Actu

Twitter travaille sur différentes réactions aux tweets à la manière de Facebook

Twitter travaillerait sur des réactions à des tweets similaires à ceux de Facebook, selon l’ingénieur d’application Jane Manchun Wong.

Twitter s’inspirerait de Facebook

Parallèlement au bouton J’aime, le géant des médias sociaux cherche à ajouter des boutons qui disent « Hmm », « Sad », « Haha » et « Cheer ». Wong note que seuls les boutons “Hmm” et “Haha” ont un emoji à côté d’eux pour le moment. En effet, les deux autres n’ont pas encore de design.

Apparemment, la fonctionnalité est en cours de test depuis au moins quelques semaines maintenant. Ce n’est pas surprenant, étant donné que sur une plate-forme comme Twitter, toute forme d’interaction avec les nouveaux utilisateurs doit être examinée très attentivement. Il y a toujours la possibilité que quelque chose soit utilisé pour l’intimidation ou le harcèlement.

La plate-forme introduit presque chaque semaine quelques fonctionnalités supplémentaires. La semaine dernière, par exemple, la société a dévoilé sa fonctionnalité Espaces billettés, qui permet aux créateurs de facturer les gens pour participer à un espace.

Cette semaine, les espaces Twitter sont également disponibles sur les pages Web de bureau et mobiles. Avec cela, plus d’utilisateurs peuvent participer à cette fonctionnalité de type Clubhouse sans utiliser leur téléphone.

Twitter travaille sur différentes réactions aux tweets, à la manière de Facebook

Un inconvénient de ces nombreuses nouvelles fonctionnalités est leur stabilité. En effet, après une semaine d’acceptation des demandes de vérification, la plate-forme l’a à nouveau fermée en raison de la demande accrue d’un badge bleu. Enfin, l’entreprise devrait également lancer bientôt son service d’abonnement. Ce dernier est en effetl déjà répertorié sur l’App Store comme ayant un achat intégré de 2,99 $/mois.


Encore un peu de temps ? Découvrez Twitter Blue : l’abonnement payant continue de se dévoiler !

Tags
facebook twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page