Jeux vidéoTest

3 Jeux vidéo de la semaine : Ghostwire Tokyo, Tiny Tina’s Wonderlands et Gran Turismo 7

Dans les méandres de la production des jeux vidéo, Le Café du Geek sélectionne pour vous les 3 sorties les plus marquantes de la semaine. Ghostwire Tokyo nous invite à une plongée ésotérique dans un Tokyo parfaitement reproduit. Quant à Tiny Tina’s Wonderlands c’est simplement le shoot-looter complètement barré qui vous fera autant sourire qu’il vous aidera à vous défouler. Enfin avec Gran Turismo 7 c’est un voyage vidéoludique à travers le monde des circuits et de l’automobile.

Ghostwire Tokyo

Vous incarnez Akito, un jeune tokyoïte qui se retrouve le seul habitant vivant de la capitale japonaise. En effet, tous les habitants ont mystérieusement disparu, la ville étant maintenant en proie à des êtres surnaturels. Un mystérieux être d’esprit fusionne avec vous, vous sauvant ainsi de la catastrophe. Vous allez donc essayer de résoudre le mystère lié à ce phénomène, trouver l’origine et essayer de sauver un maximum de gens, dont votre sœur.

Nous sommes emportés par une cinématique d’introduction flamboyante et le celles qui suivront le sont tout autant. Dommage qu’elles soient un peu rares et que la narration passe parfois au second plan pour privilégier l’action. Notre terrain de jeu est un Tokyo à l’échelle 1:1 et rien que cela est une belle prouesse. Les combats entre monde réel et monde éthéré sont très intenses et profite d’un gameplay naturel. On ne se perd pas dans les commandes, la progression est très progresse.

Techniquement, c’est presque un sans faute et surtout impose une ambiance unique. La ville déserte, le bestiaire, les jeux de lumière, nous sommes devant un univers aussi captivant qu’oppressant. L’inspiration paranormale vient tout autant du cinéma japonais que de son folklore, ce qui nous donne une foule d’ennemis et dont la variété évite un trop grand sentiment de répétition. Les développeurs ont d’ailleurs ajouté quelques énigmes et phases d’infiltration pour apporter un peu de variété.

Ghostwire Tokyo, notre avis

L’année vidéoludique 2022 commence en fanfare et ce titre en fait partie. Ce mélange d’ésotérisme, de culture nipponne, servi par une DA et une technique de haut niveau en fait un incontournable.

En partenariat avec

Horizon Forbidden West (PS5)

Rakuten Occasion 35 € Voir l'offre
Rakuten Neuf 35.39 € Voir l'offre
Cdiscount Marketplace Neuf 39.99 € Voir l'offre
Eneba Neuf 49.51 € Voir l'offre
Fnac Marketplace Neuf 49.99 € Voir l'offre
Plus d'offres?
Cdiscount Occasion 51.49 € Voir l'offre
Amazon.fr Marketplace Neuf 54 € Voir l'offre
eBay Occasion 54.7 € Voir l'offre
Amazon.fr Neuf 59.83 € Voir l'offre
Cdiscount Neuf 61.49 € Voir l'offre
Produit disponible sur

Horizon - Forbidden West (PlayStation 5)

47,95 €
Voir l'offre

Tiny Tina’s Wonderlands

Tina un des personnages emblématiques de Borderlands est également féru de RPG. Elle ne cesse de jouer et de mélanger les inspirations pour créer des parties mémorables. Certes, elle a une petite tendance à vouloir changer les règles à la volée, mais est-ce si important ? Nous sommes donc dans un shoot-looter à la sauce RPG et surtout relevé d’une véritable folie.

Dans sa structure, il reste très proche des Borderlands, mais le génie créatif nous le fait presque oublier. Univers fantasy aussi sérieux que fada, associé à des graphismes en cel-shading vraiment délirant, on aime tout simplement. Certes, l’humour sera peut-être trop borderline pour certains, mais il faut vraiment être sensible pour ne pas succomber. Les combats sont intenses, très bien restitués avec au menu arme à feu, sorts d et quelques rares phases au corps à corps.

Nous prenons beaucoup de plaisir à jouer à ce titre, à profiter de sa DA et de son humour. En solo, le jeu est déjà plaisant, mais c’est en multijoueur que vous prendre vraiment votre pied. En coopératif, il y’a une réelle symbiose des joueurs qui s’impliquent dans la partie.

Tiny Tina’s Wonderlands, notre avis

S’il n’est pas parfait, ce spin-off de Borderlands est vraiment jouissif. Une des bonnes surprises de cette année et nous vous attendons en ligne pour un bon trip psycho-fantasy-punk.

En partenariat avec

Tiny Tina's Wonderlands (PS4)

Fnac Marketplace Neuf 35.9 € Voir l'offre
Cultura Neuf 39.99 € Voir l'offre
Cdiscount Marketplace Occasion 44.85 € Voir l'offre
Amazon.fr Neuf 44.98 € Voir l'offre
Fnac Neuf 44.99 € Voir l'offre
Plus d'offres?
E.Leclerc Culture Neuf 47.06 € Voir l'offre
Amazon.fr Marketplace Neuf 49.96 € Voir l'offre
Cdiscount Neuf 56.99 € Voir l'offre
Boulanger Neuf 62.69 € Voir l'offre
BHV Neuf 62.69 € Voir l'offre
Produit disponible sur

Tiny Tina's Wonderlands for PlayStation 4

49,96 €
Voir l'offre

Gran Turismo 7

Face au Forza de la Xbox, l’univers PlayStation avait perdu de son attrait pour les aficionados de sport automobile. La légende Gran Turismo avait perdu de sa splendeur et compte bien sur ce septième opus pour revenir en beauté. Pour le studio Polyphony, cela se résume rapidement par un retour aux sources. L’objectif annoncé est de nous redonner le goût du jeu, du challenge des premiers opus avec l’ouverture en ligne et une nouvelle IA.

Avec plus de 420 véhicules parfaitement modélisés, des centaines de circuits, nous avons droit à un contenu riche et varié. Tout repose sur l’emblématique mode GT qui reprend une progression très classique. Vous démarrez avec une petite voiture et plus vous remporterez d’épreuves, plus vous gagnerez de points et d’argent virtuel. Ils sont essentiels pour passer les dix permis qui vous ouvrent chacun tout un nouvel univers de compétition. Le mode Music Rally nous a laissés dubitatifs, de simples courses où le BMP évolue en fonction du chrono. Peu d’intérêt et cela n’apportent aucune gratification pour le mode GT. Parlons d’ailleurs musique, elles sont nombreuses, mais peu captivantes. Heureusement que la symphonie des moteurs est elle envoûtante.

La prise en main est très plaisante, la Dual Sense permet une conduite précise et souple. Ce sont pourtant la gestion des vibrations qui nous frappe le plus. Nous pouvons sentir les vrombissements des moteurs, et changer de rapport juste avec les sensations ressenties. Elles vont également vous faire ressentir le revêtement des routes, le roulis des virages. Face à l’IA grosse déception. Celle annoncée comme révolutionnaire n’est pas encore implémentée et l’actuelle n’est pas brillante, loin de là.

SI le studio n’a pas encore trouvé le temps de nous offrir son IA, il a eu le temps de développer tout un système de micro-transaction après un patch sorti quelques jours après le jeu. Un véritable coup de Trafalgar qui nous donne l’impression de poignards numérique envers des joueurs qui lâchent déjà plus de 60 euros dans un jeu. Sinon, visuellement c’est joli, les effets de lumière sont vraiment sublimes. Par contre, nous restons persuadés que la PS5 reste encore sous-exploitée.

Gran Turismo 7, notre avis

Ce jeu vidéo reprend avec talent le flambeau assurant le plaisir avant tout. Si on excepte la mesquinerie sur les micro-transactions le job est fait. Restent encore quelques efforts à faire pour redevenir la référence des jeux de bagnole.

En partenariat avec

Gran Turismo 7 (PS5)

Cdiscount Marketplace Neuf 44 € Voir l'offre
eBay Occasion 52.45 € Voir l'offre
Rakuten Neuf 52.98 € Voir l'offre
Fnac Marketplace Neuf 57.19 € Voir l'offre
Rakuten Occasion 57.82 € Voir l'offre
Plus d'offres?
Amazon.fr Marketplace Neuf 59.99 € Voir l'offre
Carrefour Neuf 62.95 € Voir l'offre
Back Market Occasion 65 € Voir l'offre
Amazon.fr Neuf 74.99 € Voir l'offre
Fnac Neuf 74.99 € Voir l'offre
Produit disponible sur

Gran Turismo 7 (PlayStation 5)

49,90 €
Voir l'offre
Tags
Pc ps4 PS5 xbox xbox one Xbox Series

Yazid Amer

Geek, gamer, esthète et bon vivant, un principe tout se Bench ! Si en plus je m’amuse que demander de plus ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page