Actu

Xiaomi vient de porter plainte contre les États-Unis

Il y a maintenant deux semaines, nous apprenions que Xiaomi avait été mis sur liste noire par le ministère de la Défense des États-Unis. Le constructeur chinois a aujourd’hui réagi face aux accusations faites contre elle en portant plainte.

xiaomi-liste-noire-etats-unis

À la date du 14 janvier, nous découvrions une bien triste nouvelle pour le numéro 3 sur le marché des smartphones : Xiaomi. En effet, l’entreprise est passée sur liste noire aux côtés de 11 autres entreprises. Accusée d’être une « entreprise militaire communiste chinoise » par les États-Unis, la société vient tout juste de porter plainte.

BANDEAU PUBLICITE

Mis sur liste noire par les États-Unis, Xiaomi réagit

C’est une nouvelle des plus étonnantes que nous apprenions à la mi-janvier. En effet, Xiaomi et 11 autres entreprises chinoises ont été mis sur liste noire par le ministère de la Défense des États-Unis d’Amérique. Selon le pays de l’oncle Sam, ces dernières entretiendraient des relations étroites avec l’armée chinoise. Cette nouvelle mesure obligera ainsi les investisseurs américains à retirer leurs parts dans ces sociétés avant le 11 novembre 2021, date d’entrée en vigueur de cette décision.

Après avoir démenti ces accusations le jour même, Xiaomi est resté silencieux sur le sujet. Le 29 janvier, nous avons cependant eu des nouvelles sur cette situation. En effet, Bloomberg a rapporté que l’entreprise chinoise avait porté plainte contre le gouvernement des États-Unis.

Publicité

On peut ainsi lire dans le dépôt de plainte de la marque : « Xiaomi Corp. porte plainte contre le Département du Trésor et de La Défense des États-Unis, contestant la liste noire qui empêche les investisseurs américains d’acheter les titres du géant chinois des smartphones ». Comme l’avait fait Huawei dans le passé (sans réussite), Xiaomi déclare que la décision prise par les États-Unis est contraire à la constitution. Reste à savoir si le gouvernement Biden reviendra désormais sur cette sanction imposée par le précédent gouvernement.


Encore un peu de temps ? Découvrez le nouveau système de charge à distance de Xiaomi !

Publicité
Tags
Android Etats-Unis smartphone xiaomi

Alexandre Scotti

Scotti, 25 ans, rédacteur en chef adjoint. Passionné de nouvelles technologies et jeux vidéo indépendants.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité
Bouton retour en haut de la page