Actu

Jean-Bernard Lafonta et HLD s’offrent l’adtech Gamned! de TF1

Le 22 juin dernier, le fonds d’investissement européen HLD a racheté à TF1 Gamned!, le spécialiste français du programmatique. Cette plateforme a pour mission d’analyser en temps réel les données de l’audience d’un site internet pour vendre des publicités personnalisées. Au même moment, le fonds dirigé par Jean-Bernard Lafonta a fait l’acquisition de l’agence média Repeat. HLD va fusionner ces deux sociétés afin de créer un nouveau groupe de communication, baptisé Biggie Group. Jean-Bernard Lafonta ambitionne de faire de cette nouvelle société le leader européen du marketing digital. 

En 2018, le groupe TF1 avait fait l’acquisition de Gamned! en vue de se muscler dans la publicité programmatique (c’est-à-dire du placement automatisé des publicités via des plateformes d’enchères) en ligne et à la télévision. Cet actif de l’adtech avait été intégré à Unify, le pôle d’activités web de TF1 qui vise à renforcer son offre dans le monde numérique. Mais la branche a toujours eu du mal à être rentable.

Par conséquent, le 23 mai dernier, le groupe audiovisuel français a revendu Gamned! au fonds d’investissement HLD. « Cette opération permettra à Gamned! de poursuivre son développement sur d’autres territoires de croissance avec l’appui des ressources et du savoir-faire du fonds HLD », souligne TF1 dans un communiqué.

Inclus dans cette reprise d’activités, les cofondateurs de Gamned!, Anthony Spinasse et Olivier Gouron, quittent TF1. Ils sont désormais actionnaires minoritaires de la nouvelle entité.« Il y avait une volonté de reprendre notre indépendance », détaille Anthony Spinasse. « Le rapprochement (programmé) entre TF1 et M6 a joué dans ce qu’il se passe aujourd’hui. Il y a une direction prise par le groupe qui est très liée à la télévision traditionnelle et beaucoup moins numérique ». 

Un nouveau groupe se crée par HLD

Jean-Bernard Lafonta a souhaité faire d’une pierre deux coups en rachetant dans la foulée l’agence de média conseil Repeat. Elle va être rassemblée avec Gamned! pour former un nouveau groupe de communication : Biggie Group. À en croire Les Echos, le montant cumulé de ces deux transactions atteindrait quelques dizaines de millions d’euros.

Située à Paris, Biggie Group va employer 200 salariés pour un chiffre d’affaires de plusieurs dizaines de millions d’euros par an. La moitié de ses revenus proviendra de France, même si le groupe est présent dans 8 autres pays : Suisse, Italie, Malaise, Brésil, Pays-Bas, République Tchèque, Emirats Arabes Unis.

« Nous avons jugé que c’était le bon moment pour créer une agence digitale d’envergure et enrichie de briques technologiques complémentaires à l’activité de conseil. La problématique du marketing digital est de plus en plus centrale et complexe à la fois, aussi bien pour les grands groupes que les PME », note Cédric Boxberger, associé chez HLD.

Pour le moment, le portefeuille clients de Biggie Group comprend majoritairement des firmes de tailles intermédiaires. On recense toutefois quelques grandes marques, à l’image de So Bio, But et Thomson. Dans les prochains mois, le nouveau groupe de communication compte accélérer sur le terrain des fusions-acquisitions« Le marché de l’adtech est en pleine consolidation et HLD dispose de moyens conséquents pour accompagner ce mouvement. L’idée est de faire grossir notre groupe rapidement en intégrant des sociétés avec un haut niveau d’expertise », conclut Cédric Boxberger.

Tags
news

Léo

Geek depuis toujours, Master en Informatique de Tsinghua University à Pékin en Chine et fan des nouvelles technologies. Journaliste et reporter pour Le Café Du Geek, Je suis ici pour vous faire découvrir des accessoires innovants. Je m’occupe de faire évoluer le site, de gérer l’équipe de rédacteurs mais surtout je suis présent sur un maximum d'événement INTERNATIONAUX pour découvrir toujours plus de choses ! J'adore également rencontrer et juger des startups, vous retrouverez souvent ce genre de contenu avec moi !

Un commentaire

  1. Etonnante opération que de reprendre Gamned, société fragilisée par plusieurs procès en cours (voir les nombreux articles sur le sujet – dans Capital notamment). Risque majeur pour HLD. Les acheteurs ne devaient pas se bousculer au portillon… maintenant au boulot il va falloir arrêter l’hémorragie des hommes-clés et tenter d’intégrer en plus de nouvelles boites dans ce nouvel ensemble. Ca fait beaucoup de risques… will see !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page