Actualités

DMA : Apple met en garde ses clients européens !

Connaissez-vous le DMA ? Il s’agit du Digital Markets Act (DMA), une nouvelle législation qui vise à encadrer les géants du numérique. Il est entré en application le 2 mai 2023 et vise à encadrer les activités des plus grandes plateformes. Il s’agit principalement des Gafam et autres géants du secteur.

Ces entreprises sont qualifiées par la Commission européenne de « contrôleurs d’accès » car elles sont devenues des passages obligés pour profiter des avantages d’Internet. Justement, Apple se voit actuellement contraint de se conformer à de nouvelles règles qui apportent de profonds changements à son écosystème. Et il a vite fait de prévenir les utilisateurs d’iPhone en Europe des risques que cela pourrait engendrer pour eux.

Il n’y aura plus de « jardin clos » d’Apple

Parmi les modifications importantes qu’Apple devra apporter à son écosystème, il y a l’ouverture de l’iPhone aux boutiques d’applications tierces. En effet, le DMA a exigé qu’Apple offre la possibilité de concurrencer l’App Store pour la distribution des applications sur ses smartphones.

Toutefois, Apple prévient que ce changement ne sera pas anodin. La firme à la pomme a déclaré que ces changements vont exposer les utilisateurs à plus de risques pour la sécurité de leurs données.

Même si le patron de l’App Store, Phil Schiller, admet que les nouvelles règles de l’UE apportent aux développeurs plus de choix, il prévient que cette ouverture de l’iPhone aux boutiques tierces engendrera de nouveaux risques. Malgré cela, Phil Schiller rassure que l’entreprise fera tout son possible « pour minimiser ces risques pour tout le monde ».

Qu’est-ce que cela va changer ?

Apple prendra effectivement quelques mesures pour limiter les risques liés à l’installation d’applications non originaires de l’App Store. L’entreprise déclare dans une annonce :

Apple met en place de nouvelles protections, notamment la “Notarization” des apps iOS, une autorisation pour les développeurs de magasins d’apps, et des informations sur les paiements alternatifs. L’objectif est d’atténuer les risques et de proposer aux utilisateurs de l’UE une expérience optimale et la plus sécurisée possible. Même avec de telles protections, de nombreux risques demeurent.

Les changements d’iOS arriveront avec la mise à jour iOS 17.4. Cela aura pour effet d’autoriser les boutiques d’applications tierces sur l’iPhone. Mais, en plus, Apple permettra aux concurrents d’Apple Pay d’exploiter le module NFC de l’iPhone pour les paiements sans contact. La firme facilitera la sélection d’un concurrent de Safari comme navigateur par défaut. Les autres navigateurs n’auront également plus à passer par sa technologie WebKit.

Arielle

Bavarde avec ma plume, mais introvertie par nature, je baigne dans l'univers de la rédaction depuis plus de cinq ans. Bien que je sois polyvalente dans les thèmes à traiter, j'ai une familiarité accrue pour le high-tech. J'espère que ma plume saura vous divertir tout en vous informant !

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page