Test – Honor Play : La mise à jour d’un smartphone de la gamme Honor

Honor, du groupe Huawei, progresse avec brio sur le marché français. La gamme se complète au fur et à mesure pour proposer un smartphone à chaque consommateur, en fonction des besoins et du prix. Cependant, il manquait un smartphone pour une cible spécifique, les gamers. Honor entend l’appel de détresse de ces Geeks et vient concurrencer cette niche où Razer avec le RazerPhone ou encore PocoPhone tentent de s’imposer avec le Honor Play. Sur le papier, il a tout pour plaire, même avec son design surfait, similaire à l’ensemble de la gamme Honor. Alors, pour 329€, avons-nous un joujou performant ou un gadget issu d’une bonne communication ?

Déballage et précision

Rien de bien nouveau sur ce plan, un smartphone, un câble, un adaptateur secteur, des écouteurs et une coque souple. Pourquoi faire plus quand il y a déjà tout ? Sur ce point, on peut critiquer Honor qui aurait pu proposer un packaging spécial pour ce smartphone gamer. Tout comme son design qui n’est pas nouveau. Honor a profité de la réussite de ses précédents produits pour continuer sur la même longueur d’onde. Est-ce une bonne chose ? Tout dépend de vos attentes.

Un design Made in Honor

Une découverte sans surprise, lors de l’ouverture du packaging de notre Honor Play. En effet, Honor fait une fois de plus du Honor dans son design. Reprenons l’ensemble de la gamme pour en garder uniquement les avantages. Le plus gros du détail provient du Honor 10 qui est la meilleure réussite chez le constructeur. D’ailleurs, on regrette ne pas avoir une touche flashy pour le côté “smartphone pour gamers”, comme peut le faire Razer. Sur les couleurs, il est similaire à la gamme du 7X ou 7A de la marque. Autant vous dire que le Honor Play est à prendre pour ses performances.

Mais ne passons pas à côté de ce smartphone pour parler des détails ! 6,3 pouces. C’est la taille de l’écran sur ce nouveau modèle qui bénéficie du ratio 19:6. Autant vous dire que 85% de la surface avant est recouverte par la dalle, un chiffre à féliciter. J’espère que vous aimez l’encoche car ce Honor Play ne sera pas le premier smartphone à l’abandonner. Celle-ci dissimule les capteurs, dont l’appareil photo et le haut-parleur.

Non, le capteur d’empreinte ne se trouve pas sous l’écran (où le logo est apposé), mais bien à l’arrière. Malheureusement, celui-ci est un poil trop haut pour tomber sous le doigt. Il faudra taquiner un peu la surface en aluminium pour déverrouiller son smartphone. Sinon, il est possible de déverrouiller son smartphone grâce à la reconnaissance faciale. Celle-ci étant logicielle, il faudra faire en fonction des conditions lumineuses. Le design de ce modèle reçu est basique, mais sachez qu’il existe des modèles spécifiques chez SFR et Free avec des designs intéressants ! Ici, le dos uni en aluminium imprime les traces de doigts, pendant que le double capteur de l’appareil photo se loge sur la verticale.

Pour le reste, Honor nous offre un port USB-C compatible Fast Charge, avec l’adaptateur inclus. Pour les passionnés, la prise jack est toujours au rendez-vous. Les boutons sont sur la tranche droite (les touches de volume et de verrouillage), bien qu’un peu trop haute pour les atteindre à une main, elles sont bien imbriquées. Enfin, le Honor Play dispose d’un double emplacement pour nano-SIM ou une nano-SIM/microSD. Seule critique, aucune certification d’étanchéité mais un geek joue t-il dans sa baignoire ? (On aurait pu lancer une bombe en disant : ” Un geek se lave-t-il ?”).

Un affichage haut en couleur

Nous vous le disions, 6,3 pouces pour une définition 2340 x 1080, soit Full HD+. Cependant, pour un tarif de 329€, Honor a fait le choix d’imposer un écran LCD. Mais ces écrans n’ont pas donné leur dernier mot ! En effet, sur ce modèle, la dalle propose pas moins de 409ppp, permettant de profiter des vidéos et des derniers jeux comme Fortnite ou PUBG sans apercevoir la distance entre les pixels.

L’écran est lumineux, que ce soit en pleine nuit ou en plein soleil, il est fort agréable de visionner ces derniers mails. De même pour les couleurs, elles sont fidèles à la réalité. Mais dans la série des Honor, nous avons l’habitude de voir le blanc tirer un poil vers le bleu, possible de corriger cela directement dans les options du smartphone.

Appareil Photo

Nous allons être brefs sur cette partie, tout simplement car ce n’est pas l’optique de la marque que de proposer un photophone. Alors que le Honor 10 se disait être un merveilleux smartphone pour les amoureux de la photographie grâce à une IA puissante, le Honor Play a le même capteur que le Honor 7X, soit le must de l’entrée de gamme. Avec ses deux capteurs de 16 mégapixels dont un grand angle pour le premier et un second pour améliorer le rendu du mode Portrait, ce Honor Play délivre des images basiques.

Lorsque le logiciel IA Honor est enclenché, les rendus sont saturés avec des couleurs trop vives, ce qui dénature cruellement les clichés. Mais ce mode permet de capturer n’importe quel sujet rapidement, sans effet de flou et pouvant être publié directement sur les réseaux.

Sauf… en pleine nuit. Le logiciel ne pourra pas faire des merveilles. Pour cause, un capteur qui dénigre la luminosité et qui fait appel à un bruit important sur les clichés nocturnes. C’est dommage, mais on s’en doutait un peu. Arrêt sur image concernant la partie vidéo, où le Honor Play peut filmer en 4K 30 fps ou Full HD 60 fps.

Ne dénigrons pas le mode Portrait qui est plutôt réussi. Le flou d’arrière plan est réussi, même si certains détails passent à la trappe. En selfie, le smartphone s’équipe d’un capteur 16 mégapixels f/2,0, qui va faire le taff demandé.

Audio

Pour la prise jack, elle est de bonne qualité. Très peu de distorsion, un rendu clair mais moins puissant que la normale. On remercie tout de même Honor de continuer à proposer cette prise qui fait polémique.

Concernant le haut-parleur, puisqu’il est unique, on le retrouve sur la tranche inférieure, soit sous la main. Tout d’abord, pas de stéréo pour un smartphone qui se veut pour les gamers, c’est regrettable. Ensuite, sa puissance sonore n’est pas des plus brillantes en terme de puissance, mais la qualité est au rendez-vous, avec des basses qui trouvent leur place.

Performances

Pour se positionner dans l’axe gaming, il fallait bien un processeur à cette hauteur pour le Honor Play. Ainsi, le Kirin 970 est à l’honneur couplé à 4Go de RAM. Un peu de déception concernant la mémoire vive limitée, là où les concurrents font beaucoup mieux et utile. Il fallait s’en douter, le Honor Play est à l’aise sur les différents jeux mobile, notamment sur un PUBG en mode Ultra. C’est encore mieux quand on sait que le GPU Turbo de Honor est compatible avec ce smartphone. Mais, face au Pocophone F1, il n’en est pas meilleur. En effet, les résultats sont là, sur des tests AnTuTu et 3DMark, le smartphone du géant chinois réussit une prouesse face à ce Honor 10 Like.

Tout n’est pas perdu ! Le Honor Play dispose de la dernière version Android 8.1 Oreo avec la surcoupe EMUI 8.2. Certains l’aiment, d’autres non. Nous faisons parti de cette seconde partie mais ce n’est pas pour cela que nous allons la critiquer. Quelques améliorations graphiques face à la version précédente, le Honor Play est entièrement configurable. Pour un novice Huawei/Honor, il faudra un peu de temps pour assimiler toutes les caractéristiques et possibilités du smartphone.

Autonomie

Une batterie de 3 750 mAh imposante, Honor nous gâte en ajoutant sa fonction Fast Charge pour recharger 50% en moins d’une heure.Il faudra un peu plus de 2h pour le recharger entièrement. Bien loin des prouesses de chez OPPO, le Honor Play est dans la moyenne sur ce point. Pour l’autonomie, le smartphone est performant en tenant facilement une journée d’utilisation intensive. Pour une utilisation normale, il pourra aisément survivre durant 2 jours !

Conclusion

Le Honor Play n’est pas la surprise de l’année mais il saura trouver son public grâce à sa notoriété. Son design similaire à la marque avec des caractéristiques similaires aux Honor 10 et Honor 7X ne lui offre pas la carte de la nouveauté. Il n’est pas le plus puissant en terme de performances et ne s’en sort pas trop mal sur son appareil photo. Au final, c’est un bon smartphone dans ce milieu, celui qui se fera un nom facilement. On pourra féliciter l’effort effectué sur l’autonomie pour un smartphone gamer. Le Honor Play est un très bon rival face au Pocophone F1, et vice versa.

promo
Honor Play Smartphone débloqué 4G (Ecran : 6,3 pouces - 64 Go - Double Nano-SIM - Android) Noir [Version française]
43 Commentaires

Avis du Honor Play

7.6

Design

7.0/10

Ecran

8.0/10

Appareil Photo

6.0/10

Audio

7.0/10

Performances

8.5/10

Autonomie

9.0/10

Points positifs

  • Performant pour le prix
  • Autonomie appréciable
  • Écran LCD de bonne qualité
  • EMUI toujours personnalisable

Points négatifs

  • Renouvellement dans le design
  • Appareil photo faible

Rédacteur en chef - 23 ans. Diplôme en Marketing, Management et Communication. Je passe mon temps à lancer des projets. Sur le site, je dédie des heures aux rédacteurs pour apporter le nécessaire à la rédaction. Retrouvez moi sur LinkedIn ou Twitter.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.