Test – OnePlus 6 : Toujours aussi bon, sans grande révolution

Inutile de vous présenter OnePlus, le constructeur chinois a su faire ses preuves rapidement sur le marché des smartphones. Un système d’invitation à l’achat, des modèles en rupture, OnePlus a fait un très beau parcours pour en arriver jusqu’à ce dernier modèle, le OnePlus 6. Comme chaque année, le fabricant nous sort un nouveau numéro et bien que tant attendu, il n’est plus une surprise pour nous à cause de ses nombreux leaks. Est-ce que OnePlus arrive toujours à nous surprendre face aux nouveaux concurrents ?

Déballage et précision

On connait maintenant le rythme de OnePlus, avec un smartphone tous les 6 mois, dont une simple amélioration interne entre les deux. La machine est lancée pour le constructeur, mais ce modèle ne semble pas être un renouveau. Tandis que les chiffres sont en bonne santé, OnePlus n’innove pas sur ce modèle, mais propose toujours un smartphone haut de gamme pour un prix convenable. D’ailleurs, cela se voit lors du packaging où les choses ne sont pas faîtes par hasard. Un très beau 6 à l’avant et un rouge qui reste en mémoire. A l’intérieur, une prise murale Super Charge, un câble USB-C accompagné de sa coque transparente. Voilà ce qui fait notre bonheur, en plus du téléphone.

Design

Avec un OnePlus 5T sous la main, difficile d’en tirer des différences. En effet, OnePlus garde ses courbes, mais le smartphone semble un peu plus épais en main. Rien de bien méchant toutefois. Le OnePlus 6 est un smartphone de 6,2 pouces avec un écran qui occupe de plus de 85% de la surface. Autant vous dire qu’il est borderless à souhait et que l’encoche est plus petite que sur iPhone X. Puisque oui, OnePlus a décidé d’opter pour l’encoche et elle n’est pas dérangeante grâce à sa finesse. Sur le haut, toujours l’appareil photo avec son haut-parleur et sa LED. Sur le bas, une mini bordure, pas plus épaisse que 0,5 cm. Le OnePlus 6 dispose d’un immense écran plaisant à regarder, car rien ne nous dérange aux alentours.

Les bords sont arrondis permettant une prise en main facile et agréable. La molette d’alerte se retrouve maintenant sur la droite, au-dessus du bouton de verrouillage. Il s’active avec la force du pouce et toujours aussi pratique. De l’autre côté se trouvent les boutons de volume. Au final, ils ont tous la compétence de tomber sous le doigt, même en utilisant le smartphone à une main. Sur la gauche encore, l’emplacement pour les deux nano SIM. Le OnePlus 6 ne permet pas d’ajouter une carte microSD, il faudra choisir son espace de stockage dès l’achat. Sur le bas, une belle brochette dont le haut-parleur sur la gauche, le port USB-C et notre fameux port jack, toujours présent.

On vous avait dit qu’il n’y avait pas d’innovation, on vous a menti. En effet, OnePlus a décidé d’offrir un dos en verre à son nouveau smartphone. Ce n’est pas n’importe quel verre puisqu’il profite d’une protection Gorilla Glass 5. On oublie l’aluminium, au détriment du confort de la prise en main avec les mains moites et les fameuses traces de doigt. Avec la version Mirror Black, celle de notre test, on s’est aperçu qu’il était un véritable nid à empreinte digitale, mais pas aussi méchant que d’autres smartphones. En parlant d’empreinte, le capteur se trouve toujours à la bonne position, en dessous de l’appareil photo, double capteur et de son flash. D’ailleurs, l’appareil photo dépasse un peu, mais rien de bien méchant, comparé à celui du Xiaomi Mi A2. Seul bémol, la poussière s’installe autour des capteurs.

Pour en finir, le OnePlus 6 ne bénéficie pas de certification IPXX contre l’immersion dans l’eau, mais d’après des vidéos sur YouTube et la marque, le smartphone résistera à un malheureux plongeon. Rien de bien méchant en soit, mais quelque peu dérangeant face aux autres smartphones haut de gamme. De plus, il peut être déverrouillé par la reconnaissance faciale. C’est rapide, mais il faut appuyer sur le bouton de déverrouillage avant. Ainsi, c’est un smartphone encore une fois réussi bien qu’il ne profite d’aucune innovation externe.

Écran

Avec une diagonale de 6,2 pouces, le OnePlus 6 a de quoi accueillir une dalle OLED d’une définition Full HD+, soit 2280 x 1080 pixels. Clairement, cette dalle est merveilleuse. Apple avec son iPhone X était très bon sur ce terrain, mais OnePlus peut concurrencer le maître. Que ce soit au soleil, sur la plage, ou dans la nuit, il nous a été permis de l’utiliser partout, sans problème. Les couleurs sont, quant à elles, naturelles au quotidien. Bien que le blanc tire un peu vers le bleu, cela peut être corrigé rapidement dans les paramètres. Concernant la définition, elle permettra de profiter de Netflix en Full HD ou encore des derniers jeux sur mobile. La grande taille du smartphone avec son écran parfait lui permet d’obtenir une très bonne note !

Appareil Photo

On s’étonne de voir que OnePlus n’apporte pas de grandes nouveautés sur son nouveau modèle. En effet, le OnePlus 6 garde les fameux capteurs de 16 Mpx et 20 Mpx. Le seul changement se fait sur le premier capteur qui fait une mise au point optique et électronique. Le second sert toujours à améliorer les clichés du mode Portrait et à s’activer quand la luminosité est basse. Il ne se dit pas photophone de l’année, mais le OnePlus 6 permet de faire de très belles photos en plein jour. La luminosité est bien gérée par les capteurs, les couleurs sont naturelles et sans un bruit.

C’est de nuit qu’il ne s’en sort pas très bien. J’ai aperçu le résultat dans une salle de cinéma, quand j’ai voulu prendre l’écran en photo. Le rendu virait au jaune. Le bruit est fortement présent et la stabilisation n’y est pas. Les photos sont potables, mais ce n’est pas incroyable.

Le OnePlus 6 propose de filme en 4K à 60FPS. C’est intéressant, mais ce n’est pas une vraie caméra. On ressent une mise au point constante et une image qui bouge. Il faudra passer en 1080p à 60 FPS pour profiter davantage des images.

À l’avant, c’est aussi un capteur de 20 Mpx qui se présente à nous. Ici aussi, la stabilisation est électronique et les clichés sont très bons. Les selfies sont de qualités et les couleurs sont réelles, attention tout de même au contre-jour.

Audio

Comme depuis plusieurs modèles, OnePlus ne s’attarde pas à travailler la qualité sonore de ces terminaux. Alors que ses concurrents décident d’installer deux haut-parleurs pour un son stéréo, OnePlus garde son unique haut-parleur, qui se retrouve bouché par la main en utilisation horizontale. Cependant, le rendu reste de bonne qualité, sans distorsion et sans déchirure. Les basses sont bien présentes et le volume est assez puissant pour en profiter un tant soit peu.

Du côté du port jack, ça manque de puissance et de basse avec un casque gourmand. On peut passer dans les paramètres corriger ce second défaut et obtenir un son sans distorsion.

Performances

En terme de performance, le OnePlus 6 est très bien loti. Avec son processeur Snapdragon 845 et ses 8Go de RAM (6 Go pour le modèle à 519€), ce smartphone est un monstre. Le processeur étant le plus performant cette année, il fallait bien à la marque qui prône le meilleur d’installer des composants de qualité. C’est chose faîtes et le résultat est sans appel pour une utilisation basique ou pour les jeux. Aucune latence à noter, aucun crash ni même de bug. Le OnePlus 6 fait tourner PUBG avec les éléments graphiques au max. Même en ouvrant une tonne d’applications et en lançant un jeu gourmand, le smartphone n’a pas plié une seule seconde.

OnePlus continue de proposer sa surcouche OxygenOS avec un Android Oreo 8.1. Les deux fusionnent parfaitement, c’est la seule fois où vous m’entendrez dire du bien d’une surcouche. C’est simplement parce qu’elle ne rajoute pas de contenus inutiles et qu’elle fluidifie l’utilisation du smartphone. On peut d’ailleurs contrôler le OnePlus 6 par des gestes, comme sur l’iPhone X ou sur la prochaine version Android Pie 9.0. Rien de nouveau depuis le précédent smartphone, OnePlus met constamment à jour l’ensemble de ces smartphones.

Autonomie

Une baisse est présente au niveau de la batterie. En effet, OnePlus a décidé de proposer une batterie de 3 300 mAh, surprenant quand on voit la taille des concurrents. Mais celle-ci ne se fait quasiment pas ressentir face à un OnePlus 5 ou 5T. En effet, avec une utilisation quotidienne, le smartphone s’en sort très bien. J’ai pu tenir 1 jour et demi sans passer par la case recharge et une belle journée avec une utilisation intensive (PUBG et NetFlix). OnePlus propose ainsi une belle performance, même si elle n’est pas similaire aux smartphones haut de gamme.

De plus, le OnePlus 6 intègre la recharge rapide, Dash Charge. Difficile de trouver mieux tant la performance du système est subjugante. L’autonomie passe de 0% à 50% en moins de 30 minutes. Une recharge pleine prendra seulement 1h. Par contre, pas de recharge sans-fil sur ce modèle.

Conclusion

Le OnePlus 6 n’atteint pas encore la perfection, mais le constructeur chinois reste tout de même sur le podium des meilleurs smartphones de l’année. Garantir un SAV de qualité avec des produits bien moins chers que la tranche du haut de gamme, cela en devient bluffant. Pourtant, ce smartphone a tout pour que l’on craque. Bien que le design ne soit pas tout neuf, il est de très bonne qualité et les finitions sont renversantes. Du côté de l’écran, c’est un sans fautes. De même pour les performances, le logiciel. Quelques regrets sur l’appareil photo, même s’il est attirant. De même pour le son en Mono. Du côté de l’autonomie, on est satisfait, mais on pourrait s’attendre à plus encore. On ne va pas pousser mamie dans les orties, le OnePlus 6 est l’une des meilleures cuvées de 2018, une fois de plus.

Avis du OnePlus 6

8.8

Design

9.0/10

Ecran

9.0/10

Appareil Photo

8.0/10

Audio

8.0/10

Performances

10.0/10

Autonomie

9.0/10

Points positifs

  • Bonne prise en main
  • Ecran de qualité
  • Performant
  • Charge rapide

Points négatifs

  • Pas d'innovation
  • Un seul haut-parleur
  • Photo pas parfaite

Rédacteur en chef - 23 ans. Diplôme en Marketing, Management et Communication. Je passe mon temps à lancer des projets. Sur le site, je dédie des heures aux rédacteurs pour apporter le nécessaire à la rédaction. Retrouvez moi sur LinkedIn ou Twitter.

2 Pings & Trackbacks

  1. Pingback: Test – Xiaomi Pocophone F1, le flagship killer – Le Café Du Geek – UniverSmartphone

  2. Pingback: Xiaomi Pocophone F1 : Test complet - Smartphone - Le Café du Geek

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.