à la longue. Et le « à la longue » arrive assez vite. Pas d’amélioration de ce côté-là.

L'AI ne perd parfois pas de temps pour venir vous attaquer.

L’AI ne perd parfois pas de temps pour venir vous attaquer.

Niveau gameplay, on peut difficilement faire plus efficace. Complet et à la portée de (presque) n’importe qui, la preuve : j’y jouais à 8 ans. Grâce au convoi de dieux (Grecques, Scandinaves, Égyptiens et Atlantes), vous aurez de quoi bien vous éclater. Chaque dieu est synonyme du passage d’un âge à un autre, mais également synonyme de nouvelles unités, de nouveaux bâtiments, de nouvelles créatures, de nouvelles améliorations et d’un nouveau pouvoir (allant de la capacité à révéler un endroit de la map à l’apparition de scorpions géants). Pour ce qui est des cartes, il y en a un certain nombre, de tailles différentes, apportant avec elles leurs lots de stratégies. Mais le jeu est aussi une source d’enrichissement personnel : on peut à tout moment avoir une explication et l’histoire de chaque créature, héros, dieux et bâtiments. Bien évidemment, la campagne, qui vous prendra un bon moment de jeu en alternant avec les diverses civilisations, joue beaucoup là-dessus également, vous pourriez même réviser certains de vos classiques avec le passage dans la cité de Troie. Faites attention quand même, il faut prendre les choses avec des pincettes évidemment, n’allez pas mettre dans votre copie de bac d’histoire-géo que Achille a attaqué Troie avec des cyclopes, ça ne passerait pas trop je pense.

Pour ce qui est de la durée de vie, que vous soyez un habitué ou pas du genre, vous ne vous ennuierez pas et vous pourrez passer de longues heures dessus.

Oulala ! Qu'elle est belle cette eau !

Oulala ! Qu’elle est belle cette eau !

Il n’y a pas grand-chose à dire de plus sur ce jeu. Il restera un classique dans son genre et, selon moi, tout bon gamer se doit d’y avoir joué au moins une fois dans sa vie.

En conclusion, je ne vous conseillerais pas d’acheter cette version si vous avez déjà la première. Et limite, si vous n’avez aucuns des deux, préférez le plus ancien. Au moins, il y aura le côté rétro. Selon moi, il s’agit tout simplement d’une tentative de Microsoft de se faire un peu plus d’argent sans trop se fatiguer.

Age of Mythology Extended Edition est disponible sur Steam pour 27.99 euros !

Et avant de se quitter, le petit trailer !
[youtube http://www.youtube.com/watch?v=4I9YFelMWMU]

Rédacteur qui n'est plus présent sur le site depuis un certains temps, son compte a donc été supprimé.

One Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.