Objet connectéTest

Test – Y-Brush : un brossage de dents en 10 secondes chrono !

Depuis plusieurs années, le marché de la brosse à dents a évolué. Brosses à dents électriques, connectées, nouvelles technologies, tout y passe. Le secteur de la santé n’échappe pas aux nouvelles technologies et plus particulièrement celle de la brosse à dents. En effet, la quotidienneté et la fréquence de l’entretien dentaire en font un marché porteur pour les fabricants.

Présentation de la Y-Brush

Dans cette news, nous vous présentions la Y-Brush. C’est donc une brosse à dents nouvelle génération que nous livre la start-up française. Dans son packaging, on y trouve 1 manche, 1 brosse, 1 support de rangement et 1 câble USB pour recharger le manche. Dans ce packaging de base, il n’y a pas de housse de rangement ou de transport. Toutefois, on trouve cet article parmi les accessoires supplémentaires proposés. De même, d’autres accessoires sont disponibles tels qu’un applicateur de dentifrice, support de rangement et brosse de rechange.

Y-Brush packaging

Y-Brush est née du constat que le brossage dentaire quotidien n’est pas fait correctement dans la plupart des cas. En effet, l’Union française pour la Santé bucco-dentaire préconise de se brosser les dents 2 minutes 2 fois par jour. 2 minutes cela semble court, mais devant sa glace, on n’y prête pas vraiment attention. Dans la plupart des cas, on ne respecte pas ce temps de brossage. De plus, pour avoir un geste parfait, il faudrait utiliser la technique, appelée méthode de Bass. Cette méthode consiste à incliner la brosse à dents à 45 degrés en réalisant des mouvements verticaux. Autant dire que peu de personnes effectuent un brossage parfait. C’est donc pour combler ces manques que Y-Brush nous propose sa brosse à dents nouvelle génération.

Utilisation quotidienne

La Y-Brush se compose de deux parties. Tout d’abord le socle qui se compose d’un seul et unique bouton. Il fait office de mise en route de la brosse, de choix du mode de brossage et de déclenchement du minuteur. En effet, la Y-Brush dispose de 3 modes de fonctionnement, 5, 10 ou 15 secondes en fonction du temps de brossage souhaité. Autour de ce bouton se trouve une LED circulaire bleue. Elle se sépare en 3 curseurs qui correspondent au mode de brossage choisi. Par ailleurs, cette LED passe en vert à la fin de la recharge. D’ailleurs, pour recharger la Y-Brush, un port micro-USB se trouve sur le côté. Un cache en plastique le recouvre afin de maintenir une étanchéité.

Y-Brush brosse

La deuxième partie est tout simplement la brosse en elle-même. Elle s’insère tout simplement sur le socle et reçois donc les vibrations émises. La brosse prend la forme d’une arcade dentaire et est en gomme souple. Elle accueille 34 000 filaments en nylon inclinés à 45°, et non en silicone pour une plus grande efficacité. Il suffit d’humidifier la brosse, de mettre un peu de dentifrice sur les filaments puis d’insérer la brosse dans la bouche. On mordille un peu pour que les filaments puissent faire leur effet sur toute la surface des dents avec les vibrations soniques et on déclenche le brossage. 10 secondes après, le brossage des dents du haut est terminé, on renouvelle pour le bas.

Y-Brush, une bonne autonomie

Y-Brush annonce une autonomie de 3 mois pour une utilisation de 2 brossages par jour. Autant dire qu’on ne recharge pas souvent cette brosse à dents tant son autonomie est impressionnante. De plus, la brosse à dents indique lorsqu’il reste l’équivalent d’une semaine de brossage avec ses leds qui se mettent en rouge. À noter qu’une recharge complète se fait en environ 8 heures et le cercle lumineux devient vert fixe pour indiquer la fin de charge.

Zéro bruit

Concernant le bruit, les brosses à dents électriques sont souvent très bruyantes et en particulier celles à mouvements rotatifs. Ici ce n’est pas le cas et les vibrations soniques sont un autre procédé technologique. Pour résumer, cela ne fait quasiment aucun bruit et c’est vraiment appréciable.

Efficacité

Si sur le papier Y-Brush promet un brossage efficace, il faudrait l’utiliser 1 an puis ensuite consulter son dentiste pour voir véritablement son efficacité. Toutefois, avec un test de détection de plaque dentaire après brossage que l’on trouve communément en pharmacie, celui-ci ne fait pas apparaître de problème particulier. Le brossage semble donc efficace. Il faut toutefois respecter les quelques consignes fournies dans la notice. En effet, il est recommandé de mordiller la brosse de façon à ce que les poils exercent une légère pression sur les dents. Également, il faut de bouger la brosse de gauche à droite durant le brossage pour bien atteindre les molaires et augmenter l’efficacité.

Y-Brush poils nylon

À noter que la promesse des 10 secondes s’applique uniquement si l’on effectue le brossage court de 5 secondes. Pour être précis, il s’agit de 5 secondes pour la mâchoire supérieure puis 5 autres pour la mâchoire inférieure.

Conclusion

Concept novateur, la Y-Brush est un pur produit made in France. Si son efficacité ne peut être prouvée qu’après plusieurs mois d’utilisation, elle semble être efficace et répondre aux besoins. Son point faible reste la sensation de fraîcheur différente par rapport à un brossage traditionnel, en effet, on ne va pas nettoyer son palais ou sa langue. Toutefois, il est également possible de l’utiliser pour un brossage supplémentaire le midi, en déplacement, au bureau ou simplement en vacances. Son autonomie et l’absence de bruit sont également de beaux atouts pour ce concept original.

Y-Brush

124,99€
9.5

Commodité

9.0/10

Autonomie

10.0/10

Bruit

9.5/10

Points positifs

  • Made in France
  • Concept novateur
  • Efficacité qui semble correcte
  • Autonomie

Points négatifs

  • Housse de rangement en option
  • Son prix
  • Pas de sensation de fraîcheur
Tags
Brosse à dent electrique news Test Y-Brush

Xavier

Geek, gamer et adepte de bonnes séries

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page