Test – Razer DeathAdder : Milieu de gamme convaincant

Récemment vient d’arriver chez moi une souris qui a fait ses preuves dans les mains de nombreux gamers : la Razer DeathAdder. Une version Elite vient de sortir. Néanmoins, n’ayant pas l’utilité du capteur à 16 000 DPI ni de l’éclairage RGB, j’ai préféré me tourner vers cette version de la souris. Cependant,  il faut dire qu’elle fait tout autant ses preuves sur mon tapis Razer Goliathus ! En particulier pour environ 60€ “seulement” !

Ergonomie et Design

S’il faut commencer quelque part, c’est par l’ergonomie de la souris et le confort en main qui la caractérisent. Et là, cette petite mule fait très fort ! Que ce soit en palm grip, en finger tip ou en claw grip, la souris épouse parfaitement les formes de ma main. Ses côtés en caoutchouc rugueux, où les doigts se posent naturellement, permettent une prise en main idéale pour les longues sessions de jeu. Enfin deux boutons latéraux, côté gauche, sont facilement accessibles par le pouce sans faire de mouvement exagéré et sont donc très rapidement utilisables en jeu ! À propos d’ergonomie, cette souris est clairement destinée aux droitiers et ne conviendra pas aux gauchers, éternels oubliés.

Du côté du design, la souris fait dans la sobriété avec une forme élancée et toute en courbes. Ses 12,7cm de long en font une mule de taille moyenne, bien qu’un peu petite. Ses 96 grammes, quant à eux, rendent la souris très (trop ?) légère qui ne conviendra pas aux plus brutes d’entre nous !

À première vue moins racée qu’une Naga de chez Razer ou une Roccat Tyon, notre souris est en revanche élégante et se pose sur tous les bureau ! Le rétroéclairage du logo Razer de type “breathing”, en vert caractéristique de la marque se fait très vite oublier. D’ailleurs, on notera que la roulette reste éclairée et ne bénéficie pas de cet effet, un plus selon moi ! En définitive, le design et l’ergonomie de cette souris sont une réussite à tout point de vue à mes yeux !

Spécificités Techniques et Pilote

J’ai déjà évoqué la résolution du capteur laser de la Razer Deathadder 2013. En effet, 6400 DPI au max, c’est bien supérieur à ce que la plupart des joueurs utilisent. Cela laisse tout de même une grosse marge pour les joueurs de CS:GO par exemple. La souris possède de surcroît une accélération annoncée de 4m/s, qui permet de parcourir l’écran en un rien de temps avec les bons réglages. Le capteur optique est aussi très tolérant sur les surfaces que l’on peut utiliser. Seul le verre très réfléchissant lui posera problème.  Un gros bémol cependant, pas de bouton de réglage des DPI à la volée. Il faudra faire ça directement via le logiciel fourni, Razer Synapse.

La souris ne possède d’ailleurs aucun bouton entre les deux clics qui pourrait nous manquer. Ce défaut sera corrigé sur sa grande sœur, la Elite qui se verra affublée de deux boutons. On remarquera aussi (ou pas) le silence et la qualité de glisse des patins adoptés par la marque, qui rendent l’utilisation de la souris très agréable et fluide.

Quant au logiciel qu’on installe en le téléchargeant sur le site du constructeur, Razer Synapse, il est facile d’utilisation. Ergonomique, il a pour lui de pouvoir sauvegarder ses réglages sur internet. Pratique si l’on change de PC mais que comme moi on a la flemme de tout refaire ! Il permet en fait de personnaliser les fonctions de chaque bouton de la souris, selon plusieurs profils programmables, ainsi que la sensibilité du capteur (de 100 à 6400 DPI). Concernant cette sensibilité, on a aussi le choix d’assigner des boutons pour la changer, mais utiliser les boutons de pouce pour ça est à mon sens contre-intuitif.

Sale
RAZER DeathAdder - Souris Gaming Mouse Ergonomique - Capteur Optique 4G 6.400 dpi
297 Commentaires
RAZER DeathAdder - Souris Gaming Mouse Ergonomique - Capteur Optique 4G 6.400 dpi
  • Capteur précis optique 4G 6.400 dpi
  • Parfaitement conçue pour s'adapter confortablement à votre paume, la forme ergonomique de la Razer DeathAdder apporte aux joueurs une expérience de jeu plus confortable que jamais, particulièrement lors des batailles les plus éprouvantes

Éternel joueur, je suis accroc au hardware et au jeu de rôle, papier ou en jeu-vidéo. Mais j'aime aussi jouer à Need For Speed, Lol et Sniper Elite. Et Dofus, mais c'est mon péché mignon, donc chut.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.