[TEST] SilverStone ARM31BS – Un support à toute épreuve

Gamers, PC enthusiats, adeptes du triple screen, vous voulez un setup qui soit le plus propre possible ? On a de quoi faire pour vous : le grand ARM31BS de chez SilverStone.

Cet ARM31BS, c’est un support triple écran qui propose énormément d’avantages par rapport à un setup « classique » où chacun des trois écrans est posé directement sur le bureau. Entre la libération de place sur le bureau, la stabilité du triptyque et toutes les autres features, ce support a de la ressource !

La plupart du temps, ce qui motive à acheter un support d’écran, c’est surtout le côté esthétique que ça apporte, au même titre que le côté pratique, du moins pour les supports simple et dual screens.

Mon setup avec le ARM31BS

Avis résumé :

En ce qui concerne les supports trois écrans, le côté esthétique est clairement mis en avant au premier abord. Qui ne rêve pas d’un cockpit digne des battlestations qu’on peut voir sur internet ? Ceci étant dit, même sur un setup en triple screen où les écrans ne sont donc pas destinés à bouger outre mesure, on se rend vite compte du côté pratique du ARM31BS, et ce pour plusieurs raisons.

Tout d’abord, le côté propre et spacieux que ça apporte à un bureau et à une pièce au complet.

La place sur mon petit bureau a plus que doublé après l’installation du support : je peux maintenant y mettre tout ce que j’ai besoin d’y poser, de l’ordinateur portable jusqu’à la pizza. La place libérée sur les côtés, sous, et derrière les écrans est vraiment appréciable, et la prise en charge des câbles l’est tout autant.

Setup quelques mois avant le ARM31BS

Setup quelques mois avant le ARM31BS

Si, de base, l’unique passe-câbles du support est destiné à prendre en charge les différents câbles des écrans, il peut en contenir beaucoup plus du fait de sa flexibilité. Il est donc possible d’y passer les câbles du clavier, de la souris, d’une potentielle tablette graphique, d’un dock et plus ou moins de tous les périphériques qui sont sur le bureau.

Profitons de l’occasion pour nous pencher sur le seul point négatif de ce support – qui est redondant à tous ces supports par ailleurs : le manque de passages de câbles. Même si on peut saluer la présence du passe-câbles central, il manque de quoi faire courir ces câbles le long des bras. Étant donné que les supports des différentes marques se ressemblent tous, à quelques détails (et dizaines d’euros) près, la première marque à trouver un moyen de cacher ces câbles se démarquerait fortement. Ceci étant dit, aujourd’hui, des scratches ou des serflex plastiques suffisent à maintenir les câbles le long des bras assez proprement.

Setup DweEroz close

Les câbles ? J’y suis allergique.

En ce qui concerne la solidité, c’est Full Metal Screenist (oui, c’était un peu facile…) : tout le support est en métal, du bas du pied au bout des bras latéraux.

Les seules parties en plastique sont :

  1. Le passe-câbles
  2. Les pièces qui entourent les vis de serrage des écrans
  3. C’est tout.

 

Vous vous doutez bien, dans ce cas, que rien ne bouge jamais, et que ce support est prévu pour durer dans le temps. La preuve : le support peut supporter jusqu’à 6Kg sans broncher, et en effet, rien ne bouge lorsqu’on bouge le bureau, qu’on pousse les écrans ou qu’on maltraite un peu le setup au complet.

Unboxing, montage et avis détaillé :

Si vous voulez en savoir plus, je vous laisse avec la version vidéo de ce test ci-dessous :

 

Rédacteur qui n'est plus présent sur le site depuis un certains temps, son compte a donc été supprimé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.