Actualités

Apple veut utiliser l’actualité pour former ses modèles d’IA

Apple serait actuellement en pourparlers avec certains éditeurs de presse renommés de la possibilité de concéder sous licence leurs archives d’actualités. La firme à la pomme voudrait effectivement s’en servir pour former ses systèmes d’intelligence artificielle générative.

D’après le New York Times, il s’agirait d’ « accord pluriannuels d’une valeur d’au moins 50 millions de dollars », soit 45.356.500 euros environ. Apple aurait déjà approché des médias comme Condé Nast, NBC News et IAC. Cependant, si Apple met relativement « gros » sur la table, les éditeurs sont, quant à eux, mitigés sur la réponse à lui donner.

Pourquoi les éditeurs hésitent à accepter la proposition d’Apple ?

En fait, les éditeurs hésitent à répondre à l’affirmative à la firme, car ils pourraient être « potentiellement responsables de toute responsabilité juridique qui pourrait découler de l’utilisation par Apple de leur contenu ». D’autant plus que, selon le New York Times, l’entreprise est restée vague sur ses projets concernant les actualités et l’IA générative. Néanmoins, d’autres médias auraient été favorables sur ce partenariat potentiel avec Apple.

Il faut noter qu’Apple ne brille pas autant que ses concurrents, comme OpenAI, Microsoft et Google, en matière d’intelligence artificielle. Cependant, la firme à la pomme déploie déjà de nombreux efforts pour rattraper son retard. Elle n’hésiterait pas à dépenser « des millions de dollars par jour » concernant l’intelligence artificielle. Selon Bloomberg, Apple concocterait une version améliorée de Siri et prévoit des fonctionnalités axées sur l’IA sur la prochaine grande version d’iOS.

Arielle

Bavarde avec ma plume, mais introvertie par nature, je baigne dans l'univers de la rédaction depuis plus de cinq ans. Bien que je sois polyvalente dans les thèmes à traiter, j'ai une familiarité accrue pour le high-tech. J'espère que ma plume saura vous divertir tout en vous informant !

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page