Top 10 des choses à savoir concernant l’anonymat sur internet en 2018

Vous vous considérez comme un crack de l’informatique et vous pensez tout savoir pour être complètement invisible sur la toile ? Jusqu’où allez-vous pour vous assurer protéger votre anonymat lorsque vous êtes en ligne ? Ça tombe bien, on vous a justement préparé une petite liste des dix astuces que tous ceux qui souhaitent que leur vie privée le reste devraient suivre. Jetez-y un œil et découvrez si vous avez les bons réflexes !

1. N’oubliez pas de vous déconnecter

Se déconnecter de votre réseau social ou du site internet de votre banque après les avoir utilisés devrait vous sembler aussi important que de fermer à clé la porte de votre domicile lorsque vous le quittez. C’est rapide, simple, et ça vous protège des intrus qui chercheraient à accéder à vos données personnelles.

Certaines personnes sont persuadées que simplement quitter la fenêtre dans laquelle vous êtes connecté suffit pour empêcher d’autres individus d’accéder à votre compte. Mais en vérité il y a de fortes chances pour que vous soyez toujours connecté au site, même si vous ne le voyez pas. L’unique façon de vous assurer que vous êtes en sécurité est de vous déconnecter lorsque vous avez terminé d’utiliser un service en ligne – et encore plus si vous utilisez un ordinateur ou un réseau partagé.

2. N’accédez jamais à vos données confidentielles sur un ordinateur partagé ou un réseau public

Pour faire suite au point précédent, il est en fait préférable que vous évitiez totalement de vous connecter à votre réseau social  ou à votre site bancaire lorsque vous utilisez un réseau ou un ordinateur public. En effet, c’est prendre le risque qu’un individu mal intentionné connecté au même réseau que vous intercepte les données qui transitent entre votre ordinateur et le réseau public afin de récupérer vos mots de passe et identifiants. Il est même possible et relativement simple de tromper votre ordinateur en le forçant à afficher de fausses pages web (par exemple une fausse page de connexion à Facebook) qui lui servira à récupérer vos informations confidentielles. Mais si jamais vous n’avez vraiment pas le choix, ou que vous voulez absolument utiliser un de ces réseaux, on ne peut que vous conseiller d’opter pour…

3. L’utilisation d’un VPN

 En connectant votre appareil à un VPN vous redirigez toutes les informations reçues et envoyées par votre ordinateur à travers un tunnel sécurisé et crypté. Ça signifie que si quelqu’un essaye d’intercepter vos données, ce dernier ne pourra pas y accéder ni les exploiter.

De plus l’utilisation d’un VPN peut vous permettre d’accéder à du contenu bloqué dans certains pays ou peut même vous aider à éviter de dépenser trop d’argent lorsque vous faites vos achats sur internet (les sites de voyages par exemple aiment gonfler les prix des vols suivant la provenance de leurs visiteurs, avec un VPN vous vous retrouvez avec le prix minimum ! C’est bien fait pour eux !). Lorsque vous êtes connecté à un VPN, les sites et services que vous utilisez sur internet ne peuvent que voir l’adresse IP du serveur VPN auquel vous êtes connecté, au lieu de votre réelle adresse IP. De toute manière, l’utilisation d’un VPN devrait devenir un automatisme, peu importe que vous vous trouvez sur un réseau privé ou non.

4. Méfiez-vous des services qui vous demandent des détails confidentiels en échange d’informations ou de récompenses.

Comme vous le savez déjà certainement, si quelque chose est gratuit c’est que c’est vous le produit. Il est devenu courant pour de nombreuses entreprises de vous demander de fournir votre adresse email ou des informations personnelles afin d’accéder à du contenu ou de participer à un concours. À première vue fournir votre adresse email peut sembler plus ou moins anodin. Mais la vérité est que souvent ces données sont récoltées afin de vous bombarder de spams commerciaux par la suite, ou sont revendues à d’autres entreprises.

Dans de telles situations, rappelez-vous de vous poser ces questions : Le contenu pour lequel je fournis mon adresse email vaut-il vraiment le coût ? Quelles sont mes chances de gagner le concours ? En général vous n’avez aucune chance de gagner quoi que ce soit, mais les marketeurs eux auront définitivement gagné un nouveau contact à revendre ou à prospecter par la suite. Si néanmoins vous y tenez, vous pouvez toujours vous créer un compte email avec un pseudonyme. Pour les anglophones je vous conseille de jeter un œil à cette vidéo qui résume assez bien le problème.

5. Soyez prudent lorsque vous partagez votre position géographique

Soyons francs : On aime tous partager notre position géographique en ligne. En vacances dans un endroit paradisiaque ? C’est le moment pour partager son emplacement sur Facebook (ainsi qu’un statut bien pensé pour rendre tous vos contacts jaloux). Dans un resto en train de déguster un délicieux repas avec votre moitié ? Vous dégainez votre téléphone pour peuple votre compte Instagram de quelques clichés (et la position géographique du restaurant).

