Actu

Google Chrome règle enfin un de ses plus gros défauts

Cela fait maintenant des années qu’on le sait, Google Chrome consomme beaucoup de RAM. Identifié depuis très longtemps par la firme de Mountain View, ce problème a récemment été corrigé à travers la version 89 de son navigateur.

Numéro 1 des navigateurs, Google Chrome est aujourd’hui la solution la plus performante sur le marché. Cela n’empêche cependant pas le logiciel d’être l’un des plus gourmands sur votre ordinateur tout au long de la journée. Google vient ainsi après moult années de corriger ce vilain défaut.

Google rend la RAM à ses utilisateurs

C’est par le biais d’un billet de blog que Google a révélé l’amélioration des performances de son navigateur Chrome sur l’ensemble des plateformes.

Tout d’abord, la firme de Mountain View explique « nous constatons des économies de mémoire importantes sur Windows – jusqu’à 22% dans le processus du navigateur, 8% dans le moteur de rendu et 3% dans le GPU. Plus encore, nous avons amélioré la réactivité du navigateur jusqu’à 9% ». Google ajoute par la suite avoir constaté une baisse de l’utilisation de mémoire de 8% sur les onglets inactifs.

Concernant encore une fois l’activité des onglets en arrière-plan, Google souligne que la version Mac de Chrome a eu droit à une amélioration de 65% sur l’impact énergétique. Une bonne nouvelle au niveau de l’autonomie si vous utilisez le navigateur sur votre ordinateur Apple.

Pour arriver à ces améliorations, l’entreprise explique « Nous avons atteint cet objectif en utilisant PartitionAlloc, notre propre allocateur de mémoire avancé, optimisé pour une faible latence d’allocation, une efficacité de l’espace et une sécurité ».

Chrome sur Android profite aussi de nouvelles optimisations

Du côté d’Android, Google affirme avoir aussi réussi à améliorer son navigateur : « Certaines nouvelles fonctionnalités Play et Android nous ont permis de reconditionner Chrome sur Android, et nous constatons moins de plantages dus à l’épuisement des ressources, une amélioration de 5% de l’utilisation de la mémoire, des temps de démarrage 7,5% plus rapides et des chargements de page jusqu’à 2% plus rapides ».

À travers l’ensemble de ces nouvelles améliorations, le navigateur semble donc peu à peu effacer son vilain défaut de consommation excessive de ressources tout en restant aussi performant.

Autre bonne nouvelle, les nouveautés sur Chrome devraient plus régulièrement arriver dans les mois à venir. Google a en effet déclaré récemment vouloir déployer une mise à jour toutes les quatre semaines, contre six auparavant. Cela permettra ainsi à l’entreprise de corriger plus rapidement des problèmes d’optimisation et d’apporter de la nouveauté à ses utilisateurs.

Tags
google Google Chrome navigateur RAM

Alexandre Scotti

Scotti, 26 ans, rédacteur en chef. Passionné de nouvelles technologies et jeux vidéo indépendants.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page