Actualités

Huawei va bannir à son tour les applications Google Android

L’entreprise chinoise Huawei a décidé de tracer son chemin, à la marge du marché occidental. Désormais, la marque s’apprête à lancer une nouvelle version de son système d’exploitation Harmony qui ne prendra pas en charge les applications Google Android. Ce divorce entre Huawei et Android se fera avant la fin de cette année 2024.

Huawei présente la nouvelle version Xinghe d’HarmonyOS Next

En 2019, les États-Unis ont mis Huawei sur liste noire, l’empêchant de profiter d’Android. À cette époque, le gouvernement américain avait accusé l’entreprise de collusion avec le régime communiste chinois. Des accusations qu’Huawei a toujours formellement réfutées. Elle affirme que cet embargo était motivé par des raisons politiques.

Face à cette situation, le fabricant chinois de smartphones a décidé de lancer son propre système d’exploitation : Harmony. Cet OS est actuellement présent sur tous les smartphones de la marque Huawei. Néanmoins, cette dernière est décidée à aller plus loin. En effet, l’entreprise compte lancer un programme bêta entre avril et juin 2024 à destination des développeurs pour sa version Xinghe d’HarmonyOS Next.

Cette nouvelle version ne prendra en charge que le noyau Harmony et les applications chinoises dédiées. Autrement dit, toutes les applications Android deviendront inaccessibles sur les appareils Huawei.

Plus de 5.000 applications pour les utilisateurs

Néanmoins, que les utilisateurs se rassurent. Même si les applications Android sont boycottées, Huawei compte gâter ses clients en leur proposant plus de 5.000 applications d’ici à la fin d’année 2024. D’ailleurs, 200 applications dédiées à Harmony seraient déjà prêtes.

Pour atteindre cet objectif et convaincre ses clients, Huawei collabore avec des entreprises, des universités et des institutions chinoises pour former plus de 100.000 développeurs Harmony chaque mois. En outre, l’entreprise a injecté pas moins de 1.33 millard de dollars pour promouvoir ses applications natives, ses services cloud, mais aussi ses kits de développement logiciel.

Arielle

Bavarde avec ma plume, mais introvertie par nature, je baigne dans l'univers de la rédaction depuis plus de cinq ans. Bien que je sois polyvalente dans les thèmes à traiter, j'ai une familiarité accrue pour le high-tech. J'espère que ma plume saura vous divertir tout en vous informant !

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page