Test – Is it love ? – Carter Corp – Gabriel – De la new romance tirée d’un jeu vidéo revisité

Alors pour la petite histoire, Is it love ? Carter Corp – Gabriel est une adaptation en roman du jeu vidéo au nom éponyme. Et si le jeu vidéo a remporté un vif succès, ce roman suit le même chemin.

Is it love-book

Au commencement de Is it Love ?

Tout commence avec Claire Zamora et son mari. Or cette dernière crée des univers de jeux depuis 2004. En 2014, elle co-fonde 1492 Studio et devient directrice créative et auteure du studio où elle produit la série d’histoires interactives Is it Love ?.

intro

Après plus de 40 millions de téléchargements et des centaines de milliers de fans à travers le monde, la saga Is it Love ? fait partie des leaders mondiaux du genre. Tout cela est mis en exergue dès 2018, moment où Ubisoft acquiert 1492 Studio, ainsi que Is it love ?

Une adaptation en roman

Puis, en 2017, Angel Arekin, auteure de livre de new romance propose une adaptation en roman. Et la particularité de ce roman est de ne pas suivre le déroulement du jeu vidéo. Mais d’en proposer une autre direction, nouvelle et délectable pour les fans comme pour le lectorat de new romance.

Is it love-back

Pour information, Angel Arekin n’a pas écrit que la romance, mais aussi des romans de Fantasy, un genre dans lequel parfois les histoires d’amour sont aussi de la romance. Et chose encore plus importante, le roman a beaucoup plu à Claire Zamora pour donner un univers parallèle et transmédia à son univers.

Le pitch

Donc, on commence par entrer dans le quotidien d’Ashley, venant d’arriver à New York et se rendant à son premier jour de travail au sein de Carter Corp. Or cette première journée est des plus mouvementés, avec pas mal de rencontres, donnant un aperçu des protagonistes.

Une arrivée mouvementée

Donc, on va alternativement vivre le point de vue d’Ashley et de son supérieur. Après cette plongée dans la vie de certains des employés de Carter Corp, le lecteur vit un quotidien assez banal avec une progression dans les relations entre collègues.

De l’introspection et du SMS

Dans ce livre, tous les chapitres commencent avec le numéro du chapitre, son titre et le personnage qui fera la narration. Donc on est toujours dans un point de vue, ce qui est intéressant, car on est plus immergé dans le récit. Bien sûr, le titre du chapitre indique ce qu’il doit arriver, quoique, parfois cela finit mieux ou moins bien que l’on pensait.

Le beau gosse

Enfin, parfois, il y a des échanges des protagonistes sur le mode SMS, cela à pour effet de rendre le texte plus intime. Et même si c’est aussi plus actuel, cela met un peu de piment dans les interactions.

Et par rapport au jeu vidéo

Alors, le jeu vidéo est totalement différent dans son approche au premier abord. Ainsi, le roman entre plus vite dans le vif du sujet. Et comme l’intrigue de l’histoire est commune, il faut saluer les petites innovations que Angel Arekin a réussi à faire à partir des mêmes personnages pour arriver à une histoire parallèle, mais ayant quelques surprises.

Un autre beau gosse

Et si vous commencez par le livre et que vous vous penchez sur le jeu après, on peut être surpris. Car si le livre se suffit à lui-même et que l’on peut le dévorer d’une traite. Alors il n’en est pas de même pour le jeu vidéo qui lui est basé sur un modèle économique.

Le modèle économique du jeu vidéo, un tue-l’amour

Ainsi, un nombre de points vous est attribué pour chaque jour. Et quand vous les avez tous consommés, en 30 minutes ou une heure selon votre rapidité d’action, une seule solution, jouer à des mini-jeux ou voir des pubs, pour gagner quelques minutes de jeu.

le modèle économique

Sinon, une autre solution est de passer à la caisse, mais cela casse le rythme du jeu et l’immersion que l’on peut ressentir. Bref, si Ubisoft a acquis cette franchise, ce n’est pas pour les beaux yeux d’Ashley Styles.

À consommer sans modération

Si ce livre est typé « New Romance », autrefois, cela s’appelait romance ou histoire d’amour. Et comme rien ne change dans les histoires d’amour, rien de bien neuf. À part, par moment des scènes un peu « hot » ou quelques mots qui peuvent émoustiller.

Une bien jolie secrétaire

Cela se révèle une belle histoire d’amour, même si un peu brutale par moment. Quoique comparée avec des auteurs érotiques, voire plus comme Pierre Louys, cela est plus dû à un afflux d’hormones.

Mais, je ne dis pas qu’Angel Arekin écrit mal, elle est douée et cela se lit d’une manière limpide.

Une nouvelle approche de l’intrigue

Alors quoi, quelle est ma conclusion sur ce livre des éditions Hugo Roman. Car c’est un bon roman, avec des scènes torrides pouvant parfois vous titiller. Mais cela est aussi très gnangnan parfois. Donc mon avis est purement masculin et ne me reconnaissant pas dans une relation tirant sur la longueur pour conclure l’affaire.

Is it love-bg

Mais, c’est bien le fonds de commerce des séries américaines qui jouent sur les cliffhangers. De plus, les chapitres ont une progression qui est bien amenée et réaliste si l’on se met à la place des protagonistes. Bref, un livre pour croquer dans le fruit défendu.

Pour finir, le livre est au prix de 15,95 € en volume broché et au petit prix de 8,99 € au format Kindle.

Avis Général

Description

  • Qualité
  • Ecriture
  • Style New romance
  • Scénario
  • Passages hot
User Rating: 0 ( 0 Votes )

Rédacteur (Spécialiste Jeux-Vidéo) - Jeune quarantenaire, j’ai vécu les débuts du jeu vidéo des années 70, le Super 8 et les disquettes 5’1/4. Bref un jeune geek avant l’heure, mais comme les autres compères du Café du Geek, je suis passionné des nouvelles technologies, de livres et de BD, ainsi que de demoscene. Mais comme disait K. Dick, la réalité n’est qu’un point de vue !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *