Actu

WhatsApp : vous ne serez pas obligés d’accepter les nouvelles règles le 15 mai

La messagerie WhatsApp vient de faire machine arrière. Le 15 mai prochain, vous n’avez plus rien à craindre si vous ne signez pas la nouvelle charte sur les données personnelles. La nouvelle politique de confidentialité devait être approuvée avant cette date fatidique, mais WhatsApp repousse encore la date fatidique. Explications.

Wattsapp ne veut pas perdre ses utilisateurs

En février, Facebook annonce qu’il ne sera plus possible de les refuser à partir du 15 mai et que tout refus entrainerait une suppression du compte. Wattsapp était déjà revenu en arrière : pas de suppression de compte, mais une application inutilisable et un compte désactivé.

Alors que la deadline du 15 mai approche, WhatsApp fait encore machine arrière pour rassurer les utilisateurs (et ne pas les voir partir à la concurrence). En effet, l’application a publié un nouveau message expliquant que les comptes ne seraient finalement pas désactivés ou supprimés le 15 mai si les nouvelles CGU ne sont pas acceptées.

« Nous savons qu’il y a eu de la confusion et de la désinformation à propos de cette mise à jour, et nous voulons aider tout le monde à comprendre nos principes et les faits »

WhatsApp

Cela dit, le contexte semble bien différent entre ces deux épisodes. Depuis quelques jours, WhatsApp se félicite d’avoir réussi à mettre en conformité un grand nombre d’utilisateurs (il faut dire que la pression était forte), ce qui pourrait expliquer pourquoi elle se laisse aujourd’hui profiter de ce coup médiatique.

WhatsApp : vous ne serez pas obligés d'accepter les nouvelles règles le 15 mai

Cependant, son nombre d’utilisateurs est passé à 3,45 milliards d’utilisateurs actifs mensuels au 31 mars 2021, contre 3,3 milliards le 31 décembre et 3,21 milliards le 30 septembre. L’exode de centaines de milliers de personnes vers des alternatives à WhatsApp comme Signal et Telegram semble confirmer que ces mêmes utilisateurs n’ont pas supprimé WhatsApp pour autant. Son nombre d’utilisateurs continue de progresser.

WhatsApp fait machine arrière

WhatsApp, le service de messagerie de Facebook, a fait part vendredi 7 mai d’un nouveau report de l’application stricte de nouvelles règles sur la confidentialité, prévues pour le 15 mai. Les utilisateurs pointent du doigt l’élargissement de la collecte des données des trois milliards d’utilisateurs de la messagerie instantanée.

« Personne ne verra ses comptes supprimés ou ne perdra la capacité d’utiliser WhatsApp le 15 mai en raison de cette mise à jour », a assuré la plateforme vendredi. Mais les utilisateurs recevront des rappels « persistants » sur la nouvelle politique  et risquent de perdre peu à peu certaines fonctionnalités s’ils n’acceptent pas les nouvelles conditions.

Les utilisateurs pourront ainsi continuer pendant un temps à recevoir des appels audio et vidéo sans pouvoir accéder à leur liste de messages. Après plusieurs semaines, ils ne pourront plus recevoir de messages et d’appels.


Envie d’en savoir plus sur les données récoltées par WhatsApp ? Découvrez cet article: WhatsApp retarde la mise en place de ses nouvelles conditions d’utilisations !

Tags
CGU whatsapp

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page