Joker : Le milliard, et une suite en vue ?

Ça y est. Après des semaines de franc succès, le Joker de Todd Phillips franchit la barre du milliard et prévoit déjà une éventuelle suite.

My movie makes more cents than my life

On savait évidemment que le succès de Joker serait retentissant, mais force est de constater qu’il l’est encore davantage que prévu. Ainsi, près d’un mois après sa sortie, l’origin-story de Todd Phillips vient de dépasser la barre fatidique du milliard de dollars de recette.

De fait, le long-métrage rentre dans l’histoire, vu qu’il est le premier film R-Rated (interdit aux moins de 17 ans aux USA) à franchir ce chiffre. Suite aux succès déjà importants des Deadpool ou de Logan, il est donc rassurant de voir que la violence peut toujours être représenté (avec plus ou moins de succès) dans le genre super-héroïque. Le record est d’autant plus impressionnant lorsque l’on connaît le budget modique de Joker (60 millions de dollars, hors-marketing) et que l’on prend en compte sa sortie prochaine en Chine (qui permettra d’augmenter encore davantage son score au box-office).

Le dindon de la farce

Face à un tel succès, il n’est donc pas étonnant de voir Todd Phillips changer complètement d’avis, lorsqu’on lui évoque une possible suite. Alors qu’il affirmait il y quelques semaines que son Joker ne nécessitait pas de suite, le cinéaste semble revenir progressivement sur sa décision. En effet, dans une interview accordée au Los Angeles Times, il déclare : « Cela ne pourra pas être simplement un film aussi fou et sauvage sur le Clown Prince du Crime. Il devra avoir des résonances thématiques d’une manière similaire à celle de Joker. Parce que je pense qu’au final, c’est ce qui a fait que le film a trouvé son public, ce qui se passait en arrière-plan. Beaucoup de films se limitent à l’étincelle, celui-là prend également en compte la poudre. Si on parvient à capter à nouveau cela dans un sens authentique, ça pourrait être intéressant. « 

Reste donc à voir où mèneront ces déclarations, mais compte-tenu de l’entrain de Phoenix et DC, on voit mal comment cette fameuse suite ne pourrait pas pointer le bout de son nez. En attendant, vous pouvez toujours retourner voir Joker dans vos salles les plus proches ou jeter un coup d’œil à la critique que nous lui avions consacré.

Rédacteur Cinéma - Jeune passionné du septième art, je partage mon avis sur diverses œuvres et débat de l'actualité cinématographique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *