Smartphone

Test – Honor 50 : le renouveau avec les services Google

La marque Honor fait son retour le 26 octobre en Europe avec le Honor 50, un nouveau téléphone au design inspiré de Huawei, mais avec les services Google intégrés.

Depuis l’embargo imposé par le gouvernement américain sur les produits Huawei, le fabricant n’a plus le droit d’utiliser les services Google dans ses smartphones. Depuis l’indépendance de Honor en 2021, le fabricant revient sur le devant de la scène avec le Honor 50, un smartphone qui ressemble fortement au Huawei Nova 9, avec les services Google en plus.

Nous avons récemment reçu à la rédaction le modèle Midnight Black. Avec un tarif accessible, est-il en mesure de devenir le nouveau flagship killer ? Réponse dans ce test !

Déballage du Honor 50

Honor fournit le nécessaire, et même davantage. En effet, on retrouve une coque transparente de bonne facture. En plus, on aura un kit d’écouteurs, un câble USB-A vers USB-C. Pour la recharge, on pourra compter sur un imposant bloc secteur de 66W. L’écran du Honor 50 est déjà protégé par un verre trempé.

Fin et léger : une prise en main parfaite

Pour son retour sur le marché, Honor propose un smartphone au design assez rare sur le marché : le dos et la face avant sont tous deux fortement incurvés. La prise en main est assez bonne, mais ne plaira pas à tout le monde.

Le constructeur a mis le paquet pour proposer un téléphone épais de seulement 7,78 mm, pesant 175 g. Un très bon point lorsque l’on sait que la plupart des smartphones ont tendance à s’alourdir et dépasser allègrement les 200 g. Le dos en verre brillant prend très rapidement les traces de doigt. Sur le dessous, on trouvera le tiroir SIM, la prise USB-C ainsi que la grille du haut-parleur. Celui-ci offre un son puissant et correct, bien qu’un peu trop plat pour être bon. De plus, le smartphone ne propose pas de mode stéréo.

La tranche droite est dotée des boutons d’alimentation et de volume. Au dos, on retrouve un module photo atypique, qui prend la forme de deux disques. Celui du haut accueille le capteur principal de 108 Mpx. En dessous, on aura un flash, un capteur macro et deux autres de profondeur de champ. Le capteur n’est pas très proéminent et s’accorde parfaitement avec le smartphone.
Au dos toujours, l’inscription brillante de la marque est assez visible, contrairement aux normes assez discrètes. 

Un écran OLED incurvé 120 Hz : une immersion totale

Comme dit précédemment, on retrouve à l’avant un écran incurvé de 6,57 pouces. Une taille d’écran dans la moyenne du marché, mais l’écran incurvé est assez rare. La dalle AMOLED 2340 × 1080 pixels 120 Hz se montre juste exceptionnelle. Les couleurs sont vives, on a une sensation d’immersion lorsque l’on consomme du contenu vidéo. La caméra frontale 32 Mpx vient se loger dans un poinçon en haut, au centre de l’écran. Comme on peut le remarquer sur la seconde photo, l’écran manquera un peu de luminosité en plein soleil, mais il reste tout à fait utilisable.

Sur la façade avant toujours, on retrouvera un capteur à ultrasons afin de déverrouiller très rapidement qui déverrouille très rapidement le smartphone grâce aux empreintes digitales.

Performances : le Honor 50 un peu en retrait par rapport aux meilleurs

Coté hardware, le Honor 50 tourne avec un SoC Snapdragon 778G gravé en 6 nm, couplé à 6 ou 8 Go de RAM. L’ensemble répond au doigt et à l’œil, même pour les jeux les plus gourmands. Cependant, ce n’est pas le plus puissant des processeurs : le nombre d’images par seconde sera plus limité par rapport à un SoC de la série 8 de Qualcomm.

Les plus exigeants sauront faire la différence, mais pour un usage quotidien, il n’y aura pas de problème. 
En ce qui concerne la partie logicielle, on a affaire à Android 11 avec la subtile surcouche maison : Magic UI, ici dans sa version 4.2.

