Test – ROG Phone : Le concurrent officiel du Razer Phone fait forte impression

Republic of Gamers, de chez Asus, a déjà une bonne réputation dans le milieu des gamers. Et plus particulièrement des gamers PC. Mais récemment ils ont sorti un smartphone accompagné d’accessoires pour gamers. Le ROG Phone est-il capable de rivaliser avec les plus grands noms du domaine ? Le prix est-il à la hauteur de ses capacités ? C’est ce que nous allons essayer d’éclaircir.

Déballage et précision

Lors d’un événement parisien au cœur d’une salle de réalité virtuelle nous a été présenté le ROG Phone. Entre deux parties de Project Cars et quelques poignées de main, l’heure était venue de la présentation. Au programme une bête de performances, pour se hisser tout en haut du marché des smartphones gaming. Accompagné d’un petit accessoire, le ROG Phone se démarque dès le premier coup d’œil, à quoi servent les grilles à l’arrière ? Quel bel écran ! Le design est bien présent au sein de l’appareil.

Design du ROG Phone

Le smartphone arrive dans un moment charnière. En effet c’est l’arrivée de la deuxième édition du Razer Phone, en leader du marché. Mais ce n’est pas tout, bien d’autres marques ont lancé des smartphones dits ‘’gaming’’, Honor Play, Black Shark…

Ecran

En l’allumant la dalle OLED se veut différente, un ratio 18:9 entouré de deux grilles de haut-parleurs. Pas d’écran borderless à l’horizon, ici on recherche de la praticité en jeu. J’ajouterai également que l’un des deux côtés contient un capteur et une LED de notification. Avec si peu de différence entre le haut et le bas, une fois en main il est difficile de distinguer s’il est à l’endroit ou pas. Pas de Notch ni de lecteur d’empreinte.

Un dos pas commun

En ce qui concerne le dos de l’appareil, c’est beaucoup plus spécial. Le dos en verre se fond avec une partie plastique elle-même contenant deux grilles d’aération. En somme, tout le design est très anguleux. Les éléments qui s’ajoutent au dos sont le double capteur ainsi que le capteur d’empreintes.

Pour le double capteur photo, il se situe un peu plus au-dessus de la plaque de verre du smartphone, quant au capteur d’empreinte, je l’ai trouvé moins creusé que sur d’autres. Quelque peu différent de ceux que nous pouvons apercevoir habituellement, il est très bien placé pour mes petites mains. Peut être que pour d’autres morphologies, des mains plus grandes auront plus de mal à trouver son emplacement.

Au centre le logo ROG s’illumine à l’utilisation (uniquement en mode X) ainsi que la mention ‘’Republic of Gamers’’ au bas. Il faudra noter que le logo ainsi que l’inscription sont horizontaux, tout est prévu pour prendre ce smartphone horizontalement et non verticalement. Il faudra donc s’attendre à bien plus d’une spécialité conçue pour faciliter son utilisation de cette façon.

Pour continuer, les grilles d’aération sont nommées ‘’ROG Aerodynamic System’’. Il faudra donc y revenir plus tard pour le mode Gaming.

Les tranches plus utiles qu’on ne le pense

Sur la tranche nous retrouvons des Air-Triggers tout comme sur le Honor Play ou d’autres smartphones. Sur cette même tranche, un bouton de volume ainsi que de déverrouillage se placent au bon endroit pour arriver sous le pouce. Le déverrouillage facial est disponible et tout à fait convenable, aussi rapide que sur des smartphones AAA, malgré tout, il ne faut pas être couvert d’une écharpe ni d’une paire de lunettes…

Pour l’autre tranche, un petit cache servant à placer l’accessoire fourni avec le ROG Phone mais également d’autres. Derrière ce cache, un port USB-C ainsi qu’un port propriétaire. Ils serviront donc à ‘’clipser’’ les différents accessoires ou tout simplement à charger l’appareil lors de sessions de jeu, pour ne pas s’encombrer d’un câble sortant du côté. A gauche de ce port assez singulier, le tiroir SIM permet au smartphone d’accueillir 2 cartes SIM. Malheureusement, il n’est pas possible d’y ajouter une carte SD. Il faudra donc prévoir d’ajouter toutes les données importantes sur un cloud pour ne pas les perdre. C’est le seul mauvais point à noter sur le faut de ne pas avoir de carte SD car la version de test a une capacité interne de 512 Go. La plus petite version contient 128 Go. Il faudra donc y installer bien des applications avant d’en venir à bout.

