Test – Xiaomi Mi A2 : Une grosse claque de la part du constructeur chinois !

Une arrivée très attendue par tous, mais un résultat qui n’est pas triomphant, Xiaomi met du temps à s’introduire sur le territoire français avec de nouveaux smartphones. Mais dernièrement, à Madrid, nous avons eu le plaisir de découvrir le Mi A2 qui est tout simplement une mise à jour de la première version. Ce Xiaomi Mi A2 a tendance à vouloir être le fer de lance pour le marché du smartphone en France. Sera t-il vraiment le smartphone qui va faire progresser les ventes de la marque chinoise en France ?

Déballage et précision

La marque de fabrique de Xiaomi est pourtant simple : inonder le marché de produits électroniques. Une fois n’est pas coutume avec ce tout nouveau Xiaomi Mi A2. Il n’est pas différent de la concurrence, mais il sait trouver sa place. Ce qui fait de lui une force pour Xiaomi, c’est l’accord eu avec Google pour développer un smartphone avec un OS Android sans surcouche, dénommé Android One.

Ce n’est pas le premier smartphone de ce type, mais en travaillant avec Google, Xiaomi prépare le terrain et le fait très bien. La version testée est le modèle Gold de 64 Go de mémoire avec 4 Go de RAM. Il existe une version allégée avec 32 Go de mémoire (moins intéressant pour une différence d’une vingtaine d’euros) et une version plus puissante avec 6 Go de RAM et 128 Go de stockage. Il existe en noir, bleu et gold sur le marché français.

Xiaomi change d’avis sur son packaging et devient plus sobre, tout en montrant les courbes du smartphone. A l’intérieur, le Xiaomi Mi A2 est accompagné du chargeur avec son câble USB type C, un dongle pour la prise jack et une coque transparente.

Belle finition à l’unique défaut

A l’avant

Rassurez-vous, le Xiaomi Mi A2 n’a rien d’innovant de ce côté là. Il ressemble étrangement à un autre smartphone à réussite de la firme, le Redmi Note 5. D’ailleurs, il y ressemble tellement que nous ne pouvons pas jouer aux 7 différences. En tout cas, le Xiaomi Mi A2 dispose d’une belle diagonale de 5,99 pouces et d’une face avant utilisée à 80%. Le reste est complété par une bordure inutile sur le bas, mais pas vraiment dérangeante pour la prise en main. Mais aussi, sur le haut, un capteur photo et d’autres capteurs pour la luminosité et le déverrouillage, ainsi que le haut-parleur. L’écran doit se partager avec de petites bordures. Aucun borderless de prévu sur ce modèle, mais la finesse de celles-ci n’est pas dérangeante pour le prix.

Les bords ne sont pas prononcés, mais un peu arrondis, ce qui permet une prise en main très agréable et lisse. Le dos unibody s’arrête pile à l’arrête de l’écran et ne se rend pas tranchant face aux doigts. Sur le côté droit, les habituels boutons de verrouillage et de volume. Sur le haut, un capteur infrarouge, tout simplement pour contrôler sa TV par exemple. C’est sur la gauche que nous insérerons la carte nano Sim, voir même 2 ! Enfin, sur le bas, pas de prise jack. Mais, un port USB C ! Seul les antennes, très similaires aux iPhone 6/6S et plus, permettent de différencier le Xiaomi Mi A2 de son petit frère. Le look final est sympa, sans plus.

Au dos

On retourne la bête pour découvrir une grande surface dorée. De ce côté, le Xiaomi Mi A2 arbore fièrement le logo Android One, sous son logo. Pile sous le doigt, le capteur d’empreinte digitale fonctionne à merveille ! Réactif, comme d’habitude chez Xiaomi. Enfin, le cœur de la maison, le double capteur d’appareil photo. Une belle réussite que de proposer un double objectif sur un modèle de ce genre, mais franchement les gars, pourquoi un bord aussi épais ?! Une fois posé sur la table, le smartphone est plus que bancal et en passant les doigts sur l’objectif, c’est totalement justifié ! Pour notre part, c’est une grosse erreur, à corriger avec la coque fournie.

On finit par dire qu’il n’y a aucune certification sur ce modèle, normal encore une fois pour son prix. Par contre, pas de micro SD possible, il faudra choisir le bon modèle. De plus, le smartphone chauffe énormément, que ce soit en jeu ou en partage de connexion. Il en devient même brulant, au risque de ne pas pouvoir l’utiliser.

Un écran correct pour le prix

Nous sommes sur un grand écran d’une diagonale de 5,99 pouces pour un ratio 18:9 et une définition Full HD+. Xiaomi a décidé de satisfaire ses clients avec une simple dalle IPS LCD et le résultat est satisfaisant. Que ce soit en plein jour ou dans le lit, la luminosité est correcte avec une régulation automatique. Peut être trop automatique car la luminosité s’est retrouvée à plusieurs reprises au plus bas, surtout lorsque l’on prenait des photos à l’horizontale.

Concernant les couleurs, on sent que le Xiaomi Mi A2 tire vers le bleu et les réglages ne nous aident pas. La faute à Android One et sa pureté. Le rendu est froid, sans être horrible. Il pourra correspondre à certains mais il donne l’illusion d’avoir un écran de mauvaise qualité.

La photo au rendez-vous !

Avant de passer aux résultats, il faut savoir que le Xiaomi Mi A2 est un smartphone avec 2 objectifs. Le premier est de 20 Mpx avec une ouverture f/1,75 et le second de 12 Mpx avec une ouverture de f/1,75 également. Leur fonctionnement est automatique, le logiciel utilisera le meilleur objectif en fonction de la qualité de photo demandée. Sur le papier, c’est un grand pas pour Xiaomi et son smartphone à seulement 200€. En réalité, c’est encore mieux ! Mais seulement quand les clichés sont pris dans de bonnes conditions. Le plus important pour avoir le meilleur rendu sera d’avoir une source de lumière importante.

En plein jour

La preuve avec ses photos prises de jour, où le soleil est au beau fixe. L’ouverture permet d’avoir une image claire avec du détail. La photo se rapproche au mieux du naturel avec des couleurs réelles, notamment sur le ciel ou les arbres. Franchement, c’est une surprise ce Xiaomi Mi A2 !

La nuit…

Mais une surprise qui a ses limites, notamment la nuit. L’ouverture ne permet finalement pas de capter une assez grande luminosité. On se retrouve avec du bruit sur les images et une explosion de couleurs autour des sources lumineuses (lampadaires).

Cependant, le Xiaomi Mi A2 permet de faire de très beaux clichés avec un effet Bokeh. Il peut se passer 1 ou 2 secondes entre la prise et le rendu mais le détourage est quasi-parfait.

Appareil photo à selfie

Concernant le selfies, le Xiaomi Mi A2 bénéficie d’un capteur de 20 Mpx d’une ouverture f/1,8. En plein jour, les photos sont réussies avec un teint naturel et des couleurs vives. Dans la nuit, l’appareil photo peine également et les photos ne sont pas très intéressantes.

Pour en conclure sur cette partie, il faut se prendre le Xiaomi Mi A2 pour la qualité de ses photos en plein jour. Il ne sera pas un photophone mais il fait beaucoup mieux que certains concurrents pour ce même prix.

Audio

On fait l’impasse sur le port jack, mais l’adaptateur est fourni. Le résultat est bon avec une distorsion très faible et une clarté optimale. Mais… Le son est beaucoup trop faible et c’est bien dommage.

Concernant le haut-parleur, il faudra s’en contenter pour regarder quelques vidéos. Aucune basse à l’horizon et un son distant, ce n’est pas le résultat que nous avons pu entendre sur quelques vidéos YouTube. Cependant, le volume est puissant, mais sature rapidement.

Performances

Xiaomi propose une mise à jour monstrueuse de son premier modèle avec un processeur Snapdragon 660 couplé à 4Go de RAM sur ce modèle. Clairement, ses caractéristiques sont des atouts majeurs sur cet axe du marché. Nous l’avons utilisé au quotidien pendant 1 semaine et le résultat nous a permis de vous dire qu’il s’agit d’un très bon smartphone pour tous les profils d’utilisateur. De même pour les jeux, avec un test sur PUBG, où le moteur graphique s’est régulé en Medium pour avoir les meilleures performances. Un plaisir à utiliser ce MiA2 !

Du côté du logiciel, et son partenariat avec Google, le Xiaomi Mi A2 tourne sous Android One (actuellement Android Oreo 8.1) ! Vous savez à quel point nous aimons cela, surtout quand la plupart des utilisateurs regrettent de voir installer MIUI sur leur smarphone. Le meilleur d’Android sur un smartphone performant, cela permet d’avoir une fluidité exemplaire. Xiaomi n’apporte rien sur ces termes, hormis l’application Xiaomi Mi. Seul regret, l’espace de stockage utilisé par Android est de 12 Go !

Autonomie

Le Xiaomi Mi A2 est équipé d’une batterie de 3 010 mAh. Bien moins que ses concurrents ou encore des autres smartphones de la marque mais à l’utilisation, Xiaomi a bien eu raison d’utiliser Android One. En effet, le smartphone tiendra une journée entière lors d’une utilisation basique. Que ce soit en Partage de Connexion, ou en pleine partie de PUBG, le smartphone perd doucement ses pourcentages, sans trop être agressif. Franchement, c’est une bonne performance de la part du constructeur chinois. La recharge est toutefois un peu lente pour la taille de la batterie. Il faudra environ 45min pour que recharger le téléphone à 50%.

Conclusion du Xiaomi Mi A2

Après ces tests, nous en sommes arrivés au fait que le Xiaomi Mi A2 est un très bon rapport qualité/prix que nous conseillons à ceux qui ne veulent pas trop dépenser pour avoir un bon smartphone. Il faut garder en tête que Huawei ou même le Xiaomi Mi8 sont des smartphones plus haut de gamme. Mais le Mi A2 peut faire taire la concurrence, sans trop de démarcations. Le design est réussi, ou presque avec l’encoche qui dépasse beaucoup trop. L’écran n’est pas parfait mais fait le travail, contrairement à l’appareil photo en pleine nuit. On gardera en tête qu’il est très performant en plein jour avec des couleurs naturelles. De même pour les performances du smartphone et de son intégration chez Android One. L’autonomie n’est pas incroyable mais permet d’utiliser le smartphone toute une journée.

Avis du Xiaomi Mi A2

7.5

Design

8.5/10

Ecran

7.0/10

Appareil photo

8.0/10

Audio

6.0/10

Performances

8.0/10

Autonomie

7.5/10

Points positifs

  • Design
  • Appareil photo plein jour
  • Android One

Points négatifs

  • Pas de microSD
  • Ecran faible
  • Photo de nuit peu satisfaisante

Rédacteur en chef - 22 ans et diplômé en marketing, management et communication. La technologie est une passion, le marketing est mon métier. Je passe mon temps à lancer des projets. Sur le site, je dédie des heures aux rédacteurs pour apporter le nécessaire à la rédaction. Retrouvez moi sur LinkedIn ou Twitter.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.