L’interface s’avère très agréable à utiliser. On retrouve quelques applications inutiles que l’on ne peut pas désinstaller, notamment Honor club, mais rien de très gênant.

Photo : un 108 Mpx convaincant, le reste à oublier…

Capteur principal : 108 Mpx

Avec son capteur principal, le Honor 50 réalise de belles prouesses en photo. Les couleurs sont vives, les détails bien présents : le rendu vraiment très qualitatif. Le contraste est assez élevé et permet une bonne retranscription des couleurs avec une forte luminosité. Malheureusement, le capteur est beaucoup moins à l’aise à contre-jour ou avec des conditions lumineuses faibles où le grain apparaît rapidement.

honor-50-photophoto-iphone-12-pro-max
Photo prise avec le Honor 50 à gauche et l’iPhone 12 Pro Max à droite
honor-50-photo-paysage-min

Le capteur de profondeur de champ (2 Mpx) permet de réaliser des photos en mode portrait plutôt réussies. Le focus se fait assez rapidement sur le sujet et on a la possibilité de l’ajuster en cliquant sur l’écran.

Capteur ultra grand-angle : 8 Mpx

Contrairement au principal, on voit immédiatement que la taille des capteurs des autres capteurs est vraiment en retrait par rapport à ce dernier. En conséquence, les photos grand-angle seront beaucoup moins précises, la luminosité plus faible et le rendu des couleurs beaucoup plus ternes. En pleine nuit, inutile de l’utiliser.

honor-50-capteur principalhonor-50-capteur grand-angle
Caméra principale à gauche et caméra ultra grand angle à droite

Capteur macro : 2 Mpx

Comme avec la plupart des smartphones, le capteur macro est quasiment exploitable. Tout d’abord, sa résolution de deux mégapixels ampute forcément les possibilités de réaliser des clichés nets. De plus, les trois quarts du temps, les photos sont complètement floues.

Vidéo : 4K 30 FPS

En ce qui concerne la vidéo, le Honor 50 se débrouille plutôt bien en 1080p 60 FPS, assez bien stabilisé. On regrettera par contre l’absence de 4K 60 FPS, celle-ci étant limitée à 30 FPS, pas du tout stabilisée et donc inexploitable sans trépied.

Charge et autonomie : une belle prouesse signée Honor

Avec sa batterie de 4300 mAh, le Huawei P40 Pro offre une très belle autonomie, même avec son écran réglé à 120 Hz. Le téléphone fait face à toutes les activités quotidiennes en ne montrant des signes de fatigue que très tard.

Quant à la recharge, celle-ci s’effectue avec le chargeur de 66 ouates fourni dans la boîte. Avec ce dernier, un 0 à 100 prendra seulement 35 minutes. Malheureusement, le Honor 50 n’est pas compatible avec la charge sans fil.

Conclusion : le Honor 50 est-il le nouveau flagship killer ?

honor-50-deballage

Pour son retour sur le marché après sa séparation avec Huawei, Honor a frappé fort avec ce nouveau Honor 50. Compatible 5G, grosse autonomie et écran excellent, celui-ci a tout toutes les qualités pour s’imposer sur le marché. Pour un prix plutôt abordable, on pourrait lui reprocher sa partie photo assez moyenne, mais le capteur principal est relativement bon. Si vous appréciez les téléphones aux écrans incurvés, foncez : celui-ci ne vous décevra pas. Disponible à partir de 549 €, Honor le propose en coloris Midnight Black (testé ici), Frost Crystal, Emerald Green et une exclusivité au site : Honor Code. Si ce smartphone vous plaît, rendez-vous sur le site Internet de Honor.

certification-LCDG

Honor 50

8.4

Design et ergonomie

8.0/10

Ecran

9.0/10

Performances

8.0/10

Photo

8.0/10

Charge et autonomie

9.0/10

Points positifs

  • Un très bel écran incurvé 120 Hz
  • Un smartphone léger et fin
  • Une très bonne autonomie
  • Un excellent rapport qualité prix

Points négatifs

  • L'absence de haut-parleurs stéréo
  • Une partie photo discutable
Tags
Android Honor smartphones

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page