[TEST] Alien Isolation – Amanda n’est pas seule dans la station spatiale…

header

Éditeur : Sega
Genre : FPS/Infiltration
Date de sortie : 07/10/2014

Amanda, la fille de Ripley apprend que la boîte noire du vaisseau de sa mère, le Nostromo, a été repérée sur la station commerciale Sevastopol. Elle décide donc de se rendre sur place et, bien évidemment, rien ne se passera comme prévu.

Que dire de plus à part qu’il faut être un passionné de la série de film Alien pour comprendre entièrement ce qu’il va se passer et les débuts de l’histoire. Pour ma part, je n’ai absolument pas suivi les anciens jeux, ni même les films, j’arrive à la découverte totale, ce qui m’a quand même permis d’apprécier le jeu et d’y passer de bonne heures (à avoir peur)… C’est certain, il vous faudra un peu plus de temps pour assimiler les personnages, enfin le personnage, Amanda. Comme vous l’aurez compris, Amanda veux en apprendre plus sur la disparition de sa mère et c’est pour cela qu’elle part à la recherche de cette fameuse boite noire. Sans trop vous raconter toute l’histoire, vous devinez bien que son parcours sera semé d’embûches et qu’elle fera la rencontre avec… des aliens ! Si je devais décrire votre but dans chaque mission, je vous dirais que vous devrez marcher jusqu’à ce que vous voyez l’alien… Bon c’est pas super sympa mais pendant ces dites missions, il est agréable de pouvoir se balader, ramasser des pièces, devoir chercher une solution pour éviter des “ennemies” et pouvoir se cacher dans une armoire lorsque l’on vous a vu.  Ah et sinon il est impossible de tuer l’alien, vous pourrez simplement le repousser avec un lance-flamme que vous obtiendrez… vers la fin.

Alien: Isolation™_20141205143135

Du côté de l’ambiance du jeu, on part sur un jeu de terreur. Bien qu’il soit annoncé comme de l’infiltration, ce que vous devrez faire tout au long du jeu afin d’accomplir les missions que l’on vous demandera, l’ambiance est pesante dès la première minute. Déja, rien que le titre vous annonce des aliens et à partir de là, à chaque pas vous ferez attention aux bruits et aux ombres qui s’afficheront. Je ne suis pas quelqu’un que l’on surprend facilement mais je dois vous avouer qu’une fois dans le jeu, il est difficile d’oublier cet alien qui vous traque tout au long de votre parcours et lorsque vous grimpez à une échelle ou sortez d’un trou, on a toujours peur qu’il nous attrape avec un gros screamer. Pour amplifier ce côté du jeu, les développeurs se servent de votre caméra, sur console, pour écouter lorsque vous criez ou faîtes du bruit, ce qui avertira les intrus et regardera si vous bougez trop, ce qui fera la même chose dans le jeu. Autant vous dire donc que vous avez intérêt à jouer dans votre canapé bien installé et prêt à ne bouger que les mains !

Alien: Isolation™_20141205142825 Alien: Isolation™_20141205144812

Pour ce qui est du graphisme, je n’ai quasiment rien à dire, c’est du propre, tout est facilement reconnaissable mis à part quelques bugs ou un manque d’optimisation pour les détails. Lorsque vous êtes dans la station spatiale et que vous regardez à travers un hublot, vous pourrez apercevoir d’autres navires ou des étoiles, c’est assez sympathique comme univers. Les jeux de lumières sont vraiment agréables, ça redonne encore une fois une sensation d’oppression.

Alien: Isolation™_20141205143627

Pour le gameplay, vous aurez de quoi jouer durant plusieurs heures, le temps de trouver la solution mais aussi le temps de refaire un niveau… Les développeurs ont eu la merveilleuse idée de faire des sauvegardes manuelles, c’est à dire que vous devrez aller sauvegarder et si vous ne le faîtes pas et que vous mourrez, tant pis pour vous, vous recommencerez tout depuis la dernière sauvegarde… Autant vous dire que si vous avez jouer durant 1h sans enregistré, c’est extrêmement rageant de recommencer ce que l’on a déjà fait… 19 chapitres seront à faire, que ce soit en débutant, moyen ou difficile. Sinon, vous pouvez toujours essayé le mode survie mais attention, les aliens vont aussi dans les conduits d’aération…

Alien: Isolation™_20141205150342

Alien: Isolation™_20141205150925

Une dernière petite chose, uniquement pour la PS4, lorsque vous utilisez le radar de présence, votre DualShock 4 se mettra alors à émettre des sons de radar et à clignoter vert et blanc pour représenter ce radar, si c’est pas magique, quelle immersion !

Cette nouvelle franchise de la part de Sega relance comme il le faut son jeu Alien qui prenait de l’age et avait du mal à se refaire un nom. Bien sûr, pour une entière compréhension du jeu, il vous faudra avoir vu les films mais si vous voulez simplement un jeu d’infiltration, Alien Isolation est le jeu qu’il vous faut ! Les graphismes sont accrocheurs, l’audio est complètement immersifs et les petits plus des développeurs sont agréables. Malheureusement, le système de sauvegarde laisse à désirer et on pourra noter une répétition dans les missions.

Alien Isolation est disponible sur PS4/PS3, Xbox One/Xbox 360 et PC !

Taux de caféine :

Durée de vie etoiles4 Graphisme etoiles4
Audio etoiles4 Prix etoiles3
Global etoiles4

Rédacteur en chef - 23 ans. Diplôme en Marketing, Management et Communication. Je passe mon temps à lancer des projets. Sur le site, je dédie des heures aux rédacteurs pour apporter le nécessaire à la rédaction. Retrouvez moi sur LinkedIn ou Twitter.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.