On vous comprend, c’est marrant de partager votre position et d’avoir accès au récap de tous les endroits où vous êtes allé. Cependant ça veut également dire que vous êtes très facile à suivre par des tiers, ce qui peut même dans certains cas vous conduire à des risques physiques. Un exemple qui fait froid dans le dos, Pokémon GO où des joueurs se sont fait agresser par des voleurs qui les avaient attirés dans un endroit isolé en prétendant y offrir un Pokémon rare. Alors, protégez votre anonymat.

6. N’ouvrez pas et ne répondez pas aux emails louches

Même si vous ne fournissez pas votre adresse email afin d’accéder à des contenus ou pour participer à des concours, vous recevrez de manière occasionnelle des emails douteux ou des spams. La première (et seule) chose à faire est de supprimer ces emails. En ouvrant un email ou en cliquant sur un lien à l’intérieur, vous avez un risque important de recevoir des attaques malicieuses sur votre appareil ou sur vos données personnelles.

De plus, ne répondez jamais à des emails douteux. Vous pourriez être tenté de répondre et de demander à être retiré de la mailing-list, mais non seulement ça ne fonctionnera pas, mais en plus vous aurez confirmé aux spammeurs que votre adresse email est active – ce qui vous apportera encore plus de spams inutiles (ou dangereux) dans le futur. De plus en y répondant, ça indiquera au système de votre boite email que vous ne considérez pas ces emails comme du spam et vous vous retrouverez avec de plus en plus de spam dans votre boite de réception. En bref, ignorez et supprimez les emails qui figurent dans votre répertoire « Spam » ou « Indésirables » et cliquez sur « Signaler comme spam » à chaque fois que vous recevrez un email douteux dans votre boite de réception.

7. Utilisez un mot de passe compliqué

Pour leur propre protection, il faudrait retirer l’accès internet à toutes personnes utilisant encore de nos jours « AZERTY » ou « 123456 » comme mot de passe. À une époque où les cybercriminels deviennent de plus en plus futés et emploient des méthodes toujours plus élaborées, le minimum que vous puissiez faire est d’utiliser un mot de passe fort.

N’utilisez pas d’informations personnelles dans votre mot de passe (comme votre date d’anniversaire ou le nom de votre animal de compagnie) mais préférez un mélange de chiffres, de lettres et de caractères spéciaux ( ?!%).

8. Gérez vos cookies

Pour faire simple, les cookies sont utilisés par les sites internet afin de pouvoir se souvenir de vous entre deux visites, et vous fait donc complètement perdre votre anonymat en ligne. Cela permet aux entreprises de suivre vos mouvements ainsi que votre comportement sur internet et d’utiliser de la publicité ciblée.

Afin de vous défendre contre les cookies vous pouvez utiliser une extension sur votre navigateur comme uBlock Origin ou Privacy Badger. Vous pouvez également opter pour utiliser un navigateur privé.

9. Naviguez anonymement

En parlant de navigateurs privés, vous devriez justement utiliser les outils qui vous permettent d’utiliser le web de manière anonyme. Si vous êtes à la recherche d’un navigateur qui est très efficace en ce qui concerne l’anonymat, essayez Tor. Vous voulez utiliser un moteur de recherche qui ne vous piste pas ? Optez pour DuckDuckGo. Également, faites attention aux liens raccourcis, et ne les ouvrez pas sans passer par un navigateur privé comme Tor.

Ah, et bien évidemment, n’oubliez pas d’utiliser un VPN.

10. Faites attention à ce que vous partagez en ligne

Enfin, rappelez-vous que vous êtes la personne qui contrôle les informations que vous publiez en ligne. Si vous ne les donnez pas, personne ne peut y accéder. Dans le même ordre d’idée :

  • Ne donnez pas votre véritable adresse email contre des services gratuits ou pour des sites web qui pourraient en faire une utilisation marketing suspecte.
  • Ne partagez pas vos informations personnelles sur une machine ou un réseau partagé ou non protégé.
  • Même si vous êtes sur une machine ou un réseau sécurisé, rappelez-vous que tout ce que vous partagez en ligne devient permanent et peut être partagé ou utilisé à votre insu. Une bonne manière de vérifier si vos données sont exploitées sans que vous le sachiez est de faire une recherche Google sur vous de manière périodique.

Jeune Geek de 23 ans, Master en Informatique de Tsinghua University à Pékin en Chine et fan des nouvelles technologies. Je veux vous proposer un contenu innovant à travers mon point de vue. Je suis ici pour vous faire découvrir des accessoires innovants et marrants, je vous testerai la plupart. Je m'occupe du site, de le faire évoluer, de l'équipe mais surtout je suis présent sur un maximum d'événement pour découvrir toujours plus de choses et gens cools ! Et maintenant, je vais vous faire vivre ça depuis un point de vue Chinois !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.