[Test] SteelSeries Siberia Elite Prism – Vaut-il son prix ?

Sorti fin 2014, le SteelSeries Siberia Elite Prism se veut être une évolution du Siberia Elite… Mais vaut-il vraiment son prix ?

I – Le packaging, paré au décollage !

Dès la réception de la boîte du Siberia Elite Prism, on sait tout de suite à quoi on a affaire ! En effet, le coffret imposant du casque semble révéler, même si l’on ne l’a pas encore ouvert, que son contenu le sera aussi… En plus d’un bel aperçu du casque, nous pouvons y apercevoir des mentions quant à la compatibilité presque universelle du casque. En effet, il peut être branché sur des ordinateurs équipés de Windows et OSX, mais également sur iOS, Android et PlayStation 4 ! Une mention à la présence de la qualité Dolby est également présente, nous y reviendrons plus tard dans ce test.

DSC_0332

DSC_0335

Passons maintenant au contenu du coffret, qui est vraiment très complet. En effet, à peine ouvert, nous y trouvons déjà le casque, trônant au centre. Ensuite, nous y trouvons également une multitude de câbles et adaptateurs. En effet, pour assurer la compatibilité avec tout ce qui est cité sur l’avant du coffret, SteelSeries nous livre une multitude d’adaptateurs ! De plus, nous pouvons trouver un adaptateur plus spécial, s’agissant en réalité de la carte son 7.1 permettant d’obtenir une qualité de son remarquable même sans carte son à l’intérieur du PC, dont une partie sera dédiée dans ce test.

DSC_0337

DSC_0339

II – Un design impressionnant

Ce qui frappe le plus sur le coffret et à son ouverture, c’est le casque en lui-même, qui se révèle très imposant ! L’épaisseur des coussins semble d’ores et déjà vouloir servir quotidiennement, et l’arceau métallique couplé à celui rembourré combinent solidité et confort ! A première vue, ce casque semble beaucoup plus solide que le Siberia v2, que j’utilise depuis plus de deux années.

DSC_0340

En effet, pour une utilisation classique, l’arceau et les coussins ne gênent en rien… Mais sont beaucoup moins confortables après une utilisation dépassant 4-5h d’affilée, l’épaisseur du casque devenant très lourde à l’utilisation. En effet, après une utilisation telle, des douleurs se font sentir au niveau des oreilles, et le fait de retirer le casque après une utilisation intensive peut plus s’apparenter à un soulagement. Ce sentiment de soulagement était cependant absent de mon Siberia v2, étant moins confortable sur le court terme mais un peu plus lors d’une longue utilisation.

L’arceau est également très confortable, même après une longue utilisation ! En effet, grâce à l’arceau en mousse, le casque ne m’a donné aucune douleur au crâne, même après des heures d’utilisations ! De plus, l’arceau en aluminium garantit une solidité à toute épreuve, et les finitions sont vraiment bien réalisées ! Le fait que les oreillettes produisent de la lumière peut s’apparenter à du détail, mais rend l’esthétique vraiment plus agréable !

DSC_0344

Notons ici une différence marquante entre le Siberia Elite Prism et le Siberia v2 : Le Siberia Elite Prism possède une molette sur l’oreillette droite permettant de modifier le volume, et une sur l’oreillette gauche permettant de couper le microphone ! Personnellement, je trouve ces ajouts très utiles, bien que la molette réglant le son soit un peu bruyante à l’utilisation. La molette pour couper le micro est plus pratique à mon sens que le switch présent sur le câble du Siberia v2, et évite les encombrements. De plus, un témoin lumineux sur le micro s’allume lorsque celui-ci est désactivé… Que demander de plus ?

DSC_0345

III – Un son d’exception !

Ce qui est clair, c’est que la Siberia Elite Prism est imposant, mais le son produit arrive-t-il vraiment au niveau de sa taille ? Eh bien… Oui. En effet, après plusieurs semaines d’utilisations, la différence avec le Sibera v2 se fait bien entendre. Les coussins autour des oreilles procurent une isolation totale, permettant au son 7.1 de rester fidèle à ce qu’il doit être, ce qui procure un très bon sentiment de réalisme ! L’utilisation de ce casque dans un jeu tel que CS:GO où le son est très important est donc vraiment adaptée, et procure un réel avantage au niveau de la connaissance du terrain ! Cela correspond vraiment à quoi l’on peut s’attendre au vu de ce design !

DSC_0342

IV – Un micro… qui l’est moins

L’un des défauts de ce casque qui pourtant savait se montrer à la hauteur de ses espérances est pourtant son micro. En effet, malgré les efforts liés à la fonctionnalité de mute du micro, la qualité d’enregistrement de celui-ci est vraiment égale à celle du Siberia v2, sorti pourtant quelques années auparavant ! Le son enregistré manque de finesse, malgré l’utilisation d’une carte son externe fournie avec le casque. Ceci dit, le son n’est pas dérangeant non plus, il est surtout décevant par rapport au prix du casque.

La rétractabilité du micro est également très pratique, bien que présente également sur le Siberia v2, même si le micro du Siberia Elite Prism paraît bien plus solide. Le maniement facile de ce micro permet notamment de pouvoir utiliser un autre microphone ou de ne pas l’utiliser. Le seul point noir au niveau physique réside cependant dans la LED s’activant lorsque le micro est désactivé, trop puissante pour rester dans le champ de vision en continu.

V – Conclusion

En conclusion, le casque Steelserie Siberia Elite Prism est une véritable évolution, qui se ressent énormément lorsque l’on utilise un Siberia v2. De plus, le son Surround émulé par le logiciel fourni par Steelseries rend encore plus fidèle tous les sons, rendant ce casque exceptionnel à ce niveau-là. On se sent réellement bien isolé, pour une immersion totale ! Le casque semble également très résistant, avec un arceau métallique solide et des coussins imposants ! Les ajouts de molettes sur les oreillettes sont vraiment très intéressants, tout comme l’aspect cosmétique des oreillettes lumineuses !

Cependant, quelques défauts subsistent. Le microphone décevant et la pression qu’exerce le casque après une longue utilisation sont assez gênants. De plus, le prix de 200€ semble adapté au son produit par les oreillettes, mais le microphone n’est réellement pas à la hauteur de ce prix…

Le Siberia Elite Prism mérite donc son titre d’Expresso Argenté !argent

Rédacteur qui n'est plus présent sur le site depuis un certains temps, son compte a donc été supprimé.

One Comment

  1. Quentin Reply

    Je voulais savoir si ce casque était compatible avec ma ps4 pour en faire un casque gamer, en vous remerciant !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.