[TEST] Dagoma DiscoEasy200, J’imprime des Hand Spinner

L’une révolution en marche et qui ne cesse d’évoluer, c’est l’impression 3D. De plus en plus accessible et simple à utiliser, quasiment tout le monde peut maintenant découvrir cette univers aux multiples possibilités. Dagoma, entreprise française, propose ses machines aux particuliers dans un style épuré et facile à prendre en main. Découvrons ensemble le DiscoEasy200.

Unboxing DiscoEasy200

En fait vous avez le choix lors de votre commande de votre imprimante. Soit vous la demandez en kit ou déjà monté par l’équipe Dagoma. Dans mon cas, ils ont été super sympa en me la livrant prête à imprimer. La Discoeasy200 est très épuré, un plateau en metal, des tiges qui servent de guide à la tête d’impression, une carte mère cachée en dessous, quatre moteurs (un pour chaque axe et un pour la bobine de PLA). L’imprimante est livrée avec une notice, un peu de fil de PLA, une spatule, un câble firewire (pour la calibration), une carte SD avec adaptateur et un bloc d’alimentation.

La machine est en PLA aussi, en effet d’autres imprimantes 3D ont réalisés la plupart des pièces qui constitue la Discoeasy200. Un bon point car si besoin on peut imprimer soit même les pièces de rechanges. Aussi et pour faire simple, l’engin ne dispose que d’un lecteur de carte SD et un seul bouton On/Off. Du coup l’utilisation est vraiment simple. Par contre petit conseil, prévoyez une bobine en plus pour commencer à vous amuser.

Comment j’imprime ?

Après avoir déposé l’imprimante  sur une surface stable, j’ai suivi le tutoriel pour réaliser le calibrage depuis mon PC relié à la Discoeasy200. C’est bien expliqué et cela prend que quelques minutes. Ensuite j’ai installé le logiciel Cura by Dagoma, qui permet de lire les fichier 3D et de les enregistrer sur la carte SD. Je vous rassure je n’ai aucune compétence dans la réalisation de modèle 3D sur un logiciel dédié. Donc j’ai profité de la rubrique ROAD du site Dagoma, qui propose donc des milliers de fichiers. Il suffit donc de taper un mot clé pour trouver plusieurs modèles. Et autant vous dire qu’il y a de tout, des objets de déco, des pièces de rechanges pour divers appareils, etc.

Pour ma première impression, j’ai suivi la recommandation de Dagoma, en imprimant le support pour les bobines de PLA. Une simple tige avec une cage adapté à l’intérieur des bobine, donc deux pièces à imprimer. A partir de là, il faut être patient car suivant les paramètres choisis, le temps de réalisations peut être assez long. Mais bon pas besoin de surveiller, je lance mon impression et je vaque à mes occupations (chercher d’autres fichiers 3D sur le net).

Discoeasy200

Une fois terminé, il suffit de laisser refroidir la pièce et de la décoller avec la spatule fournie. Et voilà un support de réalisé, du coup j’enchaîne avec l’impression d’un Hand Spinner. Découvrez le en vidéo ci dessous.

Mon avis sur l’impression 3D by Dagoma

Je suis vraiment conquis par l’approche abordée par Dagoma pour l’impression 3D. Cette entreprise française propose un produit vraiment simple à utiliser et elle fournit un catalogue impressionnant de fichiers à imprimer. On peut également réaliser ses propres fichiers depuis Windows 10 avec les logiciels fournis ou d’autres sur le net. Mais on peut vraiment débuter facilement avec les fichiers existants qui sont parfois libre d’accès. On peut aller sur des impressions avec une précision jusqu’à 100 microns et un volume de 200 x 200 x 200 mm avec une vitesse allant de 30 à 100 mm/s. Certes parfois il faut prendre son temps mais qu’elle plaisir de réaliser une pièce depuis un simple filament plastique.

La création a un prix

Bien sûr la DiscoEasy200 n’est pas au même prix qu’une imprimante classique, quoique certaines sont vraiment chère. Mais la DiscoEasy200 est vraiment l’une des imprimantes 3D les plus abordables et vraiment efficace. Vous pouvez la trouver sur le site de Dagoma à partir de 299€ en kit et 399€ prête à imprimer ou chez Boulanger et autres. Et venez également découvrir la dernière née de chez Dagoma, la Neva. Dans une forme triangulaire, cette imprimante reprend les caractéristiques de la DiscoEasy200 mais dans un design soigné qui confine les composants dans la basse. Venez découvrir la Neva ici et la soutenir sur sa campagne Kickstarter.

L'un des vieux Geek de l'équipe et Conseiller en publicité TV, digital et radios pour un grand groupe français, je suis un passionné de High-Tech en général. J'affectionne tout de même plus les nouveautés smartphones et les accessoires, les objets connectés, la domotique, les robots et les drones. J'aime découvrir de tout dans l'univers High-Tech et les présenter dans un article et/ou une vidéo YouTube. Je m'éclate aussi avec la photo et la vidéo, ainsi qu'avec ma tribu de Bouledogues Français, parfois testeurs et mannequins.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *