TEST – AOC AGON AG322QCX : Un écran incurvé performant qui donne le ton aux Gamers

En tant qu’ “ancien gamer” à la retraite (à l’âge de 22 ans), il faut dire que j’en ai vu passer des technologies et du matériel dédié à l’utilisation poussée de l’informatique. La mode du gaming était même à son apogée quand j’ai décidé de commencer à rentrer dans la vie active. Que ce soit du hardware ou tout simplement des accessoires pour compléter mon petit écran AOC, tout est passé entre mes mains. Maintenant, l’utilisation que j’ai de l’informatique se résume à de la bureautique, du design sans grande importance et du développement. Autant vous dire que je ne recherche plus la performance mais bien la qualité. Depuis mes 16 ans, j’utilise un écran 1080p, soit dit en passant 3D, de la marque AOC. Quel plaisir ai-je eu lorsqu’il me permettait de passer des heures sur Grid 2 ou encore Team Fortress 2 ! Mais voilà, la technologie m’a rattrapé et AOC présente aujourd’hui du matériel haut de gamme ! J’ai eu la chance d’essayer pendant plusieurs semaines leur dernier écran, le AOC AGON, plus précisément AG322QCX.

Un facteur désemparé par la taille du colis

Le AOC AGON qui m’a été envoyé bénéficie d’une taille de 32 pouces, soit 81 centimètres. Je vous laisse imaginer la taille de l’engin, comparé à mon écran AOC de 23 pouces.

À l’intérieur du carton, on y retrouve tout un tas d’accessoires, comme :

  • Le câble d’alimentation avec un gros boitier
  • Un câble Display Port et un câble HDMI
  • Un câble USB 3.0
  • Une télécommande
  • Un câble audio
  • Un chiffon et un CD pour la notice

Autant dire que tout le nécessaire y est et tant mieux ! Il faut alors monter la bête, c’est à dire fixer le pied à l’écran. Ce pied est très classe mais imposant sur le bureau. Dès l’installation, on remarque qu’il faut un bureau avec beaucoup de largeur pour profiter pleinement de son installation. Ce pied est en aluminium brossé, d’une très belle finition mécanique. Il permet de pivoter l’écran à 30 degrés de chaque côté, mais aussi de l’incliner pour l’utiliser debout ou comme vous voulez. Il peut se monter à plus de 10 centimètres de haut. Une poignet se trouve à l’arrière pour déplacer l’écran. Son poids total est d’un peu moins de 7 kg.

Un grand écran Gaming

C’est au tour de l’écran maintenant. La dalle VA de 32 pouces est incurvée pour une immersion complète. Ce détail n’est pas à mettre de côté. Que l’on soit gamer ou simplement toute la journée sur l’ordinateur, il est préférable d’avoir l’ensemble de la dalle dirigée vers nous. Il faut l’essayer pour le comprendre mais croyez moi, c’est mieux ! Bref, tout ça pour dire que l’avant de l’écran est sobre. L’univers du gamer se reflète avec une bande de LEDs apposée sous la dalle.

C’est à l’arrière que ça se passe ! Un capot en plastique gris vient s’ajouter et des LEDs tout autour. Plusieurs couleurs sont au choix et je trouve ça vraiment très intéressant pour customiser son coin bureautique. C’est un accessoire, oui, mais de qualité. De plus, si vous vous demandez à quoi sert la petite antenne sur le côté droit, c’est tout simplement un système pour tenir son casque. J’adore cette idée ! Ainsi, on est sur un écran sobre par son design, imposant par son pied mais personnalisé grâce aux LEDs, c’est un très bon début.

Les connectiques

Du côté de la connectique, l’AOC AGON promet un listing complet et c’est chose réussie. Nous avons ici un port VGA, deux ports HDMI, deux ports DisplayPort, deux entrées et sorties audio, un port mini-USB (pour la télécommande) et deux ports USB dont 1 USB 3.0. N’ayant pas de port DisplayPort sur mon MacBook Pro, j’ai alors dû utiliser l’écran par le câble HDMI. L’écran bénéficie également de haut-parleur mais la qualité n’est pas au rendez-vous, il faut absolument avoir un système audio !

Je vous parlais d’une télécommande. En effet, l’écran est contrôlable par le bouton joystick sous le capot ou alors par la télécommande. Celle-ci permet de configurer les performances et les couleurs de l’écran. Il est possible de configurer 3 touches spécifiques pour déterminer une qualité d’écran. C’est rapide, parfois peu pratique pour trouver quel bouton permet de faire cette action mais on y trouve l’habitude.

À un poil de la perfection !

AOC met dans son AOC AGON de 32 pouces une dalle affichant une définition de 2560 x 1440 pixels, soit du Quad HD. Toutes ces terminaisons de HD en donnent le tournis mais ce qu’il y a à savoir sur le Quad HD, c’est qu’il n’utilise pas autant de ressources à la carte graphique et qu’il est possible d’avoir une définition en Ultra sans fatiguer les dernières cartes graphiques Nvidia ou AMD. Ainsi la fréquence de rafraîchissement de cette dalle est de 144Hz, elle s’adapte parfaitement à l’utilisation des jeux-vidéo. AOC ajoute à son AGON les dernières solutions adaptés à AMD, c’est à dire le FreeSync et AdaptiveSync, permettant d’adapter le taux de rafraichissement au nombre d’images de la carte graphique. Passons tout ces mots barbares et laissez moi vous donner mon avis après 1 mois d’utilisation.

Mon avis

Je ne m’attendais pas à une grande différence car un écran, c’est un écran après tout. En effet, j’étais très bien avec mon vieux AOC de 23 pouces. La claque quand je l’ai installé sur le bureau, de par sa taille imposante mais aussi par sa qualité d’image. Comme vous pouvez le voir sur les photos, il est beaucoup trop gros pour mon bureau qui fait 75cm de profondeur. J’ai surélevé l’écran AOC grâce à ses 11 centimètres pour avoir un meilleur angle de vue tout en continuant à utiliser celui de mon MacBook. La plupart du temps, il me servait à faire plusieurs actions en même temps. Grâce à sa grande taille, j’ai pu y mettre plusieurs fenêtres comme Twitter, un match de foot ou une vidéo Youtube, tout en écrivant un article ou en suivant des sites différents.

Une fois bien installé au fond de mon siège, il m’est arrivé de regarder des séries ou films. Autant vous dire qu’avec une qualité d’image comme celle-ci, le QuadHD n’a jamais été aussi merveilleux. Cependant, les couleurs étaient différentes, je les ai trouvé plus froide que d’habitude. Je ne sais pas si j’ai mal configuré l’écran AOC ou si cela venait de la dalle mais ça m’a parfois surpris. En tout cas, j’ai passé de longues heures sur mon ordinateur et je me suis habitué à l’utilisation de ce grand 32 pouces.

 

Rédacteur en chef - 22 ans et diplômé en marketing, management et communication. La technologie est une passion, le marketing est mon métier. Je passe mon temps à lancer des projets. Sur le site, je dédie des heures aux rédacteurs pour apporter le nécessaire à la rédaction. Retrouvez moi sur LinkedIn ou Twitter.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.