Innovation

Business Intelligence, définition et futur de cette technologie

La Business Intelligence, c’est quoi ?

Avant de définir ce concept, il convient de présenter la data literacy, ou culture des données en français.

La culture des données

Selon le MIT, la « culture des données » représente, pour un individu, la capacité de comprendre, travailler, analyser et argumenter avec de l’information.

BANDEAU PUBLICITE

Au niveau d’une organisation la “corporate data literacy” est la « culture d’entreprise orientée données ». Cela signifie que l’entreprise doit autoriser l’accès aux données à l’ensemble des collaborateurs. Dans le même temps créer des processus d’aide à la décision appropriés est indispensable. Développer cette culture au sein des entreprises a pour objectif de mettre à profit les importants volumes de données produits. Les décisions sont alors basées sur la connaissance et l’expérience.

Vous l’aurez compris, la culture des données s’oriente donc principalement vers le milieu de l’entreprise. C’est pourquoi je parle de « Business Intelligence ». Pour résumer, la Business Intelligence consiste à guider son entreprise, son service ou plus rarement ses propres décisions, avec l’aide et avec le support des données.

Publicité

Définition de la Business Intelligence

La définition précise de Business Intelligence [BI] ou informatique décisionnelle, désigne l’ensemble des techniques permettant aux entreprises d’analyser les données ce qui revient en réalité à la définition de la culture des données.

Les données dont je parle peuvent avoir de multiples sources. Un tableau Excel mis en forme octroie la possibilité à une large population de commencer à faire ses armes. Une base de données préexistante ou crée pour l’occasion est l’une des meilleures solutions à ce jour. La mise en forme consiste en une mise à plat des données comme ci dessous.

Exemple d’un fichier Excel bien formaté d’une entreprise fictive

Cette solution permet de créer par la suite des applications complexes comportant quantité d’informations cruciales au développement des activités. Une application de business intelligence ressemble au premier abord à un classeur Excel.

Exemple d'une feuille contenue dans une application de business intelligence
Exemple d’une feuille contenue dans une application de business intelligence

Différences avec Excel

Comme vous pouvez le constater, il y a des indicateurs colorés et des graphiques permettant ici de proposer à l’utilisateur une vue sur les ventes de son entreprise (ici en baisse sur le dernier trimestre, les pauvres !).

Maintenant, la question à se poser est la suivante : quelle différence entre Excel que monsieur tout le monde peut utiliser, pour faire sa comptabilité par exemple, et une application de création de la sorte ?

Une telle application est adaptée au traitement de grandes quantités de données, là où réside son intérêt principal. Le second avantage est que les données sont mises à jour en temps réel, offrant une plus grande flexibilité aux utilisateurs. Ces opérations sous Excel sont plus lourdes et n’offrent pas la versatilité nécessaire au traitement de grandes quantités de données.

Utilisation typique

Afin de vous convaincre de l’utilisation massive de ce genre d’outil et peut-être vous pousser à la curiosité, je vais illustrer par un exemple simple la puissance de cette notion.

Comme vous le savez sûrement, Google collecte soigneusement toutes les données qu’il peut dans le but d’étudier vos habitudes de consommation. On parle ici autant de ciblage publicitaire que d’étude de tendance. Lorsque vous allez regarder la meilleure vidéo de chat qu’il vous a été donné de voir, c’est étudié. Le propriétaire d’une chaîne peut ainsi avoir accès à la répartition de son public : localisation, âge moyen, sexe ou encore temps de visionnage. Le propriétaire est aussi un générateur de données indispensables à la direction marketing de YouTube.

Publicité
Page de visualisation des données collectées à destination des créateurs de contenu
Page de visualisation des données collectées à destination des créateurs de contenu

Cette mise à disposition des données pousse les créateurs à produire tel ou tel type de contenu, en exploitant les données. On parle ici de la culture des données liée à l’audience du youtubeur.

J’espère que cet article aura su vous intéresser, je vous incite à regarder plus en détail de votre côté ce sujet passionnant que j’espère pouvoir poursuivre par la suite afin de vous donner plus de détails dans le domaine.

Publicité
Tags
BusinessIntelligence data Excel innovation rapport

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité
Bouton retour en haut de la page