Actu

Facebook collecte des données sans autorisation sur iPhone

Ce n’est pas nouveau, Facebook est gourmand en données personnelles. Cependant, il est assez étonnant de voir que l’application pour iPhone vient discrètement sucrer quelques informations à votre insu. Pour cela, la firme utilise l’accéléromètre de votre téléphone. Le pire dans l’histoire, c’est qu’il n’y a aucun moyen d’empêcher cette collecte de donnée sans avoir à désinstaller l’application.

facebook-collecte-donnees-sans-autorisation-iphone

Nouvelle alerte autour de la collecte de données chez Facebook

Via un article de Forbes, les chercheurs en sécurité informatique Talal Haj Bakry et Tommy Mysk viennent de révéler de nouvelles informations concernant la collecte de données de Facebook sur les iPhone. Ils soulignent notamment que cette dernière se ferait sans l’accord des utilisateurs par le biais de l’accéléromètre. Pour rappel, ce type de capteur est utile pour identifier de possibles accélérations, des mouvements ou encore des chocs.

D’après les deux chercheurs, « Facebook lit les données de l’accéléromètre tout le temps« , notamment quand vous refusez l’accès à votre localisation. Ils soulignent ainsi qu’il est toujours possible pour l’entreprise de « déduire votre emplacement exact uniquement en vous regroupant avec des utilisateurs correspondant au même schéma de vibrations que l’accéléromètre de votre téléphone enregistre« . Cependant, cela ne s’arrête pas uniquement à la découverte de votre position. En effet, « les applications peuvent déterminer la fréquence cardiaque ou les mouvements » grâce à l’accéléromètre.

Facebook, Messenger, WhatsApp et Instagram sont concernés par cette exploitation de l’accéléromètre. Pour que ces données ne soient plus collectées, les chercheurs ne proposent qu’une solution : la suppression des applications de son iPhone. Ils conseillent ainsi de passer directement par les versions web de ces applications si possible.

Face à ces accusations de pistage, Facebook a simplement répondu : « Nous utilisons les données de l’accéléromètre pour nous assurer que certains types de fonctionnalités liées à l’appareil photo telles que le panoramique pour une photo à 360 degrés ou pour l’appareil photo fonctionnent« . Cela n’explique cependant pas pourquoi les informations de l’accéléromètre sont collectées à temps plein sur les iPhone, et ce, sans le consentement des utilisateurs.


Encore un peu de temps ? Découvrez notre article : Facebook compte prochainement changer de nom !

Source
Forbes
Tags
facebook news

Alexandre Scotti

Scotti, 26 ans, rédacteur en chef. Passionné de nouvelles technologies et jeux vidéo indépendants.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page