Actu

Google piste les utilisateurs de Chrome en navigation privée

Google Chrome serait au cœur d’un scandale sur la protection de la confidentialité de ses utilisateurs. Des allégations visant le navigateur de la Firme de Mountain View, feraient cas de son implication dans un pistage et une collecte secrète des données personnelles des internautes. Ces derniers auraient d’ailleurs porté plainte auprès de la justice californienne et réclameraient une importante somme en dommages-intérêts.

Le navigateur Google Chrome piste ses utilisateurs en navigation privée

Le Chrome de Google est accusé de tromperie à l’endroit de ses utilisateurs au sujet de la transparence sur des informations collectées en mode de navigation privée. En effet, le leader des navigateurs Web au monde userait de certains artéfacts tels que : Google Analytics, Google Ad Manager, applications pour smartphones et plug-ins de sites Web, pour pister les clients et leur dérober des informations personnelles. Ces dernières leurs sont accessibles par les publicités prises en charge par Google sans aucune dépendance d’action de l’utilisateur. Cette manœuvre de Google constituerait une intrusion dans la vie privée au-delà des normes légales et enfreindrait les lois sur l’écoute électronique dans certains Etats fédéraux des USA tel que la Californie.

Une action en justice contre Google

La collecte des données personnelles et le suivi « secret » par Chrome, en mode Incognito, affecteraient des millions d’utilisateurs du navigateur depuis plus de 8 mois. Ces derniers auraient porté un recours collectif auprès d’une juge californienne qui aurait statué en leur faveur et accepté d’ouvrir une action judiciaire contre Google. La Firme de Mountain View a mené plusieurs tentatives pour faire rejeter l’affaire. Selon elle, l’activité avait été menée avec le consentement des plaignants, car elle était « visible » sur les sites Web et autres services utilisés. Néanmoins, elle devra se défendre des accusations de « violations des lois fédérales sur l’écoute électronique et des lois californiennes sur la protection de la vie privée » pour ne pas avoir informé les utilisateurs en amont. L’amende réclamée par les plaignants serait d’au moins 5 milliards de dollars de dommages-intérêts. Google n’entend tout de même pas se laisser faire et compterait défendre et laver son honneur de ces allégations.

Tags
chrome google

La Rédaction

Le Café Du Geek se mobilise avec toute sa rédaction pour vous proposer de l'actualité fraiche et pertinente. L'actualité geek et High-Tech en temps réel !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page