Actu

Birdwatch, l’outil de Twitter pour éradiquer la désinformation

L’un de phénomène auquel on assiste le plus sur les réseaux sociaux est la prolifération de fausses informations. Pour lutter contre l’expansion à grande échelle de ce « fléau », Twitter lance son outil Birdwatch issu de plusieurs mois de préparation. Il s’agit d’une nouvelle fonctionnalité pouvant être utilisée par tout utilisateur de la plateforme pour signaler les « fake news ». Une avancée notable dans la lutte contre la désinformation que cet article va vous expliquer.

Birdwatch : l’outil mis en place par Twitter éradiquer la désinformation de sa plateforme

Lutter contre la désinformation avec l’aide des utilisateurs

La nouvelle fonctionnalité Birdwatch, lancée par le réseau social Twitter, est un outil communautaire pour freiner la propagation des « fake news ». Il ne peut donc pas fonctionner sans la participation et l’aide des utilisateurs de la plateforme. Il revient donc à ces derniers de repérer les tweets pouvant divulguer de fausses informations et de les signaler en enjoignant des annotations. Ces notes qui seront visibles, de tous, sous les tweets. Ce qui participera au rétablissement de la vérité sur les faits évoqués. A terme, les Twittos se transformeront en police de la désinformation. Cette première action de Twitter entre dans le plan de lutte des réseaux sociaux contre la désinformation.

BANDEAU PUBLICITE

Un défi de taille à relever pour Twitter

Le lancement de Birdwatch vient donc suppléer celle déjà entamée par plusieurs autres plateformes, il y a plusieurs mois. C’était au début de la crise sanitaire liée au COVID-19, lorsque les fausses informations sur la maladie causaient le trouble au sein de la population. Même si un réseau social (Facebook) et une messagerie instantanée (Whatsapp) ont déjà lancé des outils pour lutter contre la désinformation, Twitter a conscience des difficultés que rencontrera Birdwatch. En effet, des débats sans fin et des trolls pourraient découler des annotations faites sous les twetts. Comme parade à ces potentiels problèmes, Twitter annonce que Birdwatch priorisera les meilleures annotations. Un moyen qui s’est montré efficace lors des tests effectués avant son lancement et qui devrait faire encore ces preuves même à plus grande échelle.

Publicité
Publicité
Tags
Fake news twitter

La Rédaction

Le Café Du Geek se mobilise avec toute sa rédaction pour vous proposer de l'actualité fraiche et pertinente. L'actualité geek et High-Tech en temps réel !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité
Bouton retour en haut de la page