Sur la tranche inférieure, un port USB-C déporté sur la gauche ainsi qu’un port Jack. Pour la partie supérieure, seule la petite antenne réseau sous la forme d’un minuscule trou.

Le design en bref

Pour résumer le design global de ce monstre dans le milieu du gaming, il est possible de le résumer en : Original et Adapté. Certains smartphones sont très reconnaissables comme le Pixel de chez Google, d’autres se ressemblent comme deux gouttes d’eau. Le ROG Phone est unique au monde et permet d’avoir un bijou élégant et pratique. Ce qui pourrait repousser les amateurs de discrétion, le ROG est fin, très sobre de devant, mais l’arrière l’est bien moins. Le logo s’allume même en jeu si l’on souhaite avoir plus de performances. Une touche gaming indispensable, la customisation des couleurs, chaque gamer est bien coutumier de la chose. Quelque peu difficile à prendre en main au début et à comprendre comment il fonctionne, une fois appréhendé c’est très facile à utiliser.

Un smartphone adapté pour le Gaming

Le maître mot du produit en globalité est comme tout le monde l’a compris, le Gaming. Avec un grand G car ce n’est pas un smartphone qui peut s’adapter pour jouer à des jeux, il est conçu pour jouer. A l’intérieur, on y retrouve un SoC Snapdragon 845 cadencé à 2,96 GHz, un processeur ARMv8 ainsi qu’un GPU Adreno 630. Tout accessoire est fait pour faciliter l’utilisation des jeux et même le logiciel en lui-même est fait pour. C’est pourquoi le test sera axé sur le gaming et sur la facilité à configurer ses profils en jeu.

Inutile de vous préciser qu’en jeu, rien de plus puissant n’est possible ! PUBG en ultra avec toutes les options au max aucune baisse de régime ni ralentissement. C’est son rôle et il le remplit à merveille, le ROG est un monstre dans son milieu et arrive clairement au sommet des performances de la totalité des jeux portables du marché.

Accessoire : Ventilateur AeroActive

Tout comme les petites grilles d’aération à l’arrière, l’accessoire fourni avec le ROG Phone a un joli nom. S’attachant très facilement il est reconnu par le système et permet plusieurs choses.

Tout d’abord il permet de refroidir plus efficacement le système lors de longues sessions de jeu. En effet la finesse de l’appareil fait de lui un radiateur dès qu’un jeu un peu gourmand est utilisé trop longtemps. Ce ventilateur vient se fixer derrière les grilles d’aération vues au début. Elles-mêmes placées juste au dessus du watercooling. Ensuite il est possible une fois le ventilateur branché de charger le ROG directement sur l’accessoire et d’y brancher des écouteurs également.

Rien de bien fou selon moi, une manière de jouer longtemps sans s’inquiéter de la chauffe mais rien de plus. La prise en main de l’appareil n’est pas réellement plus compliquée. En jeu néanmoins on observe une réelle baisse de température. Le watercooling intégré au smartphone n’étant pas complètement suffisant.

L’écran qui permet de reposer ses yeux et booster ses performances

Le ROG Phone a une particularité, tout repose sur sa singularité. C’est donc une dalle AMOLED 6’’ en définition 2160×1080 pixels, la FullHD+. De base l’écran est réglé en 60 Hz mais il monte jusqu’à 90 Hz (90 images par secondes). C’est donc après avoir activé la fonctionnalité que la fluidité se voit grandement améliorée. Plus d’accrochage, les images coulent entre les doigts. Nous ne sommes pas aux 120 Hz des Razer Phones bien sûr, mais en jeu 90 Hz suffisent selon moi.

La température de couleurs peut être retouchée, en réglant différents profils ou même selon les heures.

Du Gaming complètement personnalisable

Sous Android comme la plupart des smartphones, le ROG Phone est équipé de la version 8.1 Oreo. Malgré tout, la surcouche constructeur apporte quelque chose de spécial. Non pas au niveau de l’organisation mais au niveau visuel. Chaque application a une apparence différente du commun des applications. Tout change une fois le mode X activé…

L’expérience autour du jeu-vidéo

Le Centre de jeux est la principale caractéristique en ce qui concerne le gaming dans l’appareil. Il permet non seulement de vérifier la température du processeur et de la carte graphique mais également de vérifier que l’espace de stockage n’est pas plein (RAM comme mémoire interne). En ce qui concerne la RAM, les 8 Go ne seront que rarement pleinement utilisés.

Dans ce Game Center, il est possible de personnaliser la fréquence du CPU selon les jeux ou encore de contrôler les accessoires. Le ventilateur par exemple peut être poussé à son maximum, mais toujours en passant par ce Game Center.

Mode X

Ce nom est apparu précédemment dans le test mais sans évoquer précisément ce dont il s’agit. Et bien ce mode X est une façon de booster l’appareil et d’augmenter considérablement les performances. Il s’occupera de libérer la RAM une fois en jeu, le logo à l’arrière s’illuminera et le thème deviendra rouge. Une façon de faire comprendre que désormais, on ne rigole plus.

Une fois dans le jeu

En jeu, il y a une petite icone qui s’ajoute à la barre de tâches. Représentant une manette, il s’agit du ‘’Game Genie’’ un petit assistant servant encore une fois à personnaliser l’expérience en jeu, autoriser des applications à envoyer des notifications ou non, etc…

Il est à noter que depuis ce Game Genie il est possible d’enregistrer son gameplay et de le diffuser en direct. Les plateformes compatibles sont Youtube et Twitch. Une fois la diffusion commencée, la qualité est changeable, le smartphone pourra être utilisé comme micro également. L’enregistrement est disponible jusqu’en 4K, la retransmission des sessions est plus fluide.

Game Genie

En jeu, les Air Triggers sont utilisables. Utilisées peut être pas mais en tout cas elles sont réglables. Selon moi le fait de tout pouvoir personnaliser est très agréable car il permet à chaque gamer d’utiliser à sa façon le mobile.

Audio

L’audio n’est pas une partie prédominante du smartphone même si il faut tout de même y porter une attention toute particulière. En jeu il est très important de pouvoir entendre à 360° autour de soi. Petit problème, à plein régime le son a un peu du mal, il suffira de baisser un peu pour avoir un équaliseur correct. Pas de souci en jeu, les écouteurs feront parfaitement le travail tout comme les deux hauts parleurs.

Un appareil photo de qualité malgré tout

Nous pourrions penser qu’après toutes ces caractéristiques, l’appareil photo du ROG a été négligé. Et bien un peu tout de même mais pas totalement. A l’arrière, on retrouve la même configuration que pour le Zenfone 5 et 5Z. C’est-à-dire un double capteur 12 MP f/1,75 et un autre de 8MP, grand angle celui-ci (120°) avec une ouverture f/2,0.

Les images sont très fluides et paraissent mieux gérées par le mode IA. Quant au mode nocturne, il fait moins bonne impression que sur des smartphones moins chers comme le Honor 10, ce qui est un peu problématique…

Autonomie : Durable dans le temps et rapide à charger

La bonne autonomie du ROG Phone est quasi normale. En effet, tous les smartphones gaming doivent s’appuyer sur une solide batterie pour pouvoir proposer de longues sessions de jeu. Dans l’appareil on retrouve donc 4 000 mAh, suffisants selon moi car ils permettent de ne pas recharger le smartphone tous les jours. Même en l’utilisant pour du gaming parfois dans la journée, on finit avec 30 % de batterie sans forcer. Pour mettre un point d’honneur au fait de garder constamment une batterie chargée, le ROG Phone a la fonctionnalité QuickCharge 4.0 ! Grâce à celle-ci, il est possible de récupérer 50% de batterie en 30 minutes, et ce, quel que soit le port utilisé.

Pour conclure

Dans ce smartphone, dernier né de chez Asus, on retrouve bien des composants haut de gamme. Malgré tout il ne fait pas un sans-faute… En effet, l’appareil photo serait un petit bémol. Pour un smartphone à 899 €, c’est quelque chose à ne pas négliger mais pour son objectif gaming il a la capacité de se hisser aussi haut que ses concurrents comme le Razer Phone.

Le ROG Phone est disponible dans les boutiques partenaires au prix de 899 €.

promo
Asus ROG Phone Smartphone Débloqué 4G (Ecran : 6 pouces - 128 Go - Double Nano-SIM - Android 8.1) Noir
3 Commentaires

Avis du ROG Phone

899.00 €
8.1

Design

9.0/10

Prise en main

8.0/10

Performances

9.0/10

Ecran

8.5/10

Autonomie

7.0/10

Audio

7.0/10

Points positifs

  • Design unique
  • Accessoires utiles pour le jeu
  • Personnalisable à souhait
  • QuickCharge

Points négatifs

  • Appareil Photo léger pour le prix
  • Un peu poussé côté lumineux
  • Pas de carte SD

Rédacteur (Spécialiste Audio) - Étudiant en dernière année de Bachelor Communication, passionné par la musique, les séries/films, les jeux vidéo et le hardware. Très souvent en déplacement sur Paris et en Europe pour Le Café du Geek.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.