Actu

Google Photos, ce qu’il faudra payer pour sauver ses photos

Publicité

Les utilisateurs de smartphones Android la connaissent bien : l’application Photos de Google. Celle-ci est présente sur tous les appareils utilisant le système d’exploitation de Google et jouit du monopole de son créateur. Pourtant, une annonce majeure a été faite à son sujet, et elle ne va pas vous plaire.

google photos payant

Plus de stockage illimité gratuit

La fonctionnalité la plus appréciée de l’application Google Photos était jusqu’à présent la possibilité de pouvoir conserver toutes ses images, photos et vidéos sur le cloud de Google en illimité, avec pour seule condition une légère perte de qualité. Dès le 1er juin 2021, les possesseurs d’un compte Google gratuit pourront toujours sauvegarder leurs photos en ligne, mais elle seront stockées sur l’espace de stockage gratuit fourni avec chaque compte Google. Chacun dispose alors de 15 Go pour y stocker ses mails, ses documents Google Drive et bientôt, ses photos. Il faudra alors faire le ménage dans ses mails inutiles pour faire de la place aux prochaines images.

Pourquoi c’est dommage ?

Avec le recul, Google a réussi à imposer ses applications sur tous les appareils Android à travers le monde. Ainsi, Google Photos est le choix préféré de chaque usager qui cherche un moyen simple et efficace de sauvegarder ses photos. C’est la solution la plus simple et la plu efficace pour bénéficier de l’ecosystèmes des applications et centraliser ses données. Et la force de Google, c’est de proposer ce service gratuitement : avantage qui sera perdu à la fin du printemps prochain. L’obligation de payer risque de rebuter la majorité de ses utilisateurs et de les forcer à opter pour une solution alternative.

En revanche, les possesseurs d’un smartphone de la marque Google seront exemptés.

Publicité

Quelles alternatives ?

Si vous êtes fidèles à Google, vous devrez faire le ménage dans vos 15 Go de stockage gratuit. Cela suffira pour sauvegarder des photos de famille à l’occasion et celles que vous voulez absolument conserver. Si vous avez déjà une grande quantité d’images sauvegardées et souhaitez continuer de cette manière, il faudra opter pour un abonnement Google One.

google one

Au cas où vous voudriez opter pour une solution cloud différent, il faudra payer aussi et vous perdrez en ergonomie.

Si vous votre smartphone le permet, vous pouvez faire le choix d’utiliser le stockage intrégré ou une carte SD supplémentaire. Quoi qu’il en soit, vous avez six mois pour vous y préparer et anticiper la bascule.

Si vous avez des interrogations ou des commentaires, n’hésitez pas à nous les partager en commentaire !

Publicité
Tags
Android cloud google Google Photos smartphone

Edouard Touzan

Rédacteur d'actus quotidiennes et testeur hardware, je suis passionné de nouvelles technologies et d'informatique. Étudiant en DUT Réseaux et Télécommunications, je compte me spécialiser en cybersécurité.

Un commentaire

  1. Finalement, c’est l’aboutissement d’une stratégie mise en place dès le début à mon sens. Ils ont rendu leur utilisateurs captifs grâce à la gratuité et maintenant, ils modifient leurs règles. Il faut bien noté une chose par contre, ceux qui voulaient garder leurs fichiers dans leur format d’origine devaient déjà payer. C’est en grande partie pour ça (et un souci de confidentialité aussi) que, perso, je suis resté sur mon cloud photo français.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité
Bouton retour en haut de la page