[Actu] Ces robots du futur qui nous sauveront la vie !

Cela fait désormais un moment que les robots sont entrés dans nos vies, nous partageons désormais une grande partie de nos vies avec eux. Au fur et à mesure que nous grandissons, ils évoluent eux aussi et certains sont tellement évolués qu’ils sembleraient venir… du futur !
patrick-viendra-t-il-soutenir-son-meilleur

Donc commençons ce tour d’horizon de nos merveilles les plus avancées ! Et pour commencer un peu comme dans Pokémon, nous avons la base des robots, ceux qui grandissent avec vous, gagnent des niveaux, c’est à dire qu’ils gagnent de l’expérience. Non pas que ses capacités vont augmenter mais ils apprennent de leurs erreurs ! C’est-à-dire que s’ils sont confrontés à un obstacle, ils ne réussiront pas à le franchir la première fois mais par la suite ils pourront ! Ce robot, du nom de Brett, peut grâce à un algorithme décider quelle action est la meilleure à faire, et ceci car il fonctionne à la manière d’un cerveau (et de Siri pour ceux qui ne savent pas). A force d’essayer, Brett apprend une nouvelle tâche en dix minutes si les actions lui sont connues (donc s’il sait comment mettre un cintre sur un placard, il lui faudra dix minutes pour apprendre comment accrocher des clés) sinon, il lui faudra environ 3h.

BRETT-The-Robot

Par la suite, son évolution, lorsqu’il passe niveau 33, le robot apprend la capacité « Auto-réparation » ! D’où vient cette idée ? Elle vient du règne animal, en effet lorsqu’un animal est blessé, il doit s’adapter à ses difficultés pour survivre. Ces robots ont été créés dans l’optique de travailler sur les catastrophes nucléaires (comme Fukushima). Étant une véritable évolution, il peut comme le précédent robot Brett apprendre de ses expériences. Donc s’il s’agit d’une panne sur les « pattes » avant, le robot s’adaptera et marchera donc sans ces dernières, mais dans le meilleur des cas, il recouvre de ses blessures en moins de 2 minutes !
robot-se-reparant-automatiquement-660x367

Enfin, le stade final de cette famille, le robot chirurgien poulpe. Vous ne voyez pas à quoi cela peut ressembler ? Et bien moi non plus mais si votre imagination est assez développée, vous trouverez peut-être quelque chose en assemblant ces deux images là.

Sans titre-2

Enfin, dans les faits, les ingénieurs ont pensés ce robot pour la possibilité de changer de forme tout en restant rigide ! De ce fait, il pourrait se faire un chemin entre les organes sans les abîmer. Ce robot est aussi autonome mais il ne sera là que pour assister les médecins. Il ne sera pas un chirurgien à proprement parlé et ne pourra pas (du moins pas maintenant) pratiquer d’interventions.

Voila, ce que nous réserve l’avenir, des robots qui apprennent de leurs erreurs, qui sauve des vies… Qui sait quelles seront les prochaines évolutions ? Des bras mécaniques que l’on contrôle par la pensée ? Et bien justement, c’est un autre type d’évolution qu’on nous propose ici, pour ceux qui craignent qu’un Terminator se cache dans l’un de ces robots : grâce à une prothèse implantée dans une zone bien spécifique de son cerveau, Erik Soto, tétraplégique, est capable d’actionner un bras robotique de manière fluide uniquement par la pensée. Cet homme de 34 ans est aujourd’hui la seule personne au monde à avoir une prothèse neuronale implantée dans le cortex pariétal postérieur, la zone du cerveau dans laquelle se forment les intentions. Auparavant, les autres initiatives s’étaient focalisées au niveau du cortex moteur primaire, la partie du cerveau qui coordonne les contractions des muscles nécessaires pour réaliser un mouvement. Une approche intéressante mais qui entraînait toutefois des mouvements saccadés…
bras_mecanique_controle_par_la_pensee
Ainsi notre monde évolue. Rendez-vous alors dans 50 ans pour voir nos Hoverboards et des robots comme enseignants !

20 ans, féru de jeux-vidéos ainsi que de la pop culture japonaise

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *