Dagoma et Toy Rescue font revivre vos jouets grâce à l’impression 3D

La question est toute simple: Et si on redonnait une seconde vie à nos jouets favoris ? C’est exactement ce que Dagoma (leader dans l’impression 3D) réalise avec son programme Toy Rescue.

Les Français et les jouets

Les Français adorent les jouets, ils vont cette année encore en acheter des millions. Mais derrière les jouets se cache un véritable désastre écologique.

Chaque année, plus de 40 millions de jouets sont jetés par les Français. Car dans la majorité des cas, ils ne sont pas réparables. Pour une seule raison : les pièces détachées n’existent pas. Goldorak, Barbie, Dragon Ball, Star Wars, etc.. peuvent revenir à la « vie ».

Pouvoir réparer son jouet préféré avec Dagoma et Toy Rescue

Pour rendre les jouets réparables, Dagoma, lance l’opération TOY RESCUE. Par conséquent, les pièces détachées de jouets qui jusqu’à présent n’existaient pas ont été recréées sous forme de fichiers 3D imprimables. 

Réparation de Mr PATATE

Le principe est simple : Après avoir répertorié les pièces les plus souvent cassées ou perdues des jouets les plus vendus ces 40 dernières années, une équipe de designers 3D a modélisé et recréé plus d’une centaine de pièces et cela grâce à un scanner 3D.

Toy Rescue est participatif, collaborative et écologique

Chacun peut se rendre sur le site Toy-Rescue.com, trouver la pièce dont il a besoin, la télécharger gratuitement et l’imprimer. Les pièces détachées peuvent par ailleurs être fabriquées de manière éco-responsable grâce à l’utilisation de filaments d’origine végétale.

Une équipe à votre écoute

Les personnes qui ne trouvent pas de pièces pour leur jouet peuvent solliciter l’aide de designers3D pour qu’elles soient modélisées. Et les internautes n’ayant pas d’imprimante 3D peuvent se faire envoyer des pièces imprimées chez eux grâce à la communauté des ‘’Makers’’ Dagoma.

Barbie Toy Rescue
Game Boy Toy Rescue

Quoiqu’il arrive, vos jouets auront une seconde vie

Dagoma travaille également sur la conception d’un filament créé à partir de jouets plastiques impossibles à réparer. Il pourra être utilisé comme n’importe quel filament et donc servir à réparer des jouets cassés. 

L’objectif de Toy Rescue est de permettre à chacun d’adopter un comportement plus responsable face aux déchets plastiques en donnant à tous l’opportunité de réparer plutôt que de jeter.

Le PDG de Dagoma Matthieu Regnier en parle en vidéo

Il y a un proverbe Indien qui dit: « Sur la terre tout à une fonction, chaque maladie une herbe pour la guérir, chaque personne une mission ». A son échelle, Dagoma remplit sa mission avec Toy Rescue.


Passionné de technologie depuis très longtemps, je vous partage des actus, des tests, des infos sur le café du geek.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *