Buzz et ClairJeux vidéo

Buzz&Clair – Space Harrier et Puyo Puyo sur Switch : c’est possible avec Sega Ages

Publicité

Sega Ages vient de rendre disponible sur Switch les classiques de l’arcade Space Harrier et Puyo Puyo.

Les indémodables de Sega

Alors aujourd’hui, la Nintendo Switch accueille deux grands noms de l’arcade : Space Harrier et Puyo Puyo.  Découvrez ce duo implacable, entre action et réflexion, dans ce tout nouveau trailer.

Space Harrier, Welcome to the Fantasy Zone

Dans ce jeu se déroulant dans l’univers bucolique et coloré de Fantazy Zone, le joueur combat une nuée de monstres. Mais aussi des dragons en 3D d’époque, le tout conçu par le légendaire Yu Suzuki. Si ce jeu d’action est à la troisième personne et dans son jus avec sa simili-3D. De plus, le jeune héros doit sauver les paisibles Land of the Dragon. Alors Get Ready !

Puyo Puyo ou le Sega Puzzle Game

Quant à lui , Puyo Puyo est un puzzle game digne de l’âge d’or de l’arcade. Or le gameplay se résume selon un principe simple, mais efficace : réunir au minimum quatre « puyos » de même couleur pour les faire disparaître. Et cerise sur le gâteau, on peut créer des réactions en chaîne pour nettoyer tout l’écran.

Publicité

Attention, comme dans Tetris, lorsque les puyos atteignent le haut de l’écran, c’est le Game Over.

Enfin, il y a aussi un mode battle online pour s’opposer à des joueurs nomades du monde entier. Tout ceci en plus du mode arcade historique de Puyo Puyo.

Pour les avoir : l’eShop

Pour conclure, Puyo Puyo et Space Harrier sont disponibles sur l’eShop dès maintenant au prix unitaire de 6,99 €. Et toutes les informations sont disponibles sur le site http://segaages.sega.com/.

Publicité
Tags
Arcade portage Puyo Puyo Sega Sega Ages Space Harrier switch Yu Suzuki

Jean-François

Rédacteur (Spécialiste Jeux-Vidéo) - Jeune quarantenaire, j’ai vécu les débuts du jeu vidéo des années 70, le Super 8 et les disquettes 5’1/4. Bref un jeune geek avant l’heure, mais comme les autres compères du Café du Geek, je suis passionné des nouvelles technologies, de livres et de BD, ainsi que de demoscene. Mais comme disait K. Dick, la réalité n’est qu’un point de vue !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page