Test – Xiaomi Mi 8 : La bonne surprise de l’année !

Xiaomi continue son ascension fulgurante avec le dernier fer de lance : le Mi 8. Un smartphone haut de gamme qui vient se placer en concurrence directe du OnePlus 6 ou encore, dans une moindre mesure, à l’iPhone X. Il emprunte un design similaire à l’iPhone, comme souvent chez Xiaomi, mais renferme pas mal de fonctionnalités !

Unboxing

Comme à son habitude, la marque chinoise propose un packaging sobre. Un emballage noir pour un smartphone noir, avec un simple “8” et le logo Mi, rien de plus. A l’intérieur se loge une coque en silicone, de quoi ouvrir la carte SIM ainsi qu’un capteur USB Type-C vers Jack 3.5mm. Bien entendu le chargeur mural, accompagné de son câble, est présent. Le chargeur délivre “seulement” 3A et permet une recharge totale en environ 2h.

Design

Pendant mon test j’ai reçu pas mal de commentaires disant : “C’est un iPhone ?”. Et il faut l’avouer, le Xiaomi Mi 8 ressemble à 2 gouttes d’eau à un iPhone. Mais ce n’est pas forcément un mal. Avec son dos en verre, affublé d’un capteur d’empreinte et d’un double capteur photo, il ne laissera personne indifférent. La partie inférieure accueille le port USB Type C et le seul haut-parleur (bien qu’il y en est deux, dont un pour la déco). 

Seule la tranche droite est dotée de boutons, les fameux boutons power et volume. Ils tombent parfaitement sous les doigts. Et viennent rajouter encore plus de confort à une prise en main déjà presque parfaite. Le seul “défaut” présent réside dans la texture du dos du téléphone qui pourra venir à glisser si les doigts venaient à transpirer. De plus, du fait de sa conception en verre, il pourra quelque peut être fragile.

La prise en main est agréable, mais l’ensemble aura tendance à glisser par de fortes chaleurs, avec les doigts qui transpirent. La faute au dos en verre. Difficile de mêler design, sobriété et praticité malheureusement. Pour le reste c’est plutôt bien pensé, comme par exemple le capteur d’empreinte digitale. Le geste pour l’utiliser est naturel et fluide.

Un écran sublime

Le tout est sublimé par un magnifique écran OLED de 6.2″ avec sa résolution de 1080x2248px et son ratio de 18.7:9. L’encoche est de la partie, mais tous les capteurs sont présents : photos de façade, capteur infrarouge pour reconnaissance faciale, LED de notifications ou encore capteur de luminosité. Les couleurs sont d’une extrême beauté et regarder des vidéos ou des films sur ce téléphone devient un vrai régal. Il occupe pas moins de 86% de la surface totale : un pari réussi sur le plan du borderless.

Je regrette malgré tout une encoche un peu imposante et qui, de fait, empêche l’affichage des notifications dans la barre de notifications. Pour le reste, il sera possible de modifier les contrastes dans les paramètres afin de plaire au maximum d’utilisateur. Un “mode nuit” est également disponible afin de réduire les lumières bleues de l’écran.

Des photos plus que correctes

Les capteurs principaux proposent tous deux 12 Mpx, la seule différence se situe au niveau de la focale. Le principal offre une ouverture à f/1.8 tandis que le second est à f/2.4. En pleine journée le travail est plutôt remarquable, quoiqu’un peu trop lisse malgré tout. En basse lumière le Mi 8 se débrouille plutôt bien, avec malgré tout un grain plutôt visible en fonction des scènes.

Le mode manuel n’est pas en reste et propose une large gamme de paramètres pour faire de magnifiques photos, principalement de nuit. Il sera possible d’augmenter le temps de prise jusqu’à 32 secondes ! Les ISO sont également modifiables avec une plage d’utilisation comprise entre 100 et 3200.

Le mode AI est également de la partie, avec la possibilité de reconnaître plusieurs scènes différentes pour optimiser les réglages automatiquement. Dans les faits, j’ai ressenti de grosses lenteurs au niveau de la capture de photo avec ce mode, principalement lors de captures de nuit.

La vidéo n’est pas en reste ! Il sera possible de capturer des images jusqu’en 4K 30ips avec un encodage en H.265. Le mode ralenti, quant à lui, propose une résolution de 1080p à pas moins de 240 FPS pour des ralentis de qualité !

Audio

Comme mentionné plus haut, le Xiaomi Mi 8 ne dispose pas d’un port jack. À la place il faudra utiliser l’adaptateur fourni avec, qui délivre quant à lui une belle prestation sonore. J’ai pu profiter à fond d’un son très correct via le jack. Le point noir est un haut-parleur mal géré. En effet j’ai dû, à de multiples reprises, jouer avec la puissance sonore lors d’une vidéo, car le rendu sonore différait énormément en fonction des sons. Par exemple, les voix étaient très basses tandis que les aiguës étaient trop puissantes. Le tout sûrement à cause d’un manque d’homogénéité.

Une sulfureuse puissance

Le Xiaomi Mi 8 est animé par un cœur monstrueux : le Snapdragon 845. Un processeur octo-core dopé aux hormones, le tout accompagné par pas moins de 6Go de RAM. Vous l’aurez compris, le multitâche et la puissance brute seront de la partie ! Mais sans maîtrise, la puissance n’est rien. Et avec une optimisation aux petits oignons grâce à la surcouche MIUI il arrive à se hisser à la dernière marche du podium sur Antutu, derrière le Vivo Nex S et un autre smartphone de la marque, le Mi Black Shark. 

Il faudra s’habituer à la surcouche Xiaomi, tant elle s’éloigne des standards d’Android. Malgré tout elle ne souffre d’aucune latence et d’aucun ralenti. Elle est fournie avec MIUI 10, sous Android 8.1 avec une mise à jour vers Android Pie prévue pour bientôt (déjà en bêta en Chine).

Au niveau gaming, il n’y a rien à redire. Asphalt 9 et Fortnite ne sont que des exemples des derniers gros jeux dont le Xiaomi Mi 8 ne fera qu’une bouchée. De plus, le multitâche est si bien optimisé qu’il sera aisé de switcher d’un jeu à l’autre sans aucune latence ni bug. Un réel plaisir dans une utilisation de tous les jours que d’avoir un smartphone fluide et performant.

Une batterie performante

Avec une “petite” batterie de 3400 mAh le Mi 8 se débrouille plus que bien, même en usage intensif. Vous aurez de quoi tenir facilement 2 jours dans le cas d’une utilisation modérée. Par exemple j’ai pu tenir une journée complète (8h le matin jusqu’à 22h) avec pas moins de 6h et 15 minutes d’écran allumé, avec une grosse utilisation de Netflix.

Conclusion

Pour conclure, je ne peux que vous dire de foncer vous acheter ce Xiaomi Mi 8 ! Malgré quelques petits points noirs, l’expérience générale que j’ai ressentie avec ce smartphone est sûrement l’un des meilleurs de cette année. Ce sera un très bon compagnon pour les photographes en herbe comme pour les gamers sur smartphones. De plus, la reconnaissance faciale est d’une précision chirurgicale et d’une rapidité exemplaire. Même en très faible luminosité il sera possible de déverrouiller le téléphone avec son visage.

Grâce à notre partenaire Geekmall, vous pouvez d’ores et déjà vous procurer la version internationale à partir de 409€. À ce prix-là c’est la version 64Go, pour la version 128Go il faudra débourser 489€ !

Avis du Xioami Mi 8

409€
8.9

Puissance

9.0/10

Ecran

10.0/10

Design

9.0/10

Gaming

9.0/10

Photos

8.0/10

Batterie

8.5/10

Points positifs

  • Performances
  • Multi-tâche
  • Gaming
  • Dual sim
  • Face Unlock très performant

Points négatifs

  • Pas de micro SD
  • Plein écran pas pris en charge de manière optimale

Rédacteur (Spécialiste Smartphone) - Jeune développeur de 22 ans, passionné des nouvelles technologies et de tests en tout genre. Développeur PHP.

One Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.