[TEST] G700 by Logitech – La souris gamer polyvalente

Grand fan de Logitech, j’ai possédé une G9 ainsi qu’une G500. J’ai toujours trouvé que leurs produits étaient d’exception, avec une qualité et un service client irréprochables. C’est un peu l’Apple du périphérique PC à mon avis.

J’ai il y a peu décidé d’être infidèle à Logitech en prenant une R.A.T. 7 (le test viendra), mais vous comprendrez que cette dernière ne m’a pas plû pour certaines raisons, et j’ai donc décidé de prendre à la place une G700. Il faut savoir que je suis très intéressé par les souris, que je suis très exigeant, et que j’ai eu des tonnes de modèles. Il y a peu j’ai eu envie de changer d’air (comprenez changer ma G9 et ma G500, de bonnes souris mais la première juste horriblement moche et l’autre peu performante dans aucun domaine, malgré une bonne prise en main).

La G700, c’est la souris à mon avis la plus polyvalente. Si elle est jouable en FPS, elle l’est tout autant en MMO grâce à ses 13 boutons. En plus dotée d’une fonction sans fil, elle ravit sur le papier quasiment tout le monde. Mais en vrai, est ce le cas ?

Déballage

La boîte est assez classique, elle manque de cachet à mon avis. Si je ne reproche pas à Logitech de ne pas avoir été excessif comme Razer avec certaines de leurs souris, je regrette qu’il n’y ai pas un minimum de recherche, comme chez Steelseries où certes les boîtes sont épurées et pas exceptionnelles mais ne donnent pas envie d’être jetées tout de suite.

A l’intérieur pas grand chose d’intéressant, la souris, la documentation, un CD, un petit récepteur USB, une rallonge filaire pour celui ci et le câble de recharge de la G700.

La G700

En terme de qualité, oui, clairement, la G700 est un exemple. Je retrouve la qualité de finition et l’aspect de solidité dont j’ai l’habitude chez Logitech.
Bien qu’en plastique, le tout est solide et, à part la molette, ça ne bouge pas. Elle dispose de revêtements plastiques granuleux et mates, plutôt pratiques car non-salissants. La souris ne glisse pas, elle accroche bien.

Vient la prise en main. Sur ce point, c’est chacun son opinion. J’ai personnellement adoré sa forme: la souris est massive, elle tient bien en main, je n’ai pas de douleurs, c’est un vrai bonheur. Cependant, plusieurs défauts viennent gâcher ma joie: les boutons – plutôt moches d’ailleurs – sont très gros et sont censés être « adaptés » à la forme des doigts. Mais gros raté, ils sont très rapprochés, pas pratiques, voir même dérangeants en ce qui concerne ceux sur la tranche gauche de la souris, tellement proches les uns des autres que je n’arrive pas à les distinguer au pouce.

Pour ceux qui s’y connaissent, vous saurez surement qu’il existe différents types de prises en main, selon les personnes. On retrouve deux catégories principales, le palm grip, qui consiste à envelopper la souris à pleine main, et le claw grip, c’est à dire tenir sa souris du bout des doigts. Ayant eu plusieurs souris, j’ai plusieurs habitudes et je suis donc entre les deux, cela dépend de mon utilisation. Je précise que la G700 est faite pour les palm, donc à oublier pour les claw.

Par contre un gros plus by Logitech que j’ai eu le plaisir de retrouver, la molette: c’est le must ! En métal dans un premier temps, il faut savoir qu’elle est switchable entre deux modes, un cranté, et un autre libre, c’est à dire que la molette défile avec son inertie. Très sympa pour surfer !

Vient le tour de Setpoint, le logiciel de personnalisation. Si dans un premier temps j’ai eu la rage de me rendre compte qu’il n’était pas compatible Mac, j’ai dans un deuxième temps découvert un logiciel complet, plutôt sympa à utiliser, même s’il est laid.

Question sans-fil, on arrive sur le point qui fâche vraiment. C’est sincèrement là que la souris perd tout son potentiel, malgré que le confort d’un fil en moins soit vraiment un plus. Je m’explique:

Dans un premier temps, l’autonomie ne fait que quelques heures, environ 6 voir 7. Assez pour une séance, mais pas deux. Autant vous dire que si vous oubliez de la charger ne serait ce qu’une fois, vous devrez vous trimbaler la cable filaire qui sert à recharger la souris. Et on en vient à ce moment là au deuxième point noir. J’ai eu une petite Microsoft 5000 pendant un temps; Bluetooth, à pile, l’autonomie durait bien 4-5 mois. Au début je n’ai pas compris une telle différence, mais après quelque recherches, j’ai compris que c’était le laser gaming qui consommait énormément, en plus d’un sans fil beaucoup plus puissant pour éviter toute latence. J’en conclus que le sans fil est encore loin d’être une solution en gaming, et apporte en plus des désavantages.

Le câble d’alimentation est en plus vraiment mal foutu. Il est gros, en plastique, colle au tapis de souris, et rend alors la souris presque inutilisable tellement c’est désagréable. Je ne peux rien dire de plus, c’est un epic fail de Logitech. Au contraire, la Mamba de Razer propose elle un fil tressé très classique, souple et léger, qui ne se sent pas. Ainsi, vous avez le choix, fil ou sans fil, sans compromis.

De plus, la pile pèse son poids, ce qui ne fait qu’alourdir (encore) la G700. Autre point faible du sans-fil, un de vos ports USB sera utilisé pour y brancher le petit connecteur de Logitech permettant de recevoir les ondes. Par contre le constructeur a pensé à mettre en dessous de la souris un petit emplacement pour le ranger au cas où vous voyageriez.

Conclusion:                                                                                         7/10

+ Forme très agréable
+ Ça respire la qualité
+ SAV Logitech très réactif
+ Sans fil agréable, il faut l’admettre
+ La molette, un vrai régal !
+ Finalement une bonne souris pour de la bureautique !

– Câble du mode filaire catastrophique
– Autonomie limitée
– Boutons très gros, pas pratiques et moches
– Un tantinet trop sobre pour une souris Gamer

argent

La souris en elle même est plutôt bonne, même si je suis déjà mitigé. La prise en main et la qualité générale sont indéniables, mais les boutons sont peu agréables, le côté sans fil est laborieux, avec un mode filaire à oublier, surtout en FPS. Si je suis fan de Logitech, si la souris n’est pas catastrophique, loin de là, j’aurais quand même tendance à ne pas la recommander, juste à cause du mode filaire.

 

 

Rédacteur qui n'est plus présent sur le site depuis un certains temps, son compte a donc été supprimé.

3 Comments

  1. Charlie Reply

    Salut je suis à la recherche d’une nouvelle souris et j’hésite et je ne sais pas vraiment laquelle prendre mais vu le prix et votre test je ne pense pas prendre la g700. Mais comme vous avez l’air de vous y connaître vous pouvez me conseiller le modèle le plus complet pour du bf3? Je suis clawgrip

    1. Koooooniz

      En claw grip, si ton budget n’est pas limité, je ne peux que te conseiller la Steelseries Sensei (ou Xai, ancien modèle, trouvable à bon prix sur le net) qui est entre 70 et 90€ sur internet.

      La prise en main est juste excellente, et quelque soit le grip, palm ou claw. Pour les palms, il y a d’autres bonnes souris mais en claw je ne pense sincèrement pas que tu ne trouveras pas mieux. Et bien entendu, la G700 n’est pas faite pour toi, elle est exclusivement pour palmaires.
      Pour du claw tu as aussi certaines Razer 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.