The Messengers, le jeu qui oscille entre 8 et 16 bits

The Messengers se précise sur PC et Nintendo Switch, avec pour studio Sabotage et comme éditeur Devolver Digital.

The Messengers en quelques mots

Alors le pitch est simple, dans The Messengers, un guerrier ninja anonyme s’aventure dans un monde maléfique. Mais si cela n’est pas suffisamment effrayant, il faut délivrer un parchemin indispensable à la survie de son clan. Avec en plus, des armées de démons qui assiège son village. Voilà, le ton est donné, on est dans du scénario qui ne peut pas se refuser.

The Messenger - Screen 14

8 ou 16 bits, les deux, tout simplement

Maintenant l’aventure démarre comme toute bonne saga ninja 8-bits bien traditionnelle. Mais se développe rapidement en épopée temporelle fascinante intriquée dans un univers 16-bits lorgnant vers l’exploration et les passages secrets typiques du genre « metroidvania ». Ainsi, le tout s’imbrique merveilleusement bien, comme un katana épouse le koi guchi de son fourreau. De plus, la bande-son chiptune est composée par le célèbre Rainbowdragoneyes.

The Messenger - Screen 7

Créé par les vétérans de l’industrie Thierry Boulanger et Martin Brouard en avril 2016, Sabotage est un studio indépendant installé dans la ville de Québec dont l’objectif est de créer des licences originales pourvues d’une esthétique rétro et d’un game design moderne. The Messenger est le premier titre du studio et sera jouable lors de la gamescom et de la PAX West en ce mois d’août.

The Messengers

 

Pour conclure, The Messengers est actuellement en précommande au prix de 19,99 € sur Nintendo Switch eShop et sur Steam

Rédacteur (Spécialiste Jeux-Vidéo) - Jeune quarantenaire, j’ai vécu les débuts du jeu vidéo des années 70, le Super 8 et les disquettes 5’1/4. Bref un jeune geek avant l’heure, mais comme les autres compères du Café du Geek, je suis passionné des nouvelles technologies, de livres et de BD, ainsi que de demoscene. Mais comme disait K. Dick, la réalité n’est qu’un point de vue